Avant de mettre à jour ou de mettre à niveau un hôte ESXi ou un objet conteneur avec des lignes de base vSphere Lifecycle Manager, vous devez d'abord vérifier son état de conformité.

Vous devez utiliser vSphere Lifecycle Manager pour vérifier l'état de conformité des hôtes ESXi par rapport aux lignes de base et aux groupes de lignes de base que vous attachez aux hôtes ou à un objet conteneur parent. Vous devez effectuer une vérification de conformité sur les hôtes pour déterminer s'ils disposent des derniers correctifs ou extensions. Lors de la vérification de conformité, les attributs de l'hôte sont évalués par rapport à tous les correctifs, extensions et mises à niveau à partir d'une ligne de base ou d'un groupe de lignes de base attaché.

Vous pouvez vérifier l'état de conformité d'un hôte ESXi unique ou d'un objet conteneur valide. Les groupes d'hôtes ESXi pris en charge incluent des objets de conteneur d'infrastructure virtuelle tels que des dossiers, des clusters et des centres de données. Lorsque vous lancez une vérification de conformité pour un objet conteneur, vSphere Lifecycle Manager analyse tous les hôtes ESXi dans cet objet conteneur.

Note : Si vous lancez une vérification de conformité pour un objet d'inventaire (par exemple, un centre de données) qui contient des clusters utilisant des images vSphere Lifecycle Manager, la vérification de conformité n'est pas effectuée pour ces clusters. Opérations

Pour générer des informations de conformité, vous pouvez lancer des vérifications de conformité manuellement ou planifier les contrôles de conformité pour qu'ils s'exécutent à des périodes régulières. Planifiez les vérifications de conformité au niveau d'un centre de données ou d'un système vCenter Server pour vous assurer que les objets de votre inventaire sont à jour.

Vous pouvez vérifier l'état de conformité des objets vSphere dans la vue Conformité de vSphere Lifecycle Manager.

Pour lancer ou planifier des vérifications de conformité, vous devez disposer du privilège Rechercher des correctifs, des extensions et des mises à niveau.

Pour plus d'informations sur la gestion des utilisateurs, des groupes, des rôles et des autorisations, reportez-vous à la documentation de Sécurité vSphere.

Pour une liste de tous les privilèges d'vSphere Lifecycle Manager et leurs descriptions, consultez Privilèges vSphere Lifecycle Manager pour l'utilisation de lignes de base.

Initier manuellement une vérification de conformité pour les hôtes ESXi

Avant la correction, vous pouvez vérifier la conformité des objets vSphere par rapport aux lignes de base et groupes de lignes de base attachés. Pour vérifier l'état de conformité des hôtes dans l'inventaire vSphere immédiatement, lancez manuellement une vérification de conformité.

Conditions préalables

Si vous souhaitez vérifier l'état de conformité d'un cluster, vérifiez que le cluster n'est pas configuré pour utiliser une seule image.

Procédure

  1. Dans vSphere Client, accédez à la vue de conformité vSphere Lifecycle Manager d'un hôte individuel ou d'un objet conteneur.
    1. Accédez à un hôte, un cluster ou un objet conteneur.
    2. Cliquez sur l'onglet Mises à jour.
  2. Sélectionnez Hôtes > Lignes de base.
    Le volet Lignes de base affiche trois panneaux. Dans ces panneaux, vous obtenez des informations d'hôte sur l'objet sélectionné, des informations de conformité de l'hôte et des informations de correction.
  3. Dans le panneau Informations de conformité, cliquez sur Vérifier la conformité.

Résultats

L'objet d'inventaire sélectionné et tous les objets enfants sont analysés par rapport à toutes les lignes de base de correctifs, d'extensions et de mises à niveau attachées. La durée de l'analyse est proportionnelle à la taille de l'infrastructure virtuelle et dépend également du niveau hiérarchique d'objets lorsque vous lancez l'analyse.

Planifier des vérifications de conformité régulières pour les hôtes ESXi

Vous pouvez configurer vSphere Lifecycle Manager pour vérifier l'état de conformité des hôtes ESXi à des moments spécifiques ou une fréquence qui vous convient.

