Lorsque vous générez un rapport de vérification préalable à la correction, vSphere Lifecycle Manager génère une liste d'actions à effectuer pour assurer une correction réussie des hôtes du cluster.

Le rapport de vérification préalable à la correction contient des informations sur les problèmes au niveau du cluster, de l'hôte et de la machine virtuelle qui peuvent empêcher l'exécution de la correction.

Pour plus d'informations sur les problèmes potentiels qui peuvent empêcher une correction réussie, reportez-vous à la section Rapport de vérification préalable à la correction.

Procédure

  1. Dans vSphere Client, accédez à la vue de conformité vSphere Lifecycle Manager d'un hôte individuel ou d'un objet conteneur.
    1. Accédez à un hôte, un cluster ou un objet conteneur.
    2. Cliquez sur l'onglet Mises à jour.
  2. Sélectionnez Hôte > Lignes de base.
  3. Dans le volet Lignes de base, cliquez sur Prévérifier la correction.
    La boîte de dialogue Vérification préalable à la correction s'ouvre.
  4. Vérifiez les résultats de la vérification préalable et cliquez sur Terminé.
    Dans le volet inférieur de la boîte de dialogue Vérification préalable à la correction, une liste de problèmes s'affiche au niveau de l'hôte et de la machine virtuelle.

Résultats

La boîte de dialogue Vérification préalable à la correction répertorie les problèmes liés au cluster, aux hôtes et aux machines virtuelles qui peuvent empêcher la correction de l'objet sélectionné.

Dans le volet supérieur de la boîte de dialogue Vérification préalable à la correction, une liste de problèmes s'affiche au niveau du cluster.

Dans le volet inférieur de la boîte de dialogue Vérification préalable à la correction, une liste de problèmes s'affiche au niveau de l'hôte et de la machine virtuelle.

Que faire ensuite

Corrigez tous les problèmes que vSphere Lifecycle Manager identifie lors de la vérification préalable à la correction et corrigez l'objet sélectionné.

Rapport de vérification préalable à la correction

Le rapport de vérification préalable à la correction affiche les résultats d'une vérification effectuée sur un cluster ou un hôte avant la correction. Au cours de cette vérification, vSphere Lifecycle Manager identifie les problèmes potentiels susceptibles de compromettre la correction. En fonction du type de problème, vSphere Lifecycle Manager suggère les actions que vous devez entreprendre pour corriger le problème ou résout le problème automatiquement.

Vous pouvez générer un rapport de vérification préalable à la correction dans la vue de conformité de vSphere Lifecycle Manager d'un objet.

Tableau 1. Problèmes de cluster
Configuration/Problème actuel(le) Action recommandée Détails
DRS est désactivé sur le cluster. Activez DRS dans le cluster. DRS permet à vCenter Server de placer et de migrer les machines virtuelles automatiquement sur les hôtes pour optimiser l'utilisation des ressources du cluster.
Le contrôle de santé de vSAN échoue lors de la vérification préalable. Accédez à la page Santé de vSAN et résolvez les éventuels problèmes de santé avant de poursuivre la correction. Le contrôle de santé de vSAN effectue une série de tests sur les hôtes du cluster vSAN. Le contrôle de santé de vSAN doit réussir pour garantir que les hôtes sont corrigés. Si vous démarrez une tâche de correction dans un cluster vSAN qui a n'a pas réussi le contrôle de santé de vSAN lors de la vérification préalable à la correction, les hôtes passent en mode de maintenance, sont mis à niveau, mais ils peuvent ne pas parvenir à quitter le mode de maintenance. La correction peut éventuellement échouer.
Licences insuffisantes pour un ou plusieurs hôtes ESXi dans le cluster. Assurez-vous que vous disposez de plusieurs licences pour les hôtes ESXi disposant de plus de 32 cœurs par CPU. Une licence de CPU couvre jusqu'à 32 cœurs physiques. Si un CPU dispose de plus de 32 cœurs, vous devez attribuer des licences de CPU supplémentaires à l'hôte ESXi respectif. Pour plus d'informations, consultez https://www.vmware.com/company/news/updates/cpu-pricing-model-update-feb-2020.html.
DPM est activé dans le cluster. aucune.

vSphere Lifecycle Manager désactive DPM automatiquement.

