Avant de pouvoir démarrer avec PXE un hôte ESXi disposant de vSphere Auto Deploy, vous devez installer les logiciels requis et configurer les serveurs DHCP et TFTP avec lesquels vSphere Auto Deploy interagit.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Préambules

  • Vérifiez que les hôtes que vous prévoyez de provisionner avec vSphere Auto Deploy disposent de la configuration matérielle requise pour ESXi. Reportez-vous à Configuration matérielle requise de ESXi.

  • Vérifiez que les hôtes ESXi disposent d'une connectivité réseau avec vCenter Server et que toutes les configurations de port requises sont correctes. Reportez-vous à Ports requis pour vCenter Server et l'instance de Platform Services Controller.

  • Si vous voulez utiliser des VLAN dans votre environnement vSphere Auto Deploy, vous devez configurer correctement votre réseau de bout en bout. Lorsque l'hôte démarre en mode PXE, le pilote du microprogramme doit être configuré pour baliser les trames avec les ID de VLAN corrects. Cette configuration doit s'effectuer manuellement en modifiant l'interface UEFI ou le BIOS. Vous devez également configurer correctement les groupes de ports ESXi avec les ID VLAN appropriés. Demandez à votre administrateur réseau la manière dont les ID VLAN sont utilisés dans votre environnement.

  • Vérifiez que vous disposez de suffisamment de stockage pour le référentiel vSphere Auto Deploy. Le serveur vSphere Auto Deploy utilise le référentiel pour stocker les données dont il a besoin, notamment les règles et groupes de règles que vous créez et les VIB et profils d'image que vous définissez dans les règles.

    La meilleure pratique consiste à allouer 2 Go pour disposer d'un espace suffisant pour quatre profils d'image et d'un espace supplémentaire. Chaque profil d'image nécessite environ 350 Mo. Déterminez l'espace à réserver pour le référentiel vSphere Auto Deploy en tenant compte du nombre de profils d'image que vous prévoyez d'utiliser.

  • Obtenez les privilèges d'administration sur le serveur DHCP qui gère le segment de réseau à partir duquel vous voulez démarrer. Vous pouvez utiliser un serveur DHCP qui existe déjà dans l'environnement ou en installer un. Pour votre configuration vSphere Auto Deploy, remplacez le nom de fichier gpxelinux.0 par snponly64.efi.vmw-hardwired pour l'UEFI ou par undionly.kpxe.vmw-hardwired pour le BIOS. Pour plus d'informations sur les configurations DHCP, consultez Exemples de configurations DHCP.

  • Protégez le réseau comme vous le feriez pour toute autre méthode de déploiement PXE. vSphere Auto Deploy transfère les données sur SSL pour éviter les interférences et les risques d'écoute. Toutefois, l'authenticité du client ou du serveur vSphere Auto Deploy n'est pas vérifiée au cours d'un démarrage PXE.

  • Si vous souhaitez gérer vSphere Auto Deploy avec des applets de commande PowerCLI, vérifiez que Microsoft .NET Framework 4.5 ou 4.5.x et Windows PowerShell 3.0 ou 4.0 sont installés sur une machine Windows. Vous pouvez installer PowerCLI sur le système Windows sur lequel vCenter Server est installé ou sur un autre système Windows. Consultez le Guide de l'utilisateur de vSphere PowerCLI.

  • Configurez un serveur Syslog distant. Pour plus d'informations sur la configuration du serveur syslog, reportez-vous à la documentation vCenter Server et gestion des hôtes. Configurez le premier hôte que vous démarrez afin qu'il utilise le serveur Syslog distant, puis appliquez le profil de cet hôte à tous les autres hôtes cibles. Vous pouvez également installer et utiliser vSphere Syslog Collector, un outil de support de vCenter Server qui offre une architecture unifiée pour la journalisation du système et qui permet la journalisation du réseau et la combinaison de journaux de plusieurs hôtes.

  • Installez ESXi Dump Collector, configurez votre premier hôte de manière que tous les vidages mémoire soient dirigés vers ESXi Dump Collector, et appliquez le profil d'hôte de cet hôte à tous les autres hôtes. Reportez-vous à Configurer ESXi Dump Collector avec ESXCLI.

  • Si les hôtes que vous prévoyez de provisionner avec vSphere Auto Deploy ont un BIOS hérité, vérifiez que le serveur vSphere Auto Deploy a une adresse IPv4. Le démarrage PXE avec un microprogramme BIOS hérité est uniquement possible sur IPv4. Le démarrage PXE avec un microprogramme UEFI est possible avec IPv4 ou IPv6.

Procédure

  1. Installez vCenter Server ou déployez vCenter Server Appliance.

    Le serveur vSphere Auto Deploy est inclus avec le nœud de gestion.

  2. Configurez le type de démarrage du service vSphere Auto Deploy.
    1. Connectez-vous à votre système vCenter Server à l'aide de vSphere Web Client.
    2. Dans la page d'accueil de vSphere Web Client, cliquez sur Administration.
    3. Sous Configuration système cliquez sur Services.
    4. Sélectionnez Auto Deploy, cliquez sur le menu Actions, puis sélectionnez Modifier le type de démarrage.
      • Sous Windows, le service vSphere Auto Deploy est désactivé. Dans la fenêtre Modifier le type de démarrage, sélectionnez Manuel ou Automatique pour activer vSphere Auto Deploy.

