Vous pouvez déplacer une instance de vCenter Server d'un domaine vSphere vers un autre domaine vSphere. Les services, tels que le balisage et la gestion des licences, sont conservés et migrés vers le nouveau domaine.

Les cas d'utilisation suivants sont pris en charge :
  • Vous pouvez migrer une instance de vCenter Server d'un domaine existant vers un autre domaine existant avec ou sans réplication. L'instance de vCenter Server migrée est déplacée de son domaine Single Sign-On actuel et rejoint le domaine existant comme une autre instance de vCenter Server connectée via Enhanced Linked Mode.
  • Vous pouvez migrer une instance de vCenter Server d'un domaine existant vers un domaine récemment créé (dans lequel l'instance de vCenter Server migrée est la première instance). Pour obtenir des instructions sur ce type de redirection, reportez-vous à la section Rediriger un nœud vCenter Server vers un nouveau domaine. Dans ce cas, il n'existe aucun partenaire de réplication.

Rediriger un nœud vCenter Server vers un domaine existant sans partenaire de réplication

Vous pouvez rediriger une instance unique de vCenter Server d'un domaine Single Sign-on vers un domaine Single Sign-on existant sans partenaire de réplication. Chaque domaine Single Sign-On contient une seule instance de vCenter Server.

Pour un exemple de redirection d'une seule instance de vCenter Server d'un domaine vers un autre domaine existant, reportez-vous à la section Redirection d'une instance unique de vCenter Server d'un domaine vers un domaine existant. Il s'agit d'une des méthodes de création d'un nœud Enhanced Linked Mode. Dans ce cas, il n'existe aucune réplication.
Figure 1. Redirection d'une instance unique de vCenter Server d'un domaine vers un domaine existant
Nœuds vCenter Server avant et après la redirection d'un domaine vers un domaine existant.

Conditions préalables

  • La redirection est uniquement prise en charge avec vCenter Server 6.7 Update 1 et versions ultérieures.
  • Vous devez effectuer la redirection vers un vCenter Server de la même version.
  • Pour éviter toute perte de données, effectuez une sauvegarde sur fichier de chaque nœud avant de procéder à la redirection de vCenter Server.

Procédure

  1. Assurez-vous que les deux nœuds intégrés vCenter Server sont sous tension avant de commencer le processus de redirection.
  2. (Facultatif) Exécutez la commande en mode de prévérification. Le mode de prévérification extrait les données de balisage (balises et catégories) et d'autorisation (rôles et privilèges) de l'instance de vCenter Server. La vérification préalable ne migre pas les données, mais elle recherche les conflits entre le système vCenter Server source et celui de destination. Par exemple, exécutez la prévérification avec l'interface de ligne de commande suivante :
    cmsso-util domain-repoint -m pre-check --src-emb-admin Administrator --replication-partner-fqdn FQDN_of_destination_node --replication-partner-admin PSC_Admin_of_destination_node --dest-domain-name destination_PSC_domain
    Note : La vérification préalable n'est pas nécessaire si aucun partenaire de réplication n'existe (redirection vers un domaine récemment créé).
    Pour consulter les définitions des arguments de la commande cmsso-util domain-repoint, reportez-vous à la section Syntaxe de la commande de redirection du domaine.
    La vérification préalable consigne les conflits dans le répertoire /storage/domain-data.
  3. (Facultatif) Examinez les conflits et appliquez les résolutions pour tous les conflits, ou appliquez une résolution spécifique pour chaque conflit.
    Les résolutions de conflit sont :
    • Copier : crée une copie des données en double dans le domaine cible.
    • Ignorer : ignore la copie des données dans le domaine cible.
    • Fusionner : fusionne le conflit sans créer de doublons.
    Note : Le mode de résolution par défaut pour les conflits de balises et d'autorisation est Copier, sauf si celui-ci est remplacé dans les fichiers de conflits générés lors de la vérification préalable.
  4. Exécutez la commande execute. En mode d'exécution, les données générées pendant le mode de vérification préalable sont lues et importées dans le nœud cible. Le système vCenter Server est ensuite redirigé vers le domaine cible. Par exemple, pour effectuer la redirection avec un partenaire de réplication, exécutez la commande execute avec les éléments suivants :
    cmsso-util domain-repoint -m execute --src-emb-admin Administrator --replication-partner-fqdn FQDN_of_destination_node --replication-partner-admin PSC_Admin_of_destination_node --dest-domain-name destination_PSC_domain
    Pour consulter les définitions des arguments de la commande cmsso-util domain-repoint, reportez-vous à la section Syntaxe de la commande de redirection du domaine.

