Si un dispositif NSX Manager ou Gestionnaire global devient inopérable ou si vous souhaitez rétablir l'état précédent de votre environnement, vous pouvez procéder à cette restauration à partir d'une sauvegarde. Les instances de NSX Manager sont appelées gestionnaires locaux si elles sont fédérées avec un gestionnaire global.

Vous pouvez restaurer une configuration de NSX-T Data Center à l'état dans lequel elle est capturée dans n'importe quelle sauvegarde. Alors que le dispositif est inopérable, le plan de données n'est pas affecté, mais vous ne pouvez pas modifier la configuration.

Notez les points suivants :
  • Vous devez effectuer la restauration vers de nouveaux dispositifs exécutant la même version de NSX-T Data Center que les dispositifs qui ont été sauvegardés.
  • La restauration de NSX Managers ou de Gestionnaire global peut utiliser la même adresse IP ou une adresse IP différente.
    • Si vous utilisez une adresse IP de NSX Manager ou du gestionnaire global pour la restauration, vous devez utiliser la même adresse IP que celle de la sauvegarde.
    • Pour les gestionnaires avec des adresses IP différentes, le nom de domaine complet doit être configuré. Si vous utilisez un nom de domaine complet de NSX Manager ou du gestionnaire global pour la restauration, vous devez utiliser le même nom de domaine complet que celui de la sauvegarde. Notez que seul un nom de domaine complet en minuscules est pris en charge pour la sauvegarde et la restauration.
  • Si le gestionnaire global actif et le gestionnaire global en veille tombent en panne, vous devez :
Problème Solution Résultat
Les instances active et en veille sont toutes deux inactives
  1. Supprimez les instances active et en veille de gestionnaire global. Assurez-vous qu'aucun dispositif du gestionnaire global n'est actif dans les autres clusters.
  2. Déployez une nouvelle instance de gestionnaire global avec la même adresse IP ou le même nom de domaine complet que l'ancien gestionnaire global actif.
  3. Restaurez le gestionnaire global actif à partir de la sauvegarde. Si un gestionnaire local est présent, il se synchronise avec le nouveau gestionnaire global actif.
  4. Déployez une nouvelle instance du gestionnaire global sur un autre site et intégrez-la au gestionnaire global restauré.
  • Le gestionnaire global actif se synchronise avec n'importe quel gestionnaire global sur le réseau.
  • Le gestionnaire global en veille se synchronise avec le gestionnaire global actif.
Le gestionnaire global actif tombe en panne et le gestionnaire global en veille est actif. Si le gestionnaire global en veille est dans un état correct, il doit automatiquement devenir le gestionnaire global actif. Le gestionnaire global en veille devient le gestionnaire global actif. Une nouvelle instance de gestionnaire global en veille doit être ajoutée manuellement pour la sauvegarde. Une fois que le nouveau gestionnaire global actif est en ligne, le gestionnaire local se synchronise et assure la réplication de la configuration.