Pour fonctionner correctement avec un SAN, votre hôte ESXi doit remplir plusieurs conditions.

  • Vérifiez que vos systèmes ESXi prennent en charge le matériel et le microprogramme du stockage SAN. Pour obtenir une liste à jour, consultez le Guide de compatibilité VMware.

  • Configurez votre système de façon à n'avoir qu'une seule banque de données VMFS pour chaque LUN.

  • Sauf si vous utilisez des serveurs sans disques, créez une partition de diagnostic sur un stockage local. En cas d'utilisation de serveurs sans disque qui démarrent à partir d'un SAN iSCSI, consultez Recommandations générales pour le démarrage à partir du SAN iSCSI pour plus d'informations sur les partitions de diagnostic avec iSCSI.

  • Utilisez les RDM pour accéder à tout disque brut. Pour plus d'informations, consultez Mappage de périphérique brut.

  • Définissez le pilote de contrôleur SCSI dans le système d'exploitation invité sur une file suffisamment grande. Pour plus d'informations sur le changement de la profondeur de la file d'attente pour les adaptateurs iSCSI et les machines virtuelles, consultez Dépannage vSphere.

  • Sur les machines virtuelles qui exécutent Microsoft Windows, augmentez la valeur du paramètre TimeoutValue SCSI. Lorsque ce paramètre est configuré, les machines virtuelles Windows peuvent mieux tolérer les E/S différées provenant d'un basculement de chemin. Pour plus d'informations, consultez Définir le délai d'expiration du SE invité Windows.