      • Dans vCenter Server Appliance, le service vSphere Auto Deploy est défini par défaut sur Manuel. Si vous souhaitez que le service vSphere Auto Deploy démarre automatiquement lors du démarrage du système d'exploitation, sélectionnez Automatique.

  3. (Facultatif) : Si vous souhaitez gérer vSphere Auto Deploy avec vSphere Web Client, configurez le type de démarrage du service vSphere ESXi Image Builder.
    1. Répétez les étapes intermédiaires 2a à 2c.
    2. Sélectionnez Service ImageBuilder, cliquez sur le menu Actions, puis sélectionnez Modifier le type de démarrage.
      • Sous Windows, le service vSphere ESXi Image Builder est désactivé. Dans la fenêtre Modifier le type de démarrage, sélectionnez Manuel ou Automatique pour activer le service.

      • Dans vCenter Server Appliance, le service vSphere Auto Deploy est défini par défaut sur Manuel. Si vous souhaitez que le service vSphere ESXi Image Builder démarre automatiquement lors du démarrage du système d'exploitation, sélectionnez Automatique.

    3. Déconnectez-vous de vSphere Web Client et reconnectez-vous.

      L'icône Auto Deploy est visible sur la page d'accueil de vSphere Web Client.

  4. (Facultatif) : Si vous souhaitez gérer vSphere Auto Deploy avec des cmdlets PowerCLI, installez PowerCLI.
    1. Téléchargez la dernière version de PowerCLI à partir du site web de VMware.
    2. Accédez au dossier contenant le fichier PowerCLI téléchargé et double-cliquez sur le fichier exécutable.

      Si l'assistant d'installation détecte une version antérieure de PowerCLI sur votre système, il essayera de mettre à niveau l'installation existante.

    3. Suivez les invites du programme d'installation pour terminer l'installation.
  5. Configurez le serveur TFTP.
    1. Dans une instance de vSphere Web Client connectée au système vCenter Server, accédez à la liste d'inventaire et sélectionnez le système vCenter Server.
    2. Cliquez sur l'onglet Gérer, sélectionnez Paramètres et cliquez sur Auto Deploy.
    3. Cliquez sur Télécharger un fichier ZIP de démarrage TFTP pour télécharger le fichier de configuration TFTP, puis décompressez le fichier dans le répertoire dans lequel votre serveur TFTP stocke les fichiers.
  6. Configurez le serveur DHCP pour qu'il pointe vers le serveur TFTP où se trouve le fichier TFTP ZIP.
    1. Spécifiez l'adresse IP du serveur TFTP dans l'option 66 DHCP, fréquemment nommée next-server.
    2. Spécifiez le nom du fichier de démarrage, à savoir snponly64.efi.vmw-hardwired pour l'UEFI ou undionly.kpxe.vmw-hardwired pour le BIOS, dans l'option DHCP 67, couramment nommée boot-filename.
  7. Définissez chaque hôte à provisionner avec vSphere Auto Deploy pour un démarrage réseau ou PXE en suivant les instructions du fabricant.
  8. (Facultatif) : Si vous configurez votre environnement pour utiliser le mode d'empreinte, vous pouvez utiliser votre propre autorité de certification en remplaçant le certificat OpenSSL rbd-ca.crt et la clé privée OpenSSL rbd-ca.key par votre propre fichier de certificat et de clé.
    • Sous Windows, les fichiers se trouvent dans le sous-dossier SSL du répertoire d'installation vSphere Auto Deploy. Par exemple, sur Windows 7, la valeur par défaut est C:\ProgramData\VMware\VMware vSphere Auto Deploy\ssl.

    • Dans vCenter Server Appliance, les fichiers se trouvent dans /etc/vmware-rbd/ssl/.

    Par défaut, vCenter Server 6.0 et les versions ultérieures utilisent VMware Certificate Authority (VMCA).

Résultats

Lorsque vous démarrez un hôte configuré pour vSphere Auto Deploy, celui-ci contacte le serveur DHCP et il est dirigé vers le serveur vSphere Auto Deploy qui provisionne l'hôte avec le profil d'image défini dans le groupe de règles actives.

Que faire ensuite

  • Définissez une règle pour attribuer à l'hôte un profil d'image, ainsi qu'un profil d'hôte, un emplacement ou un bundle de scripts facultatif.à Pour gérer vSphere Auto Deploy avec des cmdlets PowerCLI, consultez la section Gérer vSphere Auto Deploy avec les cmdlets PowerCLI. Pour gérer vSphere Auto Deploy avec le vSphere Web Client, consultez la section Gestion de vSphere Auto Deploy avec vSphere Web Client.

  • Configurez le premier hôte que vous provisionnez en tant qu'hôte de référence. Utilisez le stockage, la mise en réseau et d'autres paramètres que vous souhaitez que vos hôtes cibles partagent. Créez un profil d'hôte pour l'hôte de référence et une règle qui affecte le profil d'image déjà testé et le profil d'hôte aux hôtes cibles.

  • Si vous souhaitez que vSphere Auto Deploy écrase les partitions existantes, configurez un hôte de référence afin qu'il effectue un partitionnement automatique et qu'il applique le profil d'hôte de l'hôte de référence aux autres hôtes. Reportez-vous à Configurer un hôte de référence pour le partitionnement automatique.

  • Si vous devez définir des informations d'hôte, configurez le profil d'hôte de l'hôte de référence pour qu'il demande des informations à l'utilisateur. Pour plus d'informations sur les personnalisations d'hôte, reportez-vous à la documentation Profils d'hôte vSphere.