Cette section explique comment vérifier les informations dont le DLR a besoin pour acheminer des paquets.

Prenons un exemple de topologie routée et créons un ensemble de commutateurs logiques et un DLR pour le créer dans NSX.

Figure 1. Exemple de topologie routée
Le schéma indique :
  • 4 x commutateurs logiques, chacun avec son propre sous-réseau
  • 3 x VM, connectée par commutateur logique
    • Chacune avec ses propres adresse IP et passerelle IP
    • Chacune avec une adresse MAC (les deux derniers octets sont indiqués)
  • Un DLR connecté aux 4 commutateurs logiques ; un commutateur logique est pour la « Liaison montante », le reste est « Interne »
  • Une passerelle externe, pouvant être une passerelle ESG, servant de passerelle en amont pour le DLR.

L'écran de l'assistant « Prêt à terminer » apparaît pour le DLR ci-dessus.

Une fois le déploiement du DLR terminé, les commandes de l'interface de ligne de commande d'ESXi peuvent être utilisées pour afficher et valider l'état distribué du DLR en question sur les hôtes participant.