Vérifiez que votre réseau est configuré correctement et respecte les conditions préalables de connectivité pour la mise à niveau de vCenter Server.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Pour plus d'informations sur la création d'un enregistrement PTR, reportez-vous à la documentation de votre système d'exploitation hôte vCenter Server.

Pour plus d'informations sur la configuration d'Active Directory, reportez-vous au site Web de Microsoft.

Les utilisateurs de domaine qui font partie d'un groupe d'administrateurs Windows disposant de l'autorisation d'administrateur vCenter Server ne peuvent pas être utilisés pour authentifier vCenter Server lors de la mise à niveau et ne disposent pas de l'autorisation vCenter Server après la mise à niveau.

Procédure

  1. Vérifiez que le nom de domaine complet (FQDN) du système où vous mettez à niveau vCenter Server peut être résolu. Pour vous assurer que le nom de domaine complet (FQDN) peut être résolu, tapez nslookup -nosearch -nodefname your_vCenter_Server_fqdn dans l'invite de ligne de commande.

    Si le FQDN peut être résolu, la commande nslookup renvoie l'IP et le nom de la machine du contrôleur de domaine.

  2. Vérifiez que la recherche DNS inversée renvoie un nom de domaine complet lorsque vous l'interrogez sur l'adresse IP de vCenter Server.

    Lorsque vous mettez à niveau vCenter Server, l'installation du composant du serveur Web qui prend en charge vSphere Web Client échoue si le programme d'installation ne peut pas rechercher le nom de domaine complet de vCenter Server à partir de son adresse IP.

    La recherche inversée est implémentée en utilisant les enregistrements PTR.

  3. Si vous utilisez DHCP au lieu d'une adresse IP générée manuellement (statique) pour vCenter Server, assurez-vous que le nom de l'ordinateur de vCenter Server a été mis à niveau dans le service du nom de domaine (DNS). Testez la mise à jour en réalisant un ping du nom de l'ordinateur.

    Par exemple, si le nom de l'ordinateur est host-1.company.com, exécutez la commande suivante dans l'invite de commande Windows :

    ping host-1.company.com

    Si vous arrivez à faire un ping du nom de l'ordinateur, ce nom est mis à niveau dans le DNS.

  4. Assurez-vous que l'interface de gestion des hôtes ESXi possède une résolution DNS valide depuis vCenter Server et toutes les instances de vSphere Web Client. Assurez-vous que vCenter Server possède une résolution DNS valide depuis tous les hôtes ESXi et toutes les instances de vSphere Web Client.
  5. Si vous prévoyez d'utiliser Active Directory en tant que source d'identité, vérifiez qu'il est correctement configuré. Le DNS de la machine hôte de vCenter Single Sign-On Server doit contenir à la fois des entrées de recherche et de recherche inversée pour le contrôleur de domaine d'Active Directory.

    Par exemple, un ping mycompany.com doit renvoyer l'adresse IP du contrôleur de domaine de mycompany. De même, la commande ping -a pour cette adresse IP doit retourner le nom d'hôte du contrôleur de domaine.

    Évitez d'essayer de corriger les problèmes de résolution de noms en modifiant les fichier d'hôtes. Au lieu de cela, assurez-vous que le serveur DNS est correctement configuré.

  6. Avant la mise à niveau, sélectionnez l'utilisateur de domaine à utiliser pour la mise à niveau de vCenter Server. Attribuez l'autorisation d'administrateur exclusif de l'utilisateur de domaine pour vCenter Server, mais pas en tant que groupe d'administrateurs Windows.

Résultats

Votre réseau est prêt pour la mise à niveau de vCenter Server.

Que faire ensuite

Préparez d'autres composants de votre environnement.