Avec vSphere Replication, vous pouvez récupérer des machines virtuelles qui avaient été répliquées sur le site cible. Vous pouvez récupérer une machine virtuelle à la fois.

Note : Si vous avez des réplications configurées pour répliquer automatiquement les disques récemment ajoutés, puis que vous effectuez une récupération et ajoutez un nouveau disque à la machine virtuelle récupérée, ce disque ne sera pas répliqué lors de l'opération de reprotection. Vous devez inclure manuellement le nouveau disque à la réplication.

Conditions préalables

Vérifiez que la machine virtuelle sur le site source est hors tension. Si la machine virtuelle est sous tension, un message d'erreur vous rappelle de la mettre hors tension.

Procédure

  1. Connectez-vous au site cible à l'aide de vSphere Web Client ou vSphere Client.
  2. Sur la page d'accueil, cliquez sur Site de récupération, puis sur Ouvrir le site de récupération.
  3. Sur la page d'accueil de Site Recovery, sélectionnez une paire de sites et cliquez sur Afficher les détails.
  4. Cliquez sur l'onglet Réplications et sélectionnez une réplication dans le champ Entrant.
  5. Cliquez sur l'icône Récupérer.
  6. Indiquez si vous souhaitez récupérer la machine virtuelle avec toutes les dernières données ou récupérer la machine virtuelle avec les données les plus récentes disponibles sur le site cible.
    Option Description
    Synchroniser les modifications récentes Effectue une synchronisation complète de la machine virtuelle du site source vers le site cible avant de récupérer la machine virtuelle. La sélection de cette option permet d'éviter la perte de données. Toutefois, elle n'est disponible que si les données de la machine virtuelle source sont accessibles. Vous ne pouvez sélectionner cette option que lorsque la machine virtuelle est hors tension.
    Utiliser les données disponibles les plus récentes Récupère la machine virtuelle en utilisant les données de la réplication la plus récente sur le site cible, sans effectuer de synchronisation. La sélection de cette option provoque la perte de toutes les données qui ont été modifiées depuis la réplication la plus récente. Sélectionnez cette option si la machine virtuelle source est inaccessible ou si ses disques sont corrompus.
  7. (Facultatif) Sélectionnez la case à cocher Mettre sous tension la machine virtuelle après la récupération.
  8. Cliquez sur Suivant.
  9. Sélectionnez le dossier de récupération et cliquez sur Suivant.
  10. Sélectionnez la ressource informatique cible et cliquez sur Suivant.
  11. (Facultatif) Si la machine virtuelle contient des disques durs pour lesquels vous n'avez pas activé la réplication, sélectionnez une destination cible pour attacher un disque existant ou détacher le disque, puis cliquez sur Suivant.
    Cette page apparaît uniquement si la machine virtuelle contient des disques durs pour lesquels vous n'avez pas activé la réplication.
    • Pour sélectionner une destination cible, cliquez sur Parcourir et accédez à un dossier de la banque de données dans lequel se trouve le fichier de disque.
    • Pour détacher le disque et exclure des fichiers de disque de la récupération, cliquez sur Détacher.
  12. Cliquez sur Terminer .

Résultats

vSphere Replication valide l'entrée fournie et récupère la machine virtuelle. Si elle est récupérée, son état devient Recovered. La machine virtuelle figure maintenant dans l'inventaire du site cible.

Si vous avez activé des instances à plusieurs moments spécifiques lorsque vous avez configuré la réplication pour la machine virtuelle, vSphere Replication présente les instances conservées comme snapshots standard après la réussite d'une récupération. Vous pouvez sélectionner l'un de ces snapshots pour rétablir la machine virtuelle. vSphere Replication ne conserve pas l'état de la mémoire lorsque vous restaurez un snapshot.

Si la récupération échoue, la réplication des machines virtuelles revient à l'état de réplication précédant la tentative de récupération. Pour plus d'informations sur l'échec d'une tentative de récupération, vérifiez le dernier message d'erreur de récupération dans le volet de détails de la réplication ou vérifiez les tâches de vCenter Server.

La récupération peut également échouer si vous utilisez le même nom pour la machine virtuelle dans un scénario dans lequel vous utilisez vSphere Replication pour répliquer une machine virtuelle dans un seul vCenter Server et que l'instance de vCenter Server n'a qu'un seul hôte dans son inventaire. Consultez Erreur de récupération d'une machine virtuelle dans une seule instance de vCenter Server pour plus d'informations.

Après la réussite d'une récupération, vSphere Replication désactive la machine virtuelle pour la réplication si le site source est toujours disponible. Lorsque la machine virtuelle est remise sous tension, elle n'envoie pas de données de réplication au site de récupération. Pour annuler la configuration de la réplication, cliquez sur l'icône Supprimer.

Lorsque la machine virtuelle source n'est plus dans l'inventaire vCenter Server, la réplication est supprimée de l'onglet Sortant, mais elle peut toujours être trouvée dans l'onglet Entrant sur le site cible.

Si une machine virtuelle répliquée est associée à un commutateur virtuel distribué et si vous tentez d'effectuer une récupération dans un cluster DRS automatisé, l'opération de récupération réussit, mais la machine virtuelle qui en résulte ne peut pas être mise sous tension. Pour l'attacher au réseau correct, modifiez les paramètres de la machine virtuelle récupérée.

vSphere Replication déconnecte les adaptateurs réseau de machine virtuelle pour éviter d'endommager le réseau de production. Après la récupération, vous devez connecter les adaptateurs réseau virtuels au réseau approprié. Un hôte ou un cluster cible peut perdre l'accès au DVS avec lequel la machine virtuelle a été configurée sur le site source. Dans ce cas, connectez manuellement la machine virtuelle à un réseau ou à un autre DVS pour réussir la mise sous tension de la machine virtuelle.