La migration à froid est la migration de machines virtuelles hors tension ou interrompues entre des hôtes dans des clusters, des centres de données et des instances de vCenter Server. Avec la migration à froid, vous pouvez également déplacer les disques associés d'une banque de données à une autre.

Vous pouvez utiliser la migration à froid pour imposer à l'hôte cible des exigences inférieures à celles applicables lors de l'utilisation de vMotion. Par exemple, si vous utilisez la migration à froid lorsqu'une machine virtuelle contient un programme d'installation d'application complexe, les contrôles de compatibilité de vMotion peuvent empêcher le déplacement de la machine virtuelle vers un autre hôte.

Vous devez mettre hors tension ou interrompre les machines virtuelles avant de commencer le processus de migration à froid. La migration d'une machine virtuelle interrompue est considérée comme une migration à froid, car bien que la machine virtuelle soit sous tension, elle n'est pas en cours d'exécution.

Vous ne pouvez pas effectuer de migration à froid entre différents sous-réseaux.

Contrôle de compatibilité de CPU lors d'une migration à froid

Si vous tentez de migrer une machine virtuelle hors tension qui est configurée avec un système d'exploitation 64 bits vers un hôte qui ne prend pas en charge les systèmes d’exploitation 64 bits, vCenter Server génère un avertissement. Sinon, les contrôles de compatibilité de CPU ne s'appliquent pas lorsque vous migrez des machines virtuelles hors tension avec une migration à froid.

Quand vous migrez une machine virtuelle interrompue, le nouvel hôte pour la machine virtuelle doit répondre à des exigences de compatibilité de CPU. Cette exigence permet à la machine virtuelle de relancer l’exécution sur le nouvel hôte.

Opérations lors d'une migration à froid

Une migration à froid comporte les opérations suivantes :

  1. Si vous sélectionnez l'option de déplacement vers une banque de données différente, les fichiers de configuration, y compris le fichier NVRAM (paramètres BIOS), les fichiers journaux et le fichier d'interruption, seront déplacés depuis l'hôte source vers la zone de stockage associée à l'hôte de destination. Vous pouvez également choisir de déplacer les disques de la machine virtuelle.
  2. La machine virtuelle est enregistrée avec le nouvel hôte.
  3. Dès que la migration est terminée, l'ancienne version de la machine virtuelle est supprimée de l'hôte source et de la banque de données si vous avez sélectionné l'option de déplacement vers une autre banque de données.

Trafic réseau de la migration à froid

Par défaut, les données d'une migration à froid, du clonage et des snapshots d'une machine virtuelle sont transférées via le réseau de gestion. Ce trafic est un trafic de provisionnement. Il n'est pas chiffré, mais utilise le codage RLE (Run-length Encoded) des données.

Sur un hôte, vous pouvez dédier un adaptateur réseau VMkernel distinct au trafic de provisionnement (par exemple, pour isoler ce trafic sur un autre VLAN). Sur un hôte, vous ne pouvez pas attribuer plusieurs adaptateurs VMkernel au trafic de provisionnement. Pour plus d'informations sur l'activation du trafic de provisionnement sur un adaptateur VMkernel distinct, reportez-vous au document Mise en réseau vSphere.

Si vous prévoyez de transférer de gros volumes de données de la machine virtuelle que le réseau de gestion ne peut pas prendre en charge, redirigez le trafic de migration à froid sur un hôte vers la pile TCP/IP qui est dédiée à la migration à froid et au clonage de machines virtuelles hors tension. Vous pouvez également procéder à une redirection si vous souhaitez isoler le trafic de migration à froid dans un sous-réseau différent du réseau de gestion (par exemple, pour une migration sur une longue distance). Reportez-vous à la section Placer du trafic de migration à froid, de clonage et de snapshosts sur la pile TCP/IP de provisionnement.

Migrer une machine virtuelle hors tension ou interrompue

Vous pouvez utiliser la migration à froid pour déplacer une machine virtuelle et ses disques associés depuis une banque de données vers une autre. Les machines virtuelles n'ont pas besoin d'être sur le stockage partagé.

Conditions préalables

  • Assurez-vous que vous êtes familier avec les exigences de la migration à froid. Reportez-vous à la section Migration à froid.

