Lorsque Horizon Cloud rencontre des erreurs lors de la mise à jour de l'espace qui bloquent sa progression et auxquelles vous pouvez remédier, ces erreurs s'affichent dans la console d'administration afin que vous puissiez prendre les mesures requises pour les corriger. Ces erreurs signalées bloquant le processus sont sous votre contrôle dans l'environnement Microsoft Azure. Étant donné que la solution est sous votre contrôle et que le problème ne peut pas être résolu par VMware, si vous recevez une notification d'erreur de mise à jour dans la console d'administration, vous devez prendre les mesures correctives appropriées, puis contacter le support VMware pour poursuivre le processus de mise à jour de l'espace.

Mise à jour de votre espace Horizon Cloud décrit le fonctionnement du processus de mise à jour d'un espace déployé dans Microsoft Azure. En général, le processus de mise à jour suit un modèle bleu/vert dans lequel les ressources d'espace existantes à mettre à jour dans le groupe de ressources principal et les groupes de ressources liés à la passerelle de l'espace sont les composants bleus. La première étape du processus consiste à créer un groupe de ressources JumpBox dans votre abonnement et à déployer une machine virtuelle JumpBox dans ce groupe de ressources. Cette machine virtuelle JumpBox orchestre ensuite la création d'un ensemble parallèle de machines virtuelles d'espace dans votre abonnement, dans les groupes de ressources existants de l'espace. Cet ensemble parallèle correspond aux composants verts du modèle bleu/vert. Les composants verts incluent des machines virtuelles parallèles à celles du groupe de ressources principal de l'espace et des groupes de ressources liées à la passerelle, telles que les machines virtuelles du gestionnaire de l'espace et les machines virtuelles Unified Access Gateway. Ces machines virtuelles sont démarrées et exécutées parallèlement aux machines virtuelles de l'espace à mettre à jour (machines virtuelles de l'ensemble bleu) jusqu'à ce que le processus de mise à jour de bout en bout soit terminé. Le processus de mise à jour de bout en bout se termine uniquement après que vous ayez utilisé la console pour planifier la mise à jour et que l'activité planifiée s'exécute et force l'espace à utiliser les machines virtuelles vertes au lieu des bleues. Lorsque l'espace utilise les machines virtuelles vertes, les bleues sont arrêtées et supprimées, et la machine virtuelle JumpBox et ses ressources sont supprimées.

La création des machines virtuelles vertes ne peut pas se terminer correctement si votre environnement Microsoft Azure ne peut pas prendre en charge la création de machines virtuelles vertes parallèles en plus des machines virtuelles de l'espace existantes. Cela se produit généralement lorsque l'abonnement Microsoft Azure associé à l'espace ne dispose pas d'un quota suffisant pour instancier la machine virtuelle JumpBox et les machines virtuelles vertes. L'obtention d'erreurs lors de la création des machines virtuelles vertes peut également être due à un espace actuellement hors ligne. Lorsque vous planifiez la mise à jour dans la console, Horizon Cloud déploie la machine virtuelle JumpBox afin qu'elle puisse effectuer le suivi de la planification et soit prête à lancer la migration de l'espace vers les composants plus récents au moment où vous l'avez planifiée. Si l'abonnement Microsoft Azure associé à l'espace ne dispose pas d'un quota suffisant pour instancier la machine virtuelle JumpBox et la maintenir en cours d'exécution pendant la période planifiée, lorsque le basculement vers les machines virtuelles vertes se termine, une erreur de mise à jour est indiquée dans la console.

Pour obtenir une description des différentes activités système lors du processus de mise à jour de bout en bout de l'espace, consultez la section Mise à jour de votre espace Horizon Cloud.

Erreurs de blocage de mise à jour qui peuvent généralement se produire

Il s'agit des erreurs de blocage de mise à jour qui peuvent généralement se produire et que vous pouvez corriger dans votre environnement Microsoft Azure.