Rediriger un nœud vCenter Server vers un domaine existant avec un partenaire de réplication

Vous pouvez rediriger une instance de vCenter Server d'un domaine Single Sign-on vers un domaine existant à l'aide d'un partenaire de réplication.

Pour consulter un exemple de redirection vers un domaine existant, reportez-vous à la section Redirection d'une instance de vCenter Server d'un domaine vers un domaine existant. Dans ce cas, une réplication est effectuée.
Figure 2. Redirection d'une instance de vCenter Server d'un domaine vers un domaine existant
Les nœuds vCenter Server avant et après la redirection d'un domaine vers un domaine existant avec un partenaire de réplication.

Conditions préalables

  • La redirection est uniquement prise en charge avec vCenter Server 6.7 Update 1 et versions ultérieures.
  • Vous devez effectuer la redirection vers un vCenter Server de la même version.
  • Pour éviter toute perte de données, effectuez une sauvegarde sur fichier de chaque nœud avant de procéder à la redirection de vCenter Server.

Procédure

  1. Arrêtez le nœud (par exemple, le nœud C) qui est en cours de redirection (déplacé vers un autre domaine).
  2. Désaffectez le nœud vCenter Server qui est en cours de redirection. Par exemple, pour désaffecter le nœud C, connectez-vous au nœud B (sur le domaine d'origine) et exécutez la commande suivante :
    cmsso-util unregister --node-pnid Node_C_FQDN --username Node_B_sso_administrator@sso_domain.com --passwd Node_B_sso_adminuser_password
    Après l'annulation de l'enregistrement du nœud C, les services sont redémarrés. Toute référence au nœud C est supprimée du nœud B et de tous les autres nœuds qui étaient liés au nœud C sur le domaine d'origine.
  3. Démarrez le nœud C pour commencer le processus de redirection.
  4. (Facultatif) Exécutez la commande en mode de prévérification. Le mode de prévérification extrait les données de balisage (balises et catégories) et d'autorisation (rôles et privilèges) de l'instance de vCenter Server. La vérification préalable ne migre pas les données, mais elle vérifie les conflits entre le système vCenter Server source et celui de destination. Par exemple, exécutez la prévérification avec l'interface de ligne de commande suivante :
    cmsso-util domain-repoint -m pre-check --src-emb-admin Administrator --replication-partner-fqdn FQDN_of_destination_node --replication-partner-admin PSC_Admin_of_destination_node --dest-domain-name destination_PSC_domain
    Note : La vérification préalable n'est pas nécessaire si aucun partenaire de réplication n'existe (redirection vers un domaine récemment créé).
    Pour consulter les définitions des arguments de la commande cmsso-util domain-repoint, reportez-vous à la section Syntaxe de la commande de redirection du domaine.
    La vérification préalable consigne les conflits dans le répertoire /storage/domain-data.
  5. (Facultatif) Vérifiez les conflits et appliquez les résolutions pour tous les conflits, ou appliquez une résolution spécifique pour chaque conflit.
    Les résolutions de conflit sont :
    • Copier : crée une copie des données en double dans le domaine cible.
    • Ignorer : ignore la copie des données dans le domaine cible.
    • Fusionner : fusionne le conflit sans créer de doublons.
    Note : Le mode de résolution par défaut pour les conflits de balises et d'autorisation est Copier, sauf si celui-ci est remplacé dans les fichiers de conflits générés lors de la vérification préalable.
  6. Exécutez la commande. En mode d'exécution, les données générées pendant le mode de vérification préalable sont lues et importées dans le nœud cible. Le système vCenter Server est ensuite redirigé vers le domaine cible. Par exemple, exécutez la commande suivante :
    cmsso-util domain-repoint -m execute --src-emb-admin Administrator --replication-partner-fqdn FQDN _of_destination_node --replication-partner-admin destination_node_PSC_Admin_user_name --dest-domain-name destination_PSC_domain
    Pour consulter les définitions des arguments de la commande cmsso-util domain-repoint, reportez-vous à la section Syntaxe de la commande de redirection du domaine.

