Lorsque vous définissez une valeur pour l'objectif de point de récupération (RPO) lors de la configuration de la réplication, vous déterminez la perte de données maximale que vous pouvez tolérer. La valeur RPO affecte la planification de la réplication mais vSphere Replication n'adhère pas à une planification de réplication stricte.

Ainsi, lorsque vous réglez le RPO sur 15 minutes, vous indiquez à vSphere Replication que vous pouvez tolérer une perte de données pendant 15 minutes au maximum. Cela ne signifie pas que les données sont répliquées toutes les 15 minutes.

Un RPO de x minutes signifie que l'instance de réplication disponible la plus récente ne peut jamais refléter un état datant de plus de x minutes. Une instance de réplication reflète l'état d'une machine virtuelle au moment où la réplication commence.

Supposez que lors de la configuration de réplication, vous avez réglé le RPO sur 15 minutes. Si la réplication commence à 12:00 et que cinq minutes sont nécessaires pour le transfert vers le site secondaire, l'instance sera disponible à 12:05, mais elle reflétera l'état de la machine virtuelle à 12:00. La réplication suivante commencera au plus tard à 12:10. Cette instance de réplication sera alors disponible à 12:15 lorsque la première instance de réplication qui a commencé à 12:00 aura expiré.

Si vous avez réglé le RPO sur 15 minutes et que le transfert de la réplication dure 7 minutes 30 , vSphere Replication transfère une instance en permanence. Si la réplication dure plus de 7 minutes 30, des violations RPO périodiques se produiront. Par exemple, si la réplication commence à 12:00 et que le transfert d'une instance dure 10 minutes, la réplication se terminera à 12:10. Vous pourrez immédiatement commencer une nouvelle réplication, mais elle se terminera à 12:20. Pendant l'intervalle de temps entre 12:15 et 12:20, une violation RPO se produira car l'instance disponible la plus récente aura commencé à 12:00 et sera trop ancienne.

Le planificateur de réplication essaye de répondre à ces contraintes en chevauchant les réplications afin d'optimiser la consommation de bande passante, et il est possible qu'il commence les réplications de certaines machines virtuelles plus tôt que prévu.

Pour déterminer le temps de transfert de la réplication, le planificateur de réplication utilise la durée des quelques dernières instances pour estimer la durée de la suivante.