Conditions préalables

Si vous souhaitez vérifier l'état de conformité d'un cluster, vérifiez que le cluster n'est pas configuré pour utiliser une seule image.

Procédure

  1. Dans vSphere Client, accédez à la vue de conformité vSphere Lifecycle Manager d'un hôte individuel ou d'un objet conteneur.
    1. Accédez à un hôte, un cluster ou un objet conteneur.
    2. Cliquez sur l'onglet Mises à jour.
  2. Sélectionnez Hôtes > Lignes de base.
    Le volet Lignes de base affiche trois panneaux. Dans ces panneaux, vous obtenez des informations d'hôte sur l'objet sélectionné, des informations de conformité de l'hôte et des informations de correction.
  3. Dans le panneau Informations de conformité, cliquez sur Planifier.
    La boîte de dialogue Vérification de conformité automatique s'ouvre.
  4. Configurez la planification de la vérification de conformité.
    1. Définissez la fréquence et le point de départ de la vérification de conformité.
    2. Entrez le nom et éventuellement la description de la tâche d'analyse.
    3. (Facultatif) Spécifiez une ou plusieurs adresses e-mail pour recevoir une notification lorsque la tâche d'analyse est terminée.
      Vous devez configurer les paramètres d'e-mail pour le système vCenter Server pour activer cette option.
  5. Cliquez sur Enregistrer pour quitter la boîte de dialogue Vérification de conformité automatique.

Messages de conformité de la mise à niveau des hôtes

Lorsque vous vérifiez la conformité des hôtes ESXi par rapport à une ligne de base de mise à niveau, vSphere Lifecycle Manager exécute un script de prévérification et fournit des messages d'information dans le volet inférieur de la vue Conformité de vSphere Lifecycle Manager. Les messages vous indiquent les problèmes potentiels associés au matériel et au logiciel tiers sur l'hôte, et les problèmes de configuration qui peuvent empêcher la mise à niveau ou la migration vers ESXi 8.0.

Les messages que vSphere Lifecycle Manager fournit correspondent au code de d'erreur ou d'avertissement provenant du script de prévérification de mise à niveau des hôtes.

Pour les installations et les mises à niveau interactives effectuées à l'aide du programme d'installation d'ESXi, les erreurs ou les avertissements du script de prévérification s'affichent dans le dernier panneau du programme d'installation dans lequel vous devez confirmer ou annuler l'installation ou la mise à niveau. Pour les installations et les mises à niveau à l'aide d'un script, les erreurs ou les avertissements sont consignés dans le journal d'installation.

vSphere Lifecycle Manager affiche les informations sur les résultats de l'analyse dans le volet inférieur de la vue Conformité de vSphere Lifecycle Manager. Pour afficher les erreurs et les avertissements d'origine renvoyés par le script de prévérification au cours d'une opération d'analyse de mise à niveau d'hôte vSphere Lifecycle Manager, consultez le fichier journal de vSphere Lifecycle Manager.

Tableau 1. Messages de résultat d'analyse et codes d'erreur et d'avertissement correspondants
Analyser le message de résultat dans vSphere Lifecycle Manager Description
CPU hôte non pris en charge. La nouvelle version d'ESXi nécessite un CPU de 64 bits avec la prise en charge des instructions LAHF/SAHF en mode long.

Ce message s'affiche si le processeur hôte est un processeur 32 bits et qu'il ne prend pas en charge les fonctions nécessaires.

Le code d'erreur correspondant est 64BIT_LONGMODESTATUS.

Le démarrage approuvé est activé sur l'hôte mais la mise à niveau ne contient pas le module logiciel esx-tboot. La mise à niveau de l'hôte supprimera la fonctionnalité de démarrage approuvé. Ce message indique que l'analyse de la mise à niveau d'hôte n'a pas trouvé le VIB esx-tboot dans la mise à niveau ISO.

Le code d'erreur correspondant est TBOOT_REQUIRED

Les interfaces réseau VMkernel et Console de service partagent le même sous-réseau subnet_name. Cette configuration n'est pas prise en charge après une mise à niveau. Une seule interface doit se connecter au sous-réseau subnet_name.

