Storage vMotion permet de migrer une machine virtuelle et ses fichiers de disques d'une banque de données vers une autre pendant que la machine virtuelle est en cours d'exécution. Avec Storage vMotion, vous pouvez extraire des machines virtuelles des baies pour une maintenance ou une mise à niveau. Vous avez également la possibilité d'optimiser la performance des disques, ou de transformer les types de disques, que vous pouvez utiliser pour récupérer de l'espace.

Vous pouvez choisir de placer la machine virtuelle et tous ses disques dans un emplacement unique ou vous pouvez sélectionner des emplacements distincts pour le fichier de configuration de la machine virtuelle et chaque disque virtuel. La machine virtuelle ne change pas l'hôte d'exécution pendant une migration avec Storage vMotion.

Lors de la migration avec Storage vMotion, vous pouvez changer de type de provisionnement de disque.

La migration avec Storage vMotion change les noms des fichiers de machine virtuelle sur la banque de données de destination pour qu'ils correspondent au nom d'inventaire de la machine virtuelle. La migration renomme tous les fichiers de disques virtuels, de configuration, de snapshot et les fichiers .nvram. Si les nouveaux noms dépassent la longueur maximale des noms de fichiers, la migration échoue.

Storage vMotion a plusieurs utilisations pour l'administration de l'infrastructure virtuelle, notamment :

  • Maintenance et reconfiguration du stockage. Vous pouvez utiliser Storage vMotion pour déplacer des machines virtuelles depuis un périphérique de stockage pour permettre la maintenance ou la reconfiguration du périphérique de stockage sans interruption de service de la machine virtuelle.
  • Redistribution de la charge de stockage. Vous pouvez utiliser Storage vMotion pour redistribuer des machines virtuelles ou des disques virtuels vers des volumes de stockage différents pour équilibrer la capacité ou pour améliorer les performances.

Exigences et limitations de Storage vMotion

Une machine virtuelle et son hôte doivent répondre à des exigences de ressources et de configuration pour que les disques de machine virtuelle soient migrés avec Storage vMotion.

Storage vMotion est sujet aux exigences et aux limitations suivantes :

  • Les disques de machine virtuelle doivent être en mode permanent ou être des mappages de périphériques bruts (RDM). Pour le mode de compatibilité virtuelle RDM, vous pouvez migrer le fichier de mappage ou convertir les disques de provisionnement lourds ou légers pendant la migration si la destination n'est pas une banque de données de NFS. En cas de conversion du fichier de mappage, un nouveau disque virtuel est créé et les contenus du LUN mappé sont copiés vers ce disque. Pour le mode de compatibilité physique RDM, vous pouvez migrer le fichier de mappage seulement.
  • La migration des machines virtuelles pendant l'installation de VMware Tools n'est pas prise en charge.
  • Étant donné que les banques de données VMFS3 ne prennent pas en charge les disques virtuels haute capacité, vous ne pouvez pas déplacer des disques virtuels de plus de 2 To d'une banque de données VMFS5 à une autre VMFS3.
  • L'hôte sur lequel la machine virtuelle est en cours d'exécution doit avoir une licence qui inclut Storage vMotion.
  • La configuration de vMotion pour effectuer la migration avec Storage vMotion n'est pas nécessaire pour les hôtes ESXi 4.0 et version ultérieure.
  • L'hôte sur lequel la machine virtuelle est en cours d'exécution doit avoir accès à la fois aux banques de données source et cible.
  • Pour connaître les limites du nombre de migrations simultanées avec vMotion et Storage vMotion, consultez Limites de migrations simultanées.

Migrer une machine virtuelle vers un nouveau stockage

Utilisez la migration avec Storage vMotion pour changer l'emplacement du fichier de configuration d'une machine virtuelle et de ses disques virtuels lorsque la machine virtuelle est sous tension.

Vous pouvez changer l'hôte de la machine virtuelle pendant une migration avec Storage vMotion.

Conditions préalables

  • Vérifiez que votre système remplit les conditions requises par Storage vMotion. Reportez-vous à la section Exigences et limitations de Storage vMotion.

  • Pour la migration d'une machine virtuelle avec NVIDIA vGPU, vérifiez que l'hôte ESXi sur lequel la machine virtuelle s'exécute dispose d'un emplacement vGPU libre. En outre, vérifiez que le vgpu.hotmigrate.enabled paramètre avancé est défini sur true. Pour plus d'informations sur la configuration des paramètres avancés de vCenter Server, reportez-vous à la section « Configurer les paramètres avancés » dans Configuration de vCenter Server.