  • Privilège nécessaire : Ressource.Migrer une machine virtuelle hors tension

Procédure

  1. Mettez la machine virtuelle hors tension ou interrompez son exécution.
  2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la machine virtuelle et sélectionnez Migrer.
    1. Pour localiser une machine virtuelle, sélectionnez un centre de données, un dossier, un cluster, un pool de ressources, un hôte ou un vApp.
    2. Cliquez sur l'onglet Machines virtuelles.
  3. Sélectionnez le type de migration et cliquez sur Suivant.
    Option Description
    Modifier uniquement la ressource de calcul Déplacer la machine virtuelle vers un autre hôte.
    Modifier uniquement le stockage Déplacer le fichier de configuration et les disques virtuels de la machine virtuelle.
    Modifier la ressource de calcul et le stockage Déplacer la machine virtuelle vers un autre hôte et déplacer son fichier de configuration et ses disques virtuels.
  4. Si vous modifiez les ressources de calcul de la machine virtuelle, sélectionnez la ressource de calcul de destination pour cette migration de la machine virtuelle et cliquez sur Suivant.

    Tout problème de compatibilité apparaît dans le panneau de compatibilité. Résoudre le problème ou sélection un hôte ou un cluster différent.

    Les cibles possibles incluent des hôtes et des clusters de DRS avec n'importe quel niveau d'automatisation. Si un cluster n'a aucun DRS activé, sélectionnez un hôte spécifique dans le cluster plutôt que de sélectionner le cluster.

    Important :

    Si la machine virtuelle que vous migrez dispose d'un périphérique NVDIMM et utilise le stockage PMem, l'hôte ou le cluster de destination doit disposer de ressources PMem disponibles. Dans le cas contraire, la vérification de compatibilité échoue et vous ne pouvez pas poursuivre la migration.

    Si la machine virtuelle que vous migrez ne dispose pas d'un périphérique NVDIMM mais qu'elle utilise le stockage PMem, vous devez sélectionner un hôte ou un cluster avec des ressources PMem disponibles, afin que tous les disques durs PMem restent stockés dans une banque de données PMem. Dans le cas contraire, tous les disques durs utilisent la stratégie de stockage et la banque de données sélectionnées pour les fichiers de configuration de la machine virtuelle.

    Important :

    La migration d'une machine virtuelle avec un périphérique NVDIMM ou un disque vPMem vers un hôte qui ne dispose pas d'une licence appropriée échoue et laisse la machine virtuelle dans un état ingérable pendant 90 secondes. Vous pouvez ensuite recommencer la migration et sélectionner un hôte de destination sous licence pour utiliser des périphériques PMem.

  5. Si vous modifiez le stockage de la machine virtuelle, entrez les détails requis sur la page Sélectionner un stockage.
    1. Sélectionnez le type de stockage pour les fichiers de configuration de machines virtuelles et tous les disques durs.
      • Si vous sélectionnez le mode Standard, tous les disques virtuels sont stockés sur une banque de données standard.

      • Si vous sélectionnez le mode PMem, tous les disques virtuels sont stockés sur la banque de données PMem hôte locale. Les fichiers de configuration ne peuvent pas être stockés sur une banque de données PMem et vous devez également sélectionner une banque de données standard pour les fichiers de configuration de la machine virtuelle.

      • Si vous sélectionnez le mode Hybride, tous les disques virtuels PMem restent stockés sur une banque de données PMem. La stratégie de stockage de machine virtuelle et la banque de données ou le cluster de banques de données que vous choisissez ont une influence sur les disques non PMem.

      La sélection du type de stockage est possible uniquement si les types de stockage PMem ou Hybride sont disponibles dans le centre de données.

    2. Sélectionnez le format des disques de machine virtuelle.
      Option Action
      Même format que la source Utilisez le même format que la machine virtuelle source.
      Provisionnement statique mis à zéro en différé Créez un disque virtuel au format statique par défaut. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Les données restantes sur le périphérique physique ne sont pas effacées pendant la création. Elles sont plutôt remises à zéro à la demande à la première écriture depuis la machine virtuelle.
      Provisionnement statique immédiatement mis à zéro Créez un disque statique qui prend en charge des fonctions de mise en cluster, telles que Fault Tolerance. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Contrairement au provisionnement statique mis à zéro en différé, les données restant sur le périphérique physique sont mises à zéro lors de la création. Il peut être plus long de créer des disques dans ce format plutôt que de créer d'autres types de disques.
      Provisionnement dynamique Utilisez le format de provisionnement dynamique. Au départ, un disque à provisionnement dynamique utilise seulement la quantité d'espace de banque de données dont le disque a besoin initialement. Si le disque dynamique a ultérieurement besoin de plus d'espace, il pourra croître jusqu'à la capacité maximale qui lui est allouée.
    3. Sélectionnez une stratégie de stockage de machine virtuelle dans le menu déroulant Stratégie de stockage VM.