Avertissement. Une adresse IPv4 a été détectée dans une carte réseau virtuelle de Console de service activée et elle n'a pas d'adresse correspondante dans le même sous-réseau dans VMkernel. Un avertissement séparé s'affiche pour chaque occurrence de ce type.

Le code d'erreur correspondant est COS_NETWORKING.

La nouvelle version d'ESXi nécessite core_count cœurs de processeur au minimum. L'hôte doit disposer d'au moins deux cœurs.

Le code d'erreur correspondant est CPU_CORES.

Le processeur ne prend pas en charge la virtualisation matérielle ou elle est désactivée dans le BIOS. La performance de machine virtuelle peut être lente.

Les performances de l'hôte peuvent être affectées si son processeur ne prend pas en charge la virtualisation matérielle ou si cette dernière n'est pas activée dans le BIOS de l'hôte. Activez la virtualisation matérielle dans les options d'amorçage de la machine hôte. Voir la documentation du fournisseur du matériel.

Le code d'erreur correspondant est HARDWARE_VIRTUALIZATION.

Mémoire insuffisante, size_in_MB minimum requis pour la mise à niveau.

L'hôte nécessite la quantité de mémoire indiquée pour pouvoir effectuer la mise à niveau.

Le code d'erreur correspondant est MEMORY_SIZE.

Les contrôles de validité de mise à niveau de l'hôte file_name ont échoué. Ce test vérifie que le script de prévérification peut être exécuté.

Le code d'erreur correspondant est PRECHECK_INITIALIZE.

Le format de la partition de l'hôte n'est pas adapté à la mise à niveau.

La mise à niveau est possible uniquement s'il existe au plus une partition VMFS sur le disque à mettre à niveau et que la partition VMFS commence après le secteur 1843200.

Le code d'erreur correspondant est PARTITION_LAYOUT.

Configuration non prise en charge.

Le fichier /etc/vmware/esx.conf doit exister sur l'hôte.

Ce message indique que le fichier /etc/vmware/esx.conf est absent ou que les données du fichier ne peuvent pas être extraites ou lues correctement.

Le code d'erreur correspondant est SANE_ESX_CONF.

L'hôte n'a pas suffisamment d'espace libre sur une banque de données VMFS local pour sauvegarder la configuration de l'hôte actuelle. Un minimum de size_in_MB est requis.

Le disque hôte doit disposer d'un espace libre suffisant pour pouvoir stocker la configuration ESXi 5.x entre les redémarrages.

Le code d'erreur correspondant est SPACE_AVAIL_CONFIG.

La mise à niveau n'est pas prise en charge par la version actuelle de l'hôte.

La mise à niveau vers ESXi 8.0 est uniquement possible à partir d'hôtes ESXi 6.7 et ESXi 7.0.

Le code d'erreur correspondant est SUPPORTED_ESX_VERSION.

Périphériques non pris en charge device_name trouvés sur l'hôte.

Le script recherche les périphériques non compatibles. Certains périphériques PCI ne sont pas compatibles avec ESXi 8.0.

Le code d'erreur correspondant est UNSUPPORTED_DEVICES.

La configuration logicielle de l'hôte nécessite un redémarrage. Redémarrez l'hôte et réessayez d'exécuter la mise à niveau.

Pour disposer d'une banque de démarrage efficace pour la mise à niveau, vous devez redémarrer les hôtes avant la correction.

Le code d'erreur correspondant est UPDATE_PENDING.

Dans un environnement incluant Cisco Nexus 1000V Distributed Virtual Switch, vSphere Lifecycle Manager affiche différents messages en fonction de la situation. Pour des détails, veuillez vous reporter au Messages de conformité de mise à niveau d'hôte lorsque Cisco Nexus 1000V est présent.

Si le logiciel VEM (Virtual Ethernet Module) de Cisco est détecté sur l'hôte, le script de prévérification détermine si le logiciel fait partie également de la mise à niveau et si le module VEM est compatible avec la même version du module VSM (Virtual Supervisor Module) que la version existante sur l'hôte. Si le logiciel est absent ou compatible avec une version différente du module VSM, le script envoie un avertissement, et le résultat de l'analyse indique la version du logiciel VEM attendue dans la mise à niveau ISO et la version éventuelle détectée dans l'image ISO .

