Les tests de récupération permettent de vérifier que les données sources sont correctement répliquées sur le site cible.

Lorsque vous initiez une tâche de réplication vers le cloud, Disaster Recovery to Cloud crée une machine virtuelle réservée sur le centre de données virtuel cible. Si la réplication utilise une valeur initiale, cette valeur initiale est la machine virtuelle réservée. La machine virtuelle réservée n'est pas visible sur le réseau et n'est pas accessible tant que vous ne la récupérez pas ou que vous n'exécutez pas un test de récupération.

Note : Pendant un test de récupération, Disaster Recovery to Cloud ne crée pas de copie de la machine virtuelle récupérée. Lorsque vous exécutez un test de récupération, la machine virtuelle réservée est reconfigurée et connectée au réseau de test sélectionné afin que vous puissiez vous y connecter et vérifier la progression de la réplication.