Rediriger un nœud vCenter Server vers un nouveau domaine

Vous pouvez rediriger une instance de vCenter Server depuis un domaine existant vers un domaine récemment créé.

Pour consulter un exemple de redirection vers un nouveau domaine, reportez-vous à la section Redirection d'une instance de vCenter Server d'un domaine vers un nouveau domaine. Dans ce cas, il n'existe aucun partenaire de réplication.
Figure 3. Redirection d'une instance de vCenter Server d'un domaine vers un nouveau domaine
Nœuds vCenter Server avant et après la redirection d'un domaine vers un nouveau domaine sans partenaire de réplication.

Conditions préalables

  • La redirection est uniquement prise en charge avec vCenter Server 6.7 Update 1 et versions ultérieures.
  • Vous devez effectuer la redirection vers un vCenter Server de la même version.
  • Pour éviter toute perte de données, effectuez une sauvegarde sur fichier et un snapshot à l'état hors tension de chaque nœud avant de procéder à la redirection de vCenter Server.

Procédure

  1. Arrêtez le nœud (par exemple, le nœud C) qui est en cours de redirection (déplacé vers un autre domaine).
  2. Désaffectez le nœud vCenter Server qui est en cours de redirection. Par exemple, pour désaffecter le nœud C, connectez-vous au nœud B (sur le domaine d'origine) et exécutez la commande suivante :
    cmsso-util unregister --node-pnid Node_C_FQDN --username Node_B_sso_administrator@sso_domain.com --passwd Node_B_sso_adminuser_password
    Après l'annulation de l'enregistrement du nœud C, les services sont redémarrés. Toute référence au nœud C est supprimée du nœud B et de tous les autres nœuds qui étaient liés au nœud C sur le domaine d'origine.
  3. Démarrez le nœud C pour commencer le processus de redirection.
  4. Exécutez la commande. En mode d'exécution, les données générées pendant le mode de vérification préalable sont lues et importées dans le nœud cible. Le système vCenter Server est ensuite redirigé vers le domaine cible. Par exemple, si vous effectuez la redirection sans partenaire de réplication (redirection vers un nouveau domaine), exécutez la commande avec les éléments suivants :
    cmsso-util domain-repoint -m execute --src-emb-admin Administrator  --dest-domain-name destination_PSC_domain
    Pour consulter les définitions des arguments de la commande cmsso-util domain-repoint, reportez-vous à la section Syntaxe de la commande de redirection du domaine.

Syntaxe de la commande de redirection du domaine

Vous pouvez utiliser des arguments de commande pour définir les paramètres d'exécution de la commande domain-repoint.

La ligne de commande cmsso-util domain-repoint redirige vCenter Server d'un domaine vers un autre.

Vous pouvez ajouter une liste d'arguments séparés par des espaces dans la commande de redirection via l'interface de ligne de commande.