  • Privilège nécessaire : Ressource.Migrer une machine virtuelle sous tension

Procédure

  1. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la machine virtuelle et sélectionnez Migrer.
    1. Pour localiser une machine virtuelle, sélectionnez un centre de données, un dossier, un cluster, un pool de ressources, un hôte ou un vApp.
    2. Cliquez sur l'onglet Machines virtuelles.
  2. Cliquez sur Changer de stockage uniquement, puis sur Suivant.
  3. Sélectionnez le format des disques de la machine virtuelle.
    Option Action
    Même format que la source Utilisez le même format que la machine virtuelle source.
    Provisionnement statique mis à zéro en différé Créez un disque virtuel au format statique par défaut. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Les données restantes sur le périphérique physique ne sont pas effacées pendant la création. Elles sont plutôt remises à zéro à la demande à la première écriture depuis la machine virtuelle.
    Provisionnement statique immédiatement mis à zéro Créez un disque statique qui prend en charge des fonctions de mise en cluster, telles que Fault Tolerance. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Contrairement au provisionnement statique mis à zéro en différé, les données restant sur le périphérique physique sont mises à zéro lors de la création. Il peut être plus long de créer des disques dans ce format plutôt que de créer d'autres types de disques.
    Provisionnement dynamique Utilisez le format de provisionnement dynamique. Au départ, un disque à provisionnement dynamique utilise seulement la quantité d'espace de banque de données dont le disque a besoin initialement. Si le disque dynamique a ultérieurement besoin de plus d'espace, il pourra croître jusqu'à la capacité maximale qui lui est allouée.
  4. Sélectionnez une stratégie de stockage de machine virtuelle dans le menu déroulant Règle de stockage VM.

    Les stratégies de stockage spécifient les besoins en stockage des applications qui s'exécutent sur la machine virtuelle. Vous pouvez également sélectionner la stratégie par défaut pour les banques de données vSAN ou Virtual Volumes.

    Important :

    Si les disques durs de la machine virtuelle utilisent des stratégies de stockage différentes, la nouvelle stratégie que vous sélectionnez s'applique uniquement aux disques durs non-PMem. Les disques durs PMem sont migrés vers la banque de données PMem hôte locale de l'hôte de destination.

  5. Sélectionnez l'emplacement de la banque de données où vous voulez stocker les fichiers de la machine virtuelle.

    Option

    Action

    Stockez tous les fichiers de machine virtuelle au même emplacement dans une banque de données.

    Sélectionnez une banque de données et cliquez sur Suivant.

    Stockez tous les fichiers de machine virtuelle dans le même cluster Storage DRS.

    1. Sélectionnez un cluster Storage DRS.

    2. (Facultatif)

      Pour désactiver Storage DRS sur cette machine virtuelle, sélectionnez Désactiver Storage DRS pour cette machine virtuelle, puis sélectionnez une banque de données dans le cluster Storage DRS.

    3. Cliquez sur Suivant.

    Stockez les fichiers de configuration de la machine virtuelle et les disques dans des emplacements distincts.

    1. Cliquez sur Avancé.

      Note :

      Vous pouvez utiliser l'option Avancé pour passer à une version antérieure du stockage PMem ou le mettre à niveau.

    2. Pour le fichier de configuration de la machine virtuelle et pour chaque disque virtuel, sélectionnez Parcourir, puis sélectionnez une banque de données ou un cluster du Storage DRS.

      Note :

      Les fichiers de configuration ne peuvent pas être stockés sur une banque de données PMem.

    3. (Facultatif)

      Si vous avez sélectionné un cluster Storage DRS, mais ne souhaitez pas utiliser Storage DRS avec la machine virtuelle, sélectionnez Désactiver Storage DRS avec cette machine virtuelle, puis sélectionnez une banque de données dans le cluster Storage DRS.

    4. Cliquez sur Suivant.

  6. Sur la page Prêt à terminer, vérifiez les détails et cliquez sur Terminer.

Résultats

vCenter Server déplace la machine virtuelle vers le nouvel emplacement de stockage. Les noms des fichiers de machine virtuelle migrés sur la banque de données de destination correspondent au nom d'inventaire de la machine virtuelle.

Les messages d'événement apparaissent dans l'onglet Événements. Les informations affichées sous l'onglet Résumé indiquent le statut et l'état pendant toute la migration Si des erreurs se produisent au cours de la migration, les machines virtuelles retournent à leur état et emplacement d'origine.