      Les stratégies de stockage spécifient les besoins en stockage des applications qui s'exécutent sur la machine virtuelle. Vous pouvez également sélectionner la stratégie par défaut pour les banques de données vSAN ou Virtual Volumes.

      Important :

      Si les disques durs de la machine virtuelle utilisent des stratégies de stockage différentes, la nouvelle stratégie que vous sélectionnez s'applique uniquement aux disques durs non-PMem. Les disques durs PMem sont migrés vers la banque de données PMem hôte locale de l'hôte de destination.

    4. Sélectionnez l'emplacement de la banque de données où vous voulez stocker les fichiers de la machine virtuelle.

      Option

      Action

      Stockez tous les fichiers de machine virtuelle au même emplacement dans une banque de données.

      Sélectionnez une banque de données dans la liste et cliquez sur Suivant.

      Stockez tous les fichiers de machine virtuelle dans le même cluster Storage DRS.

      1. Sélectionnez un cluster Storage DRS.

      2. (Facultatif)

        Pour désactiver Storage DRS sur cette machine virtuelle, sélectionnez Désactiver Storage DRS pour cette machine virtuelle, puis sélectionnez une banque de données dans le cluster Storage DRS.

      3. Cliquez sur Suivant.

      Stockez les fichiers de configuration de la machine virtuelle et les disques dans des emplacements distincts.

      1. Cliquez sur Configurer par disque.

        Note :

        Vous pouvez utiliser l'option Configurer par disque pour effectuer une rétrogradation depuis le stockage PMem ou une mise à niveau vers celui-ci.

      2. Pour le fichier de configuration de la machine virtuelle et pour chaque disque virtuel, sélectionnez Parcourir, puis sélectionnez une banque de données ou un cluster du Storage DRS.

        Note :

        Les fichiers de configuration ne peuvent pas être stockés sur une banque de données PMem.

      3. (Facultatif)

        Si vous avez sélectionné un cluster Storage DRS, mais ne souhaitez pas utiliser Storage DRS avec la machine virtuelle, sélectionnez Désactiver Storage DRS avec cette machine virtuelle, puis sélectionnez une banque de données dans le cluster Storage DRS.

      4. Cliquez sur Suivant.

  6. Si vous modifiez la ressource de calcul de la machine virtuelle, sélectionnez les réseaux de destination pour cette migration de la machine virtuelle.

    Vous pouvez migrer un réseau de machine virtuelles vers un autre commutateur distribué dans le même centre de données ou un autre centre de données, ou vers vCenter Server.

    Option

    Action

    Sélectionnez un réseau de destination pour tous les adaptateurs réseau de machine virtuelle connectés à un réseau source valide.

    1. Cliquez sur la flèche dans la colonne Réseau de destination, puis sélectionnez Parcourir.

    2. Sélectionnez un réseau de destination et cliquez sur OK.

    3. Cliquez sur Suivant.

    Sélectionnez un nouveau réseau de destination pour chaque adaptateur réseau de machine virtuelle connecté à un réseau source valide.

    1. Cliquez sur Avancé.

    2. Cliquez sur la flèche dans la colonne Réseau de destination, puis sélectionnez Parcourir.

    3. Sélectionnez un réseau de destination et cliquez sur OK.

    4. Cliquez sur Suivant.

  7. Sur la page Prêt à terminer, passez en revue les détails et cliquez sur Terminer.

Résultats

vCenter Server déplace la machine virtuelle vers le nouvel emplacement de l'hôte ou du stockage.

Les messages d'événement apparaissent dans l'onglet Événements. Les informations affichées sous l'onglet Résumé indiquent le statut et l'état pendant toute la migration Si des erreurs se produisent au cours de la migration, les machines virtuelles retournent à leur état et emplacement d'origine.