Utilisez la commande suivante pour rediriger une instance de vCenter Server vers un autre nœud vCenter Server :
cmsso-util domain-repoint -m execute --src-emb-admin Administrator --replication-partner-fqdn FQDN _of_destination_node --replication-partner-admin destination_node_PSC_Admin_user_name --dest-domain-name destination_PSC_domain
Argument Description
-m, --mode Le mode peut être pre-check ou execute. L'argument pre-check exécute la commande en mode de prévérification. L'argument execute exécute la commande en mode d'exécution.
-spa, --src-psc-admin Nom d'utilisateur de l'administrateur SSO pour l'instance source de vCenter Server. N'ajoutez pas le @domaine.
-dpf, --dest-psc-fqdn Nom de domaine complet de l'instance de vCenter Server à rediriger.
-dpa, --dest-psc-admin Nom d'utilisateur de l'administrateur SSO pour l'instance de destination de vCenter Server. N'ajoutez pas de @domaine.
-ddn, --dest-domain-name Nom de domaine SSO de l'instance de destination de vCenter Server.
-dpr, --dest-psc-rhttps (Facultatif) Port HTTPS pour l'instance de destination de vCenter Server. Si aucune valeur n'est définie, la valeur par défaut 443 est utilisée.
-dvf, --dest-vc-fqdn Nom de domaine complet du vCenter Server pointant vers une instance de destination de vCenter Server. vCenter Server est utilisé pour vérifier les conflits de données des composants en mode de prévérification. Si ce paramètre n'est pas fourni, les vérifications de conflit sont ignorées et la résolution par défaut (Copier) est appliquée pour tout conflit détecté durant le processus d'importation.
Note : Cet argument est facultatif lorsque le domaine de destination ne dispose pas de vCenter Server. Si vCenter Server existe dans le domaine de destination, cet argument est obligatoire.
-sea, --src-emb-admin Administrateur du système vCenter Server avec contrôleur vCenter Server intégré. N'ajoutez pas @domain à l'ID de l'administrateur.
-rpf, --replication-partner-fqdn (Facultatif) Nom de domaine complet du nœud du partenaire de réplication vers lequel vCenter Server est répliqué.
-rpr, --replication-partner-rhttps (Facultatif) Port HTTPS pour le nœud de réplication. Si aucune valeur n'est définie, la valeur par défaut est 443.
-rpa, --replication-partner-admin (Facultatif) Nom d'utilisateur administrateur SSO du partenaire de réplication vCenter Server.
-dvr, --dest-vc-rhttps (Facultatif) Port HTTPS pour le vCenter Server pointant vers l'instance de destination de vCenter Server. Si aucune valeur n'est définie, la valeur par défaut 443 est utilisée.
--ignore-snapshot (Facultatif) Ignorez les avertissements de snapshot.
--no-check-certs (Facultatif) Ignorez les validations de certification.
--debug (Facultatif) Récupère les détails de l'exécution de la commande.
-h, --help (Facultatif) Permet d'afficher le message d'aide pour la commande cmsso-util domain repoint.

Description des conflits liés au balisage et aux autorisations

Lorsque vous exécutez la commande de redirection du domaine en mode de prévérification, les données de l'instance de vCenter Server sont exportées et examinées, puis les conflits sont répertoriés dans un fichier.

Les données suivantes sont exportées vers le dossier /storage/domain-data/ ou ProgramData/VMWare/vCenterServerdata/domaine-data :

  • All_Privileges.json
  • All_Roles.json
  • All_TagCategories.json
  • All_Tags.json

Ces fichiers contiennent toutes les données (d'autorisation et de balisage) de l'instance de vCenter Server sur laquelle cette commande a été exécutée.

Si une instance secondaire de vCenter Server est fournie en utilisant l'option -dvf ou --dest-vc-fqdn , les conflits sont également exportés vers le même dossier :

  • Conflicts_Roles.json
  • Conflicts_TagCategories.json
  • Conflicts_Tags.json

Voici un exemple de fichier de conflits :

<---- Sample Conflict file code block --->
	 {
  "global" : {
    "resolution" : "MERGE|SKIP|COPY",
    "description" : "Default resolution option used to resolve Role Conflicts is COPY. The 
conflicts list describes the differences between Role entities on source and target vCenter Server. If 
the source information represents an empty JSON array, it simply means that all the entity 
attributes from source and target are identical. If the source lists few entries, it means 
that only these entity attributes are missing from the target. If the target lists few entries, 
it means that only these entity attributes are missing from the source. Though a global resolution 
can be set, it can also be overridden at each conflict level by providing individual resolution 
mode."
  },
  "conflicts-count" : 1,
  "conflicts-list" : {
    "NoCryptoAdmin" : {
      "source" : {
        "privileges" : "[]"
      },
      "target" : {
        "privileges" : "[Group-1.SamplePriv-1, Group-1.SamplePriv-4, Group-2.SamplePriv-10, 
Group-2.SamplePriv-3, Group-2.SamplePriv-7, Group-3.SamplePriv-2, Group-3.SamplePriv-9]"
      },
      "resolution" : ""
    }
}
<----- End of code block --->

Voici les différentes parties de ces fichiers de conflits :

  • description. Fournit des détails sur la manière dont les différents fichiers de conflits doivent être lus et analysés.
  • source et target. Objets JSON qui répertorient uniquement les différences entre les objets vCenter Server source et cible.
  • resolution. L'utilisateur fournit une résolution valide. Les résolutions valides sont MERGE, COPY et SKIP.

Pour spécifier la résolution des conflits, vous pouvez fournir une option de résolution par défaut pour tous les conflits dans la section "global": "resolution" = "MERGE|SKIP|COPY". Si vous ne pouvez pas fournir un type de résolution globale valide pour la propriété resolution ou que vous ne la modifiez pas, le système utilise COPY comme option de résolution par défaut.