Le code d'erreur correspondant est DISTRIBUTED_VIRTUAL_SWITCH.

L'hôte utilise un module multivoie EMC PowerPath file_name pour accéder à l'emplacement de stockage. L'hôte ne pourra pas accéder à un tel emplacement de stockage après la mise à niveau.

Le script recherche l'installation du logiciel EMC PowerPath qui est constitué d'un module CIM et d'un module de noyau. Si ces deux composants sont détectés sur l'hôte, le script vérifie que les composants correspondants (CIM, module VMkernel) existent aussi dans la mise à niveau. S'ils n'existent pas, le script envoie un avertissement pour indiquer les composants PowerPath qui étaient attendus dans la mise à niveau ISO et ceux qui ont été éventuellement trouvés.

Le code d'erreur correspondant est POWERPATH.

Messages de conformité de mise à niveau d'hôte lorsque Cisco Nexus 1000V est présent

Lorsqu'un hôte est géré par le commutateur virtuel Cisco Nexus 1000V et que vous vérifiez la conformité de l'hôte par rapport à une ligne de base de mise à niveau, les messages d'analyse fournissent des informations sur les problèmes de conformité entre les modules VEM installés sur l'hôte et les modules disponibles sur l'image ESXi 8.0.

vSphere Lifecycle Manager prend en charge Cisco Nexus 1000V, un commutateur logiciel d'accès virtuel qui fonctionne avec VMware vSphere et qui est constitué de deux composants.
VSM (Virtual Supervisor Module)
Le plan de contrôle du commutateur et une machine virtuelle qui exécute NX-OS.
VEM (Virtual Ethernet Module)
Une carte de ligne virtuelle intégrée aux hôtes ESXi.

vSphere Lifecycle Manager détermine si un hôte est géré par Cisco Nexus 1000V. vSphere Lifecycle Manager vérifie que les VIB VEM Cisco Nexus 1000V dans l'image de mise à niveau ESXi sont compatibles avec le module VSM Cisco Nexus 1000V qui gère l'hôte.

En utilisant vSphere ESXi Image Builder, vous pouvez créer des images ESXi personnalisées qui contiennent des VIB tiers nécessaires à l'opération de correction.

Tableau 2. Résultats de la vérification de conformité pour le commutateur réseau Cisco Nexus 1000V
Message de la vérification de conformité Description
La mise à niveau ne contient aucun module logiciel Cisco Nexus 1000V compatible avec le module logiciel Cisco Nexus 1000V sur l'hôte. La mise à niveau de l'hôte supprimera la fonctionnalité de l'hôte. Aucun VIB VEM n'est disponible dans l'image de mise à niveau ESXi 8.0.
L'hôte est actuellement ajouté à un commutateur réseau virtuel Cisco Nexus 1000V. La mise à niveau contient un module logiciel Cisco Nexus 1000V VIB_name qui n'est pas compatible avec le VSM Cisco Nexus 1000V. La mise à niveau de l'hôte supprimera la fonctionnalité de l'hôte. Le VIB VEM dans l'image de mise à niveau ESXi 8.0 n'est pas compatible avec la version du module VSM.
L'hôte est actuellement ajouté à un commutateur réseau virtuel Cisco Nexus 1000V. La mise à niveau ne contient aucun module logiciel Cisco Nexus 1000V compatible avec le module VSM Cisco Nexus 1000V. La mise à niveau de l'hôte supprimera la fonctionnalité de l'hôte. L'hôte et l'image ne contiennent pas de VIB VEM, mais l'hôte figure toujours dans vCenter Server comme étant géré par Cisco Nexus 1000V.
Impossible de déterminer si la mise à niveau interrompt la fonctionnalité de commutateur de réseau virtuel Cisco Nexus 1000V sur l'hôte. Si l'hôte ne dispose pas de la fonction, ignorez cet avertissement. Il n'a pas été possible de déterminer la compatibilité entre le VIB VEM dans l'image de mise à niveau ESXi 8.0 et le module VSM. Déterminez si la version du module VSM qui gère l'hôte est certifiée compatible avec vCenter Server 8.0 et ESXi 8.0.