Dans NSX Federation, vous apportez des modifications de configuration au gestionnaire global actif. Les modifications sont synchronisées avec les gestionnaires locaux appropriés et le gestionnaire global en veille, si vous en avez un. Les gestionnaires locaux synchronisent également certaines informations entre eux et avec le gestionnaire global.

Effectuer des modifications sur le gestionnaire global

Le gestionnaire global fournit une interface utilisateur similaire à l'interface de NSX Manager.

Si vous choisissez cette option, tous les objets peuvent être configurés sur le gestionnaire global, indépendamment de Span.

Les configurations créées sur le gestionnaire global sont en lecture seule sur les gestionnaires locaux. Les configurations sur les gestionnaires locaux sont synchronisées avec le gestionnaire global.

Le gestionnaire global synchronise une configuration avec un gestionnaire local uniquement si la configuration est pertinente pour cet emplacement. Par exemple, si vous créez une passerelle de niveau 0 et que vous l'ajoutez à l'emplacement 1, à l'emplacement 2 et à l'emplacement 3, la configuration est synchronisée avec les trois gestionnaires locaux.

Si vous avez un gestionnaire global en veille, les configurations sont également synchronisées entre le gestionnaire global actif et le gestionnaire global en veille.

Ce diagramme montre que les configurations du gestionnaire global actif sont synchronisées avec le gestionnaire global en veille, si vous en avez un, et avec tous les gestionnaires locaux enregistrés dans ce gestionnaire global.

Si la passerelle de niveau 0 est ajoutée uniquement à l'emplacement 1 et à l'emplacement 2, la configuration n'est pas synchronisée avec l'emplacement 3.

Ce diagramme montre que les configurations du gestionnaire global actif sont synchronisées avec le gestionnaire global en veille, si vous en avez un, et uniquement avec les gestionnaires locaux sur lesquels les configurations sont étendues.

Apporter des modifications aux gestionnaires locaux

Vous pouvez utiliser le gestionnaire local pour créer des objets sur ce gestionnaire local spécifique. Ces objets ne sont pas synchronisés avec le gestionnaire global actif ou avec d'autres gestionnaires locaux.

Ce diagramme montre que les configurations créées localement dans un gestionnaire local ne sont pas synchronisées avec d'autres gestionnaires locaux ou le gestionnaire global.

Réalisation des modifications du gestionnaire global sur les gestionnaires locaux

Le gestionnaire global valide les modifications concernant les configurations du gestionnaire global et du gestionnaire local. Lorsqu'un gestionnaire local reçoit une configuration du gestionnaire global, la configuration est réalisée dans les nœuds d'infrastructure de ce gestionnaire local. Pendant cette réalisation, des erreurs ou des conflits peuvent être détectés. Pour surveiller le flux de configuration, utilisez le tableau de bord de surveillance de la fédération NSX. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Surveillance des emplacements de la fédération NSX.

Par exemple, vous pouvez créer une passerelle de niveau 0 à partir du gestionnaire global, puis à partir d'un gestionnaire local vous pouvez créer et attacher une passerelle de niveau 1 à la passerelle de niveau 0.

Ce diagramme montre que vous pouvez créer des passerelles et des segments de niveau 1 sur un seul gestionnaire local si le gestionnaire global fournit une passerelle de niveau 0 qui est étendue sur plusieurs emplacements.
Étant donné que les gestionnaires locaux ne synchronisent pas leurs configurations avec le gestionnaire global, le contexte du gestionnaire global, la passerelle de niveau 0 semble désormais être connectée. Vous pouvez supprimer la passerelle de niveau 0 du gestionnaire global. Cette modification est alors synchronisée avec les gestionnaires locaux. Lorsque les modifications sont réalisées à chaque emplacement, voici ce qui se produit :
  • La passerelle de niveau 0 peut être supprimée du gestionnaire local à l'emplacement 2.
  • La passerelle de niveau 0 ne peut pas être supprimée du gestionnaire local à l'emplacement 1.
  • La passerelle de niveau 0 est marquée pour suppression sur le gestionnaire global.
Lorsque le niveau 0 est déconnecté du niveau 1 de l'emplacement 1, le niveau 0 est supprimé du gestionnaire global.
La plupart des problèmes s'affichent dans l'interface utilisateur. Des problèmes supplémentaires peuvent être affichés à l'aide de ces appels d'API.
  • Sur le gestionnaire global :
    GET /global-manager/api/v1/global-infra/realized-state/alarms
  • Sur le gestionnaire local :
    GET /policy/api/v1/infra/realized-state/alarms