Vous pouvez également fournir une option de résolution valide pour chacun des conflits en modifiant la propriété resolution au niveau de chaque conflit, ce qui remplace l'option de résolution globale.

Les types de conflits sont répertoriés dans Types de conflits.

Tableau 1. Types de conflits
Conflit Propriétés utilisées pour comparer les objets de la catégorie Types de conflits Propriétés en conflit Options de résolution des conflits
Conflit de rôle
  • name : nom de la catégorie.
  • privilegeId : liste des privilèges du rôle.

Le conflit RoleName se produit pendant l'importation des rôles lorsqu'un rôle existant porte le même nom dans l'instance cible de vCenter Server, mais avec des privilèges différents.

Les propriétés qui peuvent être en conflit pour le type de conflit RoleName peuvent être les Privileges.
  • COPY. Une copie du rôle en conflit est créée dans l'instance cible de vCenter Server, avec le suffixe –-copy ajouté au nom du rôle. Le nouveau rôle est créé avec un nouvel ID de rôle et le même ensemble d'ID de privilège. Le nouvel ID de rôle est mis à jour dans la table VPX_ACCESS. Le nouvel ID de rôle s'applique à la fois aux conflits de nom de rôle et aux conflits d'ID de rôle.
    Note :
    L'option de résolution par défaut pour résoudre les conflits de rôle est COPY.
  • MERGE. L'option MERGE est résolue dans la séquence suivante :
    1. Si l'instance source de vCenter Server possède un rôle avec le même nom et la même liste de privilèges qu'un rôle dans l'instance cible de vCenter Server, mais que les ID de rôle sont différents, alors l'ID de rôle de l'instance cible de vCenter Server est utilisé et mis à jour dans la table VPX_ACCESS.
    2. Si l'instance source de vCenter Server possède un rôle avec le même nom qu'un rôle dans l'instance cible de vCenter Server, mais avec une liste des privilèges différente, alors les listes de privilèges des deux rôles sont fusionnées.
  • SKIP. Ne rien faire. Le rôle spécifique est ignoré.

Conflit de catégorie de balise : un nom de catégorie doit être unique dans vCenter Server.
  • name : nom de la catégorie.
  • cardinality : cardinalité de la catégorie (simple ou multiple).
  • associableEntityType : liste d'objets vCenter Server qui peuvent être associés à une balise dans cette catégorie. Une valeur All indique tous les objets vCenter Server.
Un seul type de conflit peut survenir lors de l'importation des catégories de balises : le conflit CategoryName. Ce conflit indique qu'une catégorie existante porte le même nom dans l'instance cible de vCenter Server, mais avec des propriétés différentes (cardinality ou associableEntityType). Les propriétés qui peuvent être en conflit pour le type de conflit CategoryName peuvent être de type Cardinality ou AssociableTypes.
  • COPY. Une copie de la catégorie en conflit est créée dans l'instance cible de vCenter Server, avec le suffixe –-copy ajouté au nom de la catégorie. La nouvelle catégorie est créée avec le même nom de propriété que dans l'instance source de vCenter Server. Toutes les balises présentes dans cette catégorie sont importées dans la catégorie CategoryCopy récemment créée.
    Note :
    L'option de résolution par défaut pour résoudre les conflits de CategoryName est COPY.
  • MERGE. Les propriétés en conflit sont fusionnées avec la catégorie déjà présente dans le service SSO. Les propriétés sont fusionnées comme suit :
    1. Description. La description qui est déjà présente est utilisée.
    2. Cardinality. Impossible de réduire la cardinalité. S'il existe un conflit de cardinalité, la cardinalité est définie sur multiple. Elle ne peut pas être réduite à une seule.
    3. AssociableTypes. Si les valeurs de associableEntityType sont null, elle est définie sur null. Dans le cas contraire, les types de Objects sont fusionnés.
  • SKIP. Ne rien faire. Toutes les balises sont importées sous la catégorie existante.