L'abonnement ne dispose pas d'une capacité disponible suffisante pour instancier la machine virtuelle JumpBox.
Le processus de mise à jour est conçu pour instancier une machine virtuelle JumpBox dans l'abonnement de l'espace lorsque le système crée les composants verts, lorsque vous utilisez le planificateur pour programmer la mise à jour et à l'heure prévue afin d’orchestrer le basculement des composants bleus vers les composants verts. Cette machine virtuelle orchestre le travail de façon à préparer les nouveaux composants et exécuter le processus de migration proprement dit. Parallèlement à l'utilisation du quota actuelle par les machines virtuelles des espaces existantes qui utilisent le même abonnement, le quota de votre abonnement doit autoriser une machine virtuelle supplémentaire de la spécification Standard_F2 VM, 2 cœurs (vCPU). Cette condition de quota s'ajoute aux types de machines virtuelles et aux cœurs requis pour la création des machines virtuelles vertes parallèles.
L'abonnement ne dispose pas de cœurs appropriés (vCPU) ou de tailles de machine virtuelle disponibles pour instancier toutes les machines virtuelles pour les machines virtuelles vertes parallèles.
Lorsque les composants verts sont générés, pour chaque machine virtuelle de votre espace actuel, une autre machine virtuelle est créée. Par conséquent, vous aurez un nombre en double de machines virtuelles du gestionnaire d'espace et de machines virtuelles Unified Access Gateway entre la création des composants verts et le basculement des composants bleus vers les composants verts à l'heure planifiée dans la console. Pour permettre la création des machines virtuelles vertes, les niveaux de quota de votre abonnement pour les cœurs (vCPU) des familles de machines virtuelles Microsoft appropriées doivent être suffisants pour prendre en charge les machines virtuelles vertes parallèles en plus du quota déjà utilisé par cet abonnement pour ses espaces associés existants. Reportez-vous au pour obtenir les cœurs nécessaires aux différents types et utilisations de VM.
L'espace est actuellement hors ligne ou ne peut actuellement pas communiquer avec Horizon Cloud.
Sur la page Capacité, vérifiez que l'espace à mettre à jour signale l'état en ligne. Connectez-vous au portail Microsoft Azure et vérifiez si la machine virtuelle du gestionnaire de l'espace et ses machines virtuelles Unified Access Gateway (si votre espace dispose de ces machines) sont en cours d'exécution. Si une machine virtuelle n'est pas en cours d'exécution, mettez-la sous tension. Pour plus d'informations sur les groupes de ressources dans lesquels se trouvent ces machines virtuelles, reportez-vous à la section Groupes de ressources créés pour un espace déployé dans Microsoft Azure.

Quota et cœurs nécessaires entre le déploiement des VM vertes et la fin du basculement vers l'espace vert

Si vous recevez une notification concernant une erreur de mise à jour due à un manque de cœurs disponibles, utilisez le tableau suivant pour voir le quota supplémentaire dont vous avez besoin. Pour les différents types de VM utilisés dans l'espace bleu actuel, le tableau à la fin de cette rubrique décrit le quota utilisé par ces types, le quota supplémentaire requis lors de la création des VM de l'espace vert et le quota total nécessaire à l'exécution des VM bleues et vertes entre la création des VM vertes et la fin du basculement vers les VM vertes. Pour plus d'informations sur les types et les cœurs de famille de machines virtuelles utilisés par un espace, reportez-vous à la section Configuration requise pour un espace dans le Guide de déploiement.

