Un cluster de machines virtuelles sur hôtes ESXi physiques (également appelé cluster sur boîtiers ou CAB) protège des pannes logicielles et matérielles sur les hôtes ESXi physiques en plaçant les nœuds de cluster sur des hôtes ESXi séparés. Cette configuration requiert un stockage partagé pour les ressources de disque en cluster.

L'image qui suit affiche un réglage de cluster sur boîtiers.

  • Deux machines virtuelles sur deux hôtes ESXi différents exécutent WSFC.
  • Les machines virtuelles partagent une connexion réseau privée pour le signal de pulsation privé et une connexion réseau publique.
  • Chaque machine virtuelle est connectée au stockage partagé.
  • L'hôte ESXi prend en charge jusqu'à 16 clusters WSFC (plusieurs clusters) s'exécutant sur le même hôte ESXi.
Note : Dans un cluster de machines virtuelles sur des hôtes physiques, les disques partagés peuvent être en mode physique ou vVol avec vSphere 6.7 ou version ultérieure. Vous pouvez utiliser des VMDK VMFS à partir du SAN SCSI avec vSphere 7.0 ou version ultérieure, et à partir du SAN NVMe avec vSphere 8.0 ou version ultérieure. Si vous utilisez des RDM ou des vVol en tant que disques partagés, ils peuvent être sur un SAN Fibre Channel (FC), FCoE ou iSCSI. Si vous utilisez des VMDK VMFS en tant que disques partagés, ils doivent se trouver sur un SAN FC uniquement.
Figure 1. Machines virtuelles groupées sur hôtes

Mise en cluster des machines virtuelles sur hôtes
Note : Windows Server 2012 et les systèmes ci-dessus prennent en charge jusqu'à cinq nœuds (machines virtuelles). Pour les systèmes d'exploitation clients pris en charge, reportez-vous au Autres spécifications de mise en cluster et recommandations
Note : Les interconnexions de réseau privé et public peuvent partager une carte réseau virtuelle unique dans une machine virtuelle.

Vous pouvez développer le modèle cluster-across-boxes et placer plusieurs machines virtuelles sur plusieurs hôtes ESXi.