Si vous ne voulez plus répliquer une machine virtuelle depuis le cloud, vous pouvez arrêter définitivement la réplication.

Lorsque vous arrêtez une réplication, les données sont supprimées à la fois sur le site local et le site cloud. Par conséquent, l'arrêt d'une réplication nécessite que les sites local et cloud soient en ligne et connectés.

Si le site cloud est hors ligne, vous pouvez forcer l'arrêt de la tâche de réplication depuis le site local. Lorsque vous forcez l'arrêt d'une réplication, vous supprimez la tâche de réplication uniquement sur le site local. Les données sur le site cloud restent intactes. Lorsque le site cloud devient disponible, vous devez supprimer manuellement les artefacts de réplication sur le site cloud ou contacter votre fournisseur de cloud.

Note:

Pour les réplications arrêtées qui utilisent des valeurs initiales de réplication, les VM de valeurs initiales ne sont pas supprimés sur le site local.

Conditions préalables

Vérifiez que vous disposez de privilèges suffisants pour gérer les réplications. Reportez-vous à Rôles et autorisations requis par Disaster Recovery to Cloud.

Procédure

  1. Connectez-vous à vSphere Client ou à vSphere Web Client.
  2. Sur la page d'accueil, cliquez sur Site de récupération, puis sur Ouvrir le site de récupération.
  3. Sur la page d'accueil de Site Recovery, sélectionnez la paire de sites pour le site du fournisseur de cloud et cliquez sur Afficher les détails.
  4. Cliquez sur l'onglet Réplications et sur Réplications inverses, puis sélectionnez la réplication que vous souhaitez arrêter.
  5. Cliquez sur l'icône Supprimer.

    Vous pouvez arrêter plusieurs tâches de réplication simultanément uniquement si elles sont répliquées vers le même centre de données virtuel.

  6. (Facultatif) Pour supprimer la réplication uniquement sur le site local, sélectionnez Forcer l'arrêt de la réplication dans la boîte de dialogue Arrêter la réplication.
    Note:

    La réplication reste active sur le site cloud. Contactez votre fournisseur pour effacer la réplication depuis le site cloud.

  7. Cliquez sur Supprimer pour confirmer.

Résultats

Si les deux sites sont en ligne, Disaster Recovery to Cloud applique les modifications suivantes.

  • Sur le site cloud, il supprime l'entrée de réplication, puis supprime de la machine virtuelle source les configurations associées à la réplication.

  • Sur le site local, il supprime la tâche de la liste des réplications inverses, puis supprime les données de réplication du stockage.

Si le site local est en ligne et que vous avez choisi d'effectuer une opération d'arrêt forcé, la tâche de réplication est supprimée de la liste des réplications inverses, et les données de réplication sont supprimées du stockage.