Types de machine virtuelle et nombre de cœurs Description Quota total pour l'exécution des VM bleues et vertes jusqu'à la fin du basculement vers le vert
Type de machine virtuelle Standard_D4_v3, 4 cœurs chacun
Note : Si le type Standard_D4_v3 n'est pas disponible dans votre région Microsoft Azure, votre espace utilise généralement le type de machine virtuelle Standard_D3_v2. Ce type utilise également 4 cœurs.
Il est utilisé pour les machines virtuelles du gestionnaire de l'espace.
Pour un espace ayant une VM du gestionnaire unique
Votre quota doit autoriser les 4 cœurs de la VM du gestionnaire existante (bleue) et 4 cœurs supplémentaires pour la machine virtuelle verte du gestionnaire en parallèle. Huit (8) cœurs pour couvrir cette utilisation.
Pour un espace dont la haute disponibilité est activée, qui dispose de deux VM du gestionnaire
Votre quota doit autoriser les 8 cœurs de la VM du gestionnaire existante (bleue) (2 VM de 4 cœurs chacune) et 8 cœurs supplémentaires pour les VM vertes du gestionnaire en parallèle. Seize (16) cœurs pour couvrir cette utilisation.
En fonction de ce que vous avez choisi lors du déploiement de l'espace :
  • Type de VM Standard_A4_v2 (dispose de 4 cœurs)
  • Standard_F8s_v2 (dispose de 8 cœurs)
Ce type de VM est utilisé pour les machines virtuelles Unified Access Gateway dans les configurations de passerelle de votre espace. Le nombre de cœurs que votre abonnement doit prendre en charge dépend des types de passerelles configurés sur votre espace.
Pour un espace ayant uniquement une passerelle externe
Cette passerelle externe dispose de deux machines virtuelles Unified Access Gateway. Par conséquent, 2 VM multiplié par le nombre de cœurs dont elles disposent. Pour l'ensemble vert, votre quota doit autoriser ce nombre total de cœurs des machines virtuelles (bleues) Unified Access Gateway existantes, ainsi que le double de cœurs supplémentaires pour les machines virtuelles Unified Access Gateway vertes parallèles.
  • Par exemple, si vos machines virtuelles sont les Standard_A4_v2 avec 4 cœurs chacune, vous avez besoin de 2 x 4 x 2, soit de 16 cœurs pour couvrir cette utilisation.
  • Si la taille de vos machines virtuelles est de 8 cœurs chacune, vous avez besoin de 2 x 8 x 2, soit de 32 cœurs pour couvrir cette utilisation.
Pour un espace ayant uniquement une passerelle interne
Cette passerelle dispose de deux machines virtuelles Unified Access Gateway. Par conséquent, 2 VM multiplié par le nombre de cœurs dont elles disposent. Pour l'ensemble vert, votre quota doit autoriser ce nombre total de cœurs des machines virtuelles (bleues) Unified Access Gateway existantes, ainsi que le double de cœurs supplémentaires pour les machines virtuelles Unified Access Gateway vertes parallèles.
  • Par exemple, si vos machines virtuelles sont les Standard_A4_v2 avec 4 cœurs chacune, vous avez besoin de 2 x 4 x 2, soit de 16 cœurs pour couvrir cette utilisation.
  • Si la taille de vos machines virtuelles est de 8 cœurs chacune, vous avez besoin de 2 x 8 x 2, soit de 32 cœurs pour couvrir cette utilisation.
Pour un espace ayant deux types de passerelle
Cette passerelle dispose de quatre machines virtuelles Unified Access Gateway, soit 4 machines virtuelles multiplié par le nombre de cœurs dont elles disposent. Pour l'ensemble vert, votre quota doit autoriser 4 fois les cœurs des machines virtuelles (bleues) Unified Access Gateway existantes, multipliés par 2 pour les machines virtuelles Unified Access Gateway vertes parallèles.
  • Par exemple, si vos machines virtuelles sont la Standard_A4_v2 avec 4 cœurs chacune, vous avez besoin de 4 x 4 x 2, soit 32 cœurs pour couvrir cette utilisation.
  • Si la taille de vos machines virtuelles est de 8 cœurs chacune, vous avez besoin de 4 x 8 x 2, soit 64 cœurs pour couvrir cette utilisation.
Machine virtuelle Standard_F2, 2 cœurs Cette machine virtuelle est utilisée pour la machine virtuelle JumpBox. Votre quota doit permettre le déploiement et l'exécution de ces 2 cœurs de la machine virtuelle JumpBox pendant la création des composants verts et pendant le temps nécessaire à l'orchestration des activités de mise à jour de l'espace.