Migrer une machine virtuelle vers une nouvelle ressource de calcul et un nouveau stockage

Vous pouvez déplacer une machine virtuelle vers une autre ressource de calcul et déplacer ses disques ou le dossier de la machine virtuelle vers une autre banque de données. Avec vMotion, vous pouvez migrer une machine virtuelle, ainsi que ses disques et fichiers, quand elle est sous tension.

La migration simultanée vers une nouvelle ressource de calcul et une nouvelle banque de données offre une plus grande mobilité aux machines virtuelles en éliminant la limite de vCenter Server. Les disques de la machine virtuelle ou le contenu du dossier de la machine virtuelle sont transférés sur le réseau vMotion pour atteindre l'hôte et les banques de données de destination.

Pour effectuer des modifications de format de disque et les conserver, vous devez sélectionner une banque de données différente pour les disques et les fichiers de la machine virtuelle. Vous ne pouvez conserver des modifications de format de disque si vous sélectionnez la même banque de données que celle sur laquelle la machine virtuelle réside actuellement.

Conditions préalables

  • Vérifiez que vos hôtes et machines virtuelles offrent la configuration requise pour une migration à chaud. Reportez-vous à la section Exigences et limitations pour vMotion sans stockage partagé.

  • Pour la migration entre instances de vCenter Server, vérifiez si votre système répond à la configuration requise supplémentaire. Reportez-vous à la section Configuration requise pour vMotion entre des instances de vCenter Server.

  • Pour la migration d'une machine virtuelle avec NVIDIA vGPU, vérifiez que l'hôte ESXi cible dispose d'un emplacement vGPU libre. En outre, vérifiez que le paramètre avancé vgpu.hotmigrate.enabled est défini sur true. Pour plus d'informations sur la configuration des paramètres avancés de vCenter Server, reportez-vous à la section « Configurer les paramètres avancés » dans Configuration de vCenter Server.

  • Privilège nécessaire : Ressource.Migrer une machine virtuelle sous tension

Procédure

  1. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur la machine virtuelle et sélectionnez Migrer.
    1. Pour localiser une machine virtuelle, sélectionnez un centre de données, un dossier, un cluster, un pool de ressources, un hôte ou un vApp.
    2. Cliquez sur l'onglet Machines virtuelles.
  2. Sélectionnez Modifier la ressource de calcul et le stockage et cliquez sur Suivant.
  3. Sélectionnez une ressource de destination pour la machine virtuelle, puis cliquez sur Suivant.

    Tout problème de compatibilité apparaît dans le panneau de compatibilité. Résoudre le problème ou sélection un hôte ou un cluster différent.

    Les cibles possibles incluent des hôtes et des clusters entièrement automatisés de DRS. Si votre cible est un cluster non automatisé, sélectionnez un hôte dans le cluster non automatisé.

    Si votre environnement comporte plusieurs instances de vCenter Server, vous pouvez déplacer des machines virtuelles d'un inventaire vCenter Server à l'autre.

    Important :

    Si la machine virtuelle que vous migrez dispose d'un périphérique NVDIMM et utilise le stockage PMem, l'hôte ou le cluster de destination doit disposer de ressources PMem disponibles. Dans le cas contraire, la vérification de compatibilité échoue et vous ne pouvez pas poursuivre la migration.

    Si la machine virtuelle que vous migrez ne dispose pas d'un périphérique NVDIMM mais qu'elle utilise le stockage PMem, vous devez sélectionner un hôte ou un cluster avec des ressources PMem disponibles, afin que tous les disques durs PMem restent stockés dans une banque de données PMem. Dans le cas contraire, tous les disques durs utilisent la stratégie de stockage et la banque de données sélectionnées pour les fichiers de configuration de la machine virtuelle.

    Important :

    La migration d'une machine virtuelle avec un périphérique NVDIMM ou un disque vPMem vers un hôte qui ne dispose pas d'une licence appropriée échoue et laisse la machine virtuelle dans un état ingérable pendant 90 secondes. Vous pouvez ensuite recommencer la migration et sélectionner un hôte de destination sous licence pour utiliser des périphériques PMem.