Conflit de balises : un objet tag appartient toujours à un objet category. Un nom de balise doit être unique à l'intérieur d'une catégorie.
  • name
  • description
Un seul type de conflit peut survenir lors de l'importation des balises : le conflit TagName. Ce conflit indique qu'une balise existante porte le même nom dans la même catégorie et dans l'instance de cible vCenter Server, mais avec des propriétés différentes. Les propriétés Description peuvent être en conflit pour le type de conflit TagName.
  • COPY. Une copie de la balise en conflit est créée dans l'instance cible de vCenter Server, avec le suffixe –-copy ajouté au nom de la balise. Prenez le MoRef (ID de balise interne) de la nouvelle balise et mettez à jour l'association de balises si nécessaire.
    Note :
    L'option de résolution par défaut pour résoudre les conflits de CategoryName est COPY.
  • MERGE. Conservez la description existante. Prenez le MoRef (ID de balise interne) et mettez à jour une ou plusieurs associations de balises si nécessaire.

  • SKIP. Ne rien faire. Ne créez pas cette balise. Nettoyez les associations de balises.

Considérations relatives aux licences lors de la redirection du domaine vCenter Server

La redirection du domaine copie les clés de licence vers un nouveau domaine. La copie des clés de licence permet de s'assurer que la gestion des licences valides de toutes les ressources est conservée après la redirection.

vCenter Server effectue le suivi de l'utilisation des licences par domaine. Si une clé est utilisée dans plus d'un domaine, vous devez vous assurer que l'utilisation totale de la clé ne dépasse pas sa capacité. Pour simplifier votre gestion des licences, supprimez chaque licence copiée dans un second domaine et attribuez une nouvelle licence aux ressources.

Examinez les deux cas suivants :
  • Clés de licence qui ne sont plus utilisées (c'est-à-dire attribuées à des ressources) dans le domaine d'origine après la redirection.
  • Clés de licence qui sont utilisées (c'est-à-dire attribuées à des ressources) dans plusieurs domaines.

Clés de licence non utilisées dans un domaine

Une fois la redirection effectuée, si une clé de licence s'affiche dans plusieurs domaines, mais qu'elle n'est pas en cours d'utilisation dans certains de ces domaines, vous pouvez supprimer cette clé de licence depuis n'importe quel domaine dans lequel elle n'est pas en cours d'utilisation. Reportez-vous à la section « Supprimer les licences » de Gestion de vCenter Server et des hôtes pour obtenir des instructions sur la suppression des licences dans vCenter Server.

Clés de licence utilisées dans plusieurs domaines

Une fois la redirection effectuée, si une clé de licence est en cours d'utilisation (c'est-à-dire attribuée à des ressources) dans plus d'un domaine et que vous souhaitez supprimer la clé de licence de tous les domaines, sauf un, commencez par attribuer une autre clé de licence pour chaque ressource des domaines dans lesquels la clé de licence sera supprimée. Voici deux méthodes courantes :
  • Si vous avez d'autres clés de licence disponibles avec une capacité inutilisée suffisante, vous pouvez utiliser ces autres clés pour remplacer une clé de licence à supprimer. Reportez-vous à la section « Attribuer une licence à plusieurs ressources » de Gestion de vCenter Server et des hôtes pour attribuer des licences dans vCenter Server.
  • Vous pouvez diviser les clés de licence utilisées dans plus d'un domaine en plusieurs clés de licence distinctes, une pour chaque domaine. Pour diviser les clés de licence, consultez l'article de la base de connaissances VMware à l'adresse http://kb.vmware.com/kb/2006972. Pour déterminer la capacité d'inclusion de chacune des clés de licence dans lesquelles la clé d'origine est divisée, reportez-vous à la section « Affichage des informations relatives à la licence » de Gestion de vCenter Server et des hôtes pour afficher l'utilisation de la clé de licence dans vCenter Server pour chacun des domaines.

    Chacune des clés de licence résultantes peut ensuite être ajoutée à un domaine différent et attribuée dans vCenter Server à des ressources qui utilisaient auparavant la clé de licence d'origine. Reportez-vous à la section « Créer des licences » de Gestion de vCenter Server et des hôtes pour créer des licences et à la section « Attribuer une licence à plusieurs ressources » de Gestion de vCenter Server et des hôtes pour attribuer une licence à plusieurs ressources.

    Lorsque les différentes licences sont attribuées à toutes les ressources, la clé de licence d'origine, qui n'est désormais plus valide, peut être supprimée de tous les domaines à l'aide de vCenter Server. Reportez-vous à la section « Supprimer les licences » Gestion de vCenter Server et des hôtes.