Plusieurs applications utilisent les clusters y compris les applications sans état telles que les serveurs Web et les applications avec des fonctions de récupération intégrées de telles que des serveurs de base de données. Vous pouvez paramétrer les clusters WSFC dans plusieurs configurations selon votre environnement.

Un montage de clusters typique comporte :

  • Les ressources de disques qui sont partagées entre les nœuds. Un disque partagé est requis en tant que disque quorum. Dans un cluster de machines virtuelles sur des hôtes physiques, les disques partagés peuvent être des RDM, des vVol ou des VMDK VMFS. Si vous utilisez des RDM ou des vVol en tant que disques partagés, ils peuvent être accessibles à l'aide d'un SAN Fibre Channel (FC), FCoE ou iSCSI. Si vous utilisez des VMDK VMFS en tant que disques partagés, seuls les périphériques de stockage connectés au SAN FC sont pris en charge. Un WSFC doit disposer d'un ensemble homogène de disques. Cela signifie que si la configuration est effectuée avec des disques attaches à l'aide du SAN FC, tous les disques du cluster doivent être SAN FC uniquement. Le mode mixte n'est pas pris en charge.
Dans ESXi, les VMDK en cluster sur des banques de données VMFS sont pris en charge dans les configurations où des machines virtuelles hébergeant les nœuds d'un cluster se trouvent sur des hôtes ESXi différents, appelées « configuration de cluster à plusieurs boîtes (CAB) ».
Note : Dans ce guide, les VMDK font référence aux fichiers de disque partagés de la banque de données VMFS partagée en mode de compatibilité physique (attachés au contrôleur SCSI avec le mode de partage de bus défini sur Physique) pour un cluster de machines physiques. Ils sont également appelés VMDK en cluster.