Si aucune machine virtuelle n'est en cours d'exécution sur l'hôte, DPM peut placer l'hôte en mode veille avant ou pendant la correction et vSphere Lifecycle Manager ne peut pas corriger l'hôte.
Le contrôle d'admission HA est activé sur le cluster. aucune.

vSphere Lifecycle Manager désactive automatiquement le contrôle d'admission HA.

Le contrôle d'admission HA empêche la migration des machines virtuelles avec vSphere vMotion et les hôtes ne peuvent pas passer en mode de maintenance.
EVC est désactivé sur le cluster. Aucune. vSphere Lifecycle Manager active EVC automatiquement, même si aucune notification ni aucun message ne s'affiche dans vSphere Client. Si EVC est désactivé pour un cluster, la migration des machines virtuelles avec vSphere vMotion ne peut pas continuer. Cela entraîne l'interruption de service des machines sur les hôtes que vous corrigez avec vSphere Lifecycle Manager.
Tableau 2. Problèmes d'hôte
Configuration/Problème actuel(le) Action recommandée Détails
Un lecteur de CD/DVD est raccordé à une machine virtuelle sur l'hôte ESXi. Déconnectez le lecteur CD/DVD. Un lecteur de CD/DVD ou des unités amovibles connectés aux machines virtuelles sur un hôte peuvent empêcher l'hôte de passer en mode de maintenance. Lorsque vous lancez une correction, les hôtes avec des machines virtuelles auxquelles des unités amovibles sont connectées ne sont pas corrigés.
Un lecteur de disquettes est connecté à une machine virtuelle sur l'hôte ESXi. Déconnectez le lecteur de disquette. Un lecteur de disquette ou des unités amovibles connectés aux machines virtuelles sur un hôte peuvent empêcher l'hôte de passer en mode de maintenance. Lorsque vous lancez une correction, les hôtes avec des machines virtuelles auxquelles des unités amovibles sont connectées ne sont pas corrigés.
Fault Tolerance (FT) est activé pour une machine virtuelle sur l'hôte ESXi. Désactivez FT pour la machine virtuelle. Si FT est activé pour des machines virtuelles sur un hôte, vSphere Lifecycle Manager ne corrige pas cet hôte.
Une machine virtuelle sous tension est configurée pour utiliser Flash Read Cache virtuel. Désactivez Flash Read Cache virtuel avant de procéder à la mise à niveau. Virtual Flash Read Cache n'est pas pris en charge. Lors d'une opération de mise à niveau, vSphere Lifecycle Manager supprime Flash Read Cache virtuel pour toutes les machines virtuelles sur l'hôte. Avant la correction, consultez https://kb.vmware.com/s/article/2057840.
VMware vCenter Server est installé sur une machine virtuelle sur l'hôte ESXi et DRS est désactivé sur le cluster. Activez DRS sur le cluster et assurez-vous que la machine virtuelle peut être migrée avec vSphere vMotion. L'une des machines virtuelles du cluster exécute l'instance de vCenter Server actuellement en cours d'utilisation. Si vous activez DRS sur le cluster, vSphere vMotion peut migrer la machine virtuelle sur laquelle vCenter Server s'exécute pour assurer une bonne correction des hôtes.
Un hôte ESXi dans le cluster dispose d'un CPU doté de plus de 32 cœurs et nécessite plusieurs licences. Attribuez autant de licences qu'il en faut à l'hôte. Une licence de CPU couvre jusqu'à 32 cœurs physiques. Si le CPU comporte plus de 32 cœurs, vous devez obtenir des licences de CPU supplémentaires. Pour plus d'informations, consultez https://www.vmware.com/company/news/updates/cpu-pricing-model-update-feb-2020.html.