  4. Sélectionnez le format des disques de la machine virtuelle.
    Option Action
    Même format que la source Utilisez le même format que la machine virtuelle source.
    Provisionnement statique mis à zéro en différé Créez un disque virtuel au format statique par défaut. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Les données restantes sur le périphérique physique ne sont pas effacées pendant la création. Elles sont plutôt remises à zéro à la demande à la première écriture depuis la machine virtuelle.
    Provisionnement statique immédiatement mis à zéro Créez un disque statique qui prend en charge des fonctions de mise en cluster, telles que Fault Tolerance. L'espace nécessaire au disque virtuel est alloué lors de la création. Contrairement au provisionnement statique mis à zéro en différé, les données restant sur le périphérique physique sont mises à zéro lors de la création. Il peut être plus long de créer des disques dans ce format plutôt que de créer d'autres types de disques.
    Provisionnement dynamique Utilisez le format de provisionnement dynamique. Au départ, un disque à provisionnement dynamique utilise seulement la quantité d'espace de banque de données dont le disque a besoin initialement. Si le disque dynamique a ultérieurement besoin de plus d'espace, il pourra croître jusqu'à la capacité maximale qui lui est allouée.
  5. Sélectionnez une stratégie de stockage de machine virtuelle dans le menu déroulant Stratégie de stockage VM.

    Les stratégies de stockage spécifient les besoins en stockage des applications qui s'exécutent sur la machine virtuelle. Vous pouvez également sélectionner la stratégie par défaut pour les banques de données vSAN ou Virtual Volumes.

    Important :

    Si les disques durs de la machine virtuelle utilisent des stratégies de stockage différentes, la nouvelle stratégie que vous sélectionnez s'applique uniquement aux disques durs non-PMem. Les disques durs PMem sont migrés vers la banque de données PMem hôte locale de l'hôte de destination.

  6. Sélectionnez l'emplacement de la banque de données où vous voulez stocker les fichiers de la machine virtuelle.

    Option

    Action

    Stockez tous les fichiers de machine virtuelle au même emplacement dans une banque de données.

    Sélectionnez une banque de données et cliquez sur Suivant.

    Stockez tous les fichiers de machine virtuelle dans le même cluster Storage DRS.

    1. Sélectionnez un cluster Storage DRS.

    2. (Facultatif)

      Pour désactiver Storage DRS sur cette machine virtuelle, sélectionnez Désactiver Storage DRS pour cette machine virtuelle, puis sélectionnez une banque de données dans le cluster Storage DRS.

    3. Cliquez sur Suivant.

    Stockez les fichiers de configuration de la machine virtuelle et les disques dans des emplacements distincts.

    1. Cliquez sur Avancé.

      Note :

      Vous pouvez utiliser l'option Avancé pour passer à une version antérieure du stockage PMem ou le mettre à niveau.

    2. Pour le fichier de configuration de la machine virtuelle et pour chaque disque virtuel, sélectionnez Parcourir, puis sélectionnez une banque de données ou un cluster du Storage DRS.

      Note :

      Les fichiers de configuration ne peuvent pas être stockés sur une banque de données PMem.

    3. (Facultatif)

      Si vous avez sélectionné un cluster Storage DRS, mais ne souhaitez pas utiliser Storage DRS avec la machine virtuelle, sélectionnez Désactiver Storage DRS avec cette machine virtuelle, puis sélectionnez une banque de données dans le cluster Storage DRS.

    4. Cliquez sur Suivant.

  7. Sélectionnez un réseau de destination pour tous les adaptateurs réseau de machine virtuelle connectés à un réseau source valide, puis cliquez sur Suivant.

    Vous pouvez cliquer sur Avancé pour sélectionner un nouveau réseau de destination pour chaque adaptateur réseau de machine virtuelle connecté à un réseau source valide.

    Vous pouvez migrer un réseau de machine virtuelles vers un autre commutateur distribué dans le même centre de données ou un autre centre de données, ou vers vCenter Server.

  8. Sélectionnez le niveau de priorité de migration et cliquez sur Suivant.
    Option Description
    Planifier vMotion avec une priorité élevée

    vCenter Server tente de réserver des ressources à partager entre toutes les migrations simultanées sur les hôtes source et de destination avec vMotion. vCenter Server accorde une quantité plus importante de ressources de CPU hôtes. Si les ressources de CPU immédiatement disponibles sont insuffisantes, vMotion ne démarre pas.

    Planifier une migration vMotion standard

    vCenter Server réserve des ressources à partager entre toutes les migrations simultanées sur les hôtes source et de destination avec vMotion. vCenter Server accorde une plus petite quantité de ressources CPU hôtes. Si les ressources CPU sont insuffisantes, la durée de vMotion peut être étendue.

  9. Sur la page Prêt à terminer, vérifiez les détails et cliquez sur Terminer.

Résultats

vCenter Server déplace la machine virtuelle vers le nouvel emplacement de l'hôte ou du stockage.

Les messages d'événement apparaissent dans l'onglet Événements. Les informations affichées sous l'onglet Résumé indiquent le statut et l'état pendant toute la migration Si des erreurs se produisent au cours de la migration, les machines virtuelles retournent à leur état et emplacement d'origine.