Pour que vous puissiez bénéficier de la meilleure réussite tout au long de votre parcours à l'aide d'Horizon Cloud, tenez compte de ces limitations connues.

Limitations qui s'appliquent à tous les types de déploiement

  • La console d'administration Web n'est pas prise en charge dans le navigateur Apple Safari. Certaines fonctionnalités de l'interface utilisateur peuvent ne pas fonctionner correctement. Dans un système d'exploitation Mac, au lieu d'Apple Safari, vous pouvez utiliser Chrome ou Firefox.
  • Chaque espace associé à votre compte client Horizon Cloud et connecté à Horizon Cloud doit avoir une vue directe sur le même ensemble de domaines Active Directory et disposer d'une approbation unidirectionnelle ou bidirectionnelle configurée.

Limitations qui s'appliquent aux déploiements de Microsoft Azure

  • En raison des limitations relatives à la gestion des opérations simultanées de création et de suppression par les réseaux virtuels Microsoft Azure, l'exécution d'opérations simultanées liées à l'espace qui nécessitent la modification simultanée du même réseau virtuel peut entraîner un échec de l'exécution de ces opérations. Pour éviter que ce problème se produise, évitez d'exécuter les opérations de déploiement, de suppression ou de modification d'un espace qui impliquent des sous-réseaux en même temps que ces espaces utilisent le même réseau virtuel. Voici quelques exemples d'opérations simultanées liées à l'espace impliquant la modification du réseau virtuel dans lequel les risques d'exécution simultanée d'actions de sous-réseau sur le réseau virtuel sont possibles. Cela entraîne des échecs de l'exécution des opérations :
    • Lorsque vous ne créez pas vos sous-réseaux à l'avance et que le système de déploiement de l'espace crée les sous-réseaux à l'aide des CIDR, et que vous lancez la création de deux espaces simultanément sur le même réseau virtuel. Les sous-réseaux sont ajoutés simultanément au réseau virtuel pour les créations d'espaces.
    • Lorsqu'un espace est en cours de déploiement et que vous lancez la suppression d'un autre espace sur le même réseau virtuel. Les sous-réseaux sont ajoutés au réseau virtuel pour l'espace en cours de déploiement pendant la suppression des sous-réseaux de l'autre espace du même réseau virtuel.
    • Lorsque vous modifiez un espace pour ajouter une configuration de passerelle externe dans le réseau virtuel de l'espace en utilisant des blocs CIDR alors qu'un autre espace est en cours de suppression. Les sous-réseaux sont ajoutés au réseau virtuel pour la configuration de la passerelle pendant la suppression des sous-réseaux de l'autre espace du même réseau virtuel.
  • L'utilisation de la fonctionnalité de chiffrement de disque pour les batteries de serveurs et les attributions de poste de travail VDI n'est actuellement pas prise en charge pour les espaces dans les clouds Microsoft Azure Government.
  • L'expansion de la taille des sous-réseaux de l'espace après le déploiement de ce dernier n'est actuellement pas prise en charge. Avant de déployer un espace, vous devez vérifier que les espaces d'adressage des sous-réseaux que vous spécifiez dans l'assistant de déploiement sont suffisamment grands pour permettre l'utilisation prévue. Remarque :
    Note : Pour résoudre cette limitation, une nouvelle fonctionnalité disponible dans les espaces de manifeste 2298.0 et versions ultérieures permet d'ajouter des sous-réseaux de locataires à utiliser par vos batteries de serveurs et vos attributions de postes de travail VDI après le déploiement de l'espace. Cette fonctionnalité permet d'ajouter des sous-réseaux de locataires situés dans le même réseau virtuel de l'espace ou dans un réseau virtuel appairé pour que votre batterie de serveurs et vos VM de poste de travail les utilisent après le déploiement de l'espace. Pour plus d'informations, consultez le Guide d'administration.
  • Cette version ne prend pas en charge l'utilisation des fonctionnalités suivantes d'Horizon Agent : service Surveillance d'ouverture de session VMware. Par défaut, Horizon Agents Installer désactive le service VMware Logon Monitor dans toutes les installations exécutées par le programme d'installation.
  • Lors du processus de mise à jour d'un espace d'un niveau de logiciel antérieur vers le dernier niveau de logiciel disponible, les sessions actives des utilisateurs finaux qui disposent de sessions connectées au nœud de mise à jour sont déconnectées. Aucune perte de données ne se produira, sauf si le paramètre Fermer les sessions déconnectées de la batterie de serveurs RDSH ou de l'attribution de poste de travail VDI servant les sessions est défini sur Immédiatement. Pour ce type de batteries de serveurs et d'attributions de poste de travail VDI, les sessions déconnectées sont également fermées immédiatement et le travail en cours des utilisateurs est perdu dans ces conditions. À la fin du processus de mise à jour, ces utilisateurs peuvent se reconnecter. Le processus de mise à jour de l'espace dure généralement moins d'une demi-heure. Cependant, certaines mises à jour de l'espace peuvent prendre plus de temps que cela.
  • Plusieurs espaces ne peuvent pas partager le même nom de domaine complet défini sur leurs configurations d'Unified Access Gateway. Chaque espace configuré avec des instances d'Unified Access Gateway nécessite son propre nom de domaine complet (FQDN). Le FQDN ne peut pas contenir de traits de soulignement. À partir de la version de service de juillet 2020, le déploiement d'un nouvel espace du manifeste 2298.0 ou d'une version ultérieure nécessite l'utilisation du même nom de domaine complet dans les configurations d'Unified Access Gateway externe et interne de cet espace. Étant donné que les deux passerelles disposent du même nom de domaine complet, configurez le DNS fractionné (système de noms de domaine fractionné) pour résoudre l'adresse de passerelle vers la passerelle externe ou interne en fonction du réseau d'origine de la requête DNS du client de l'utilisateur final. Ensuite, le même nom de domaine complet utilisé dans le client de l'utilisateur final peut effectuer l'acheminement vers la passerelle externe lorsque le client se trouve sur Internet et effectuer l'acheminement vers la passerelle interne lorsque le client se trouve sur votre réseau interne.
  • Votre session authentifiée (connectée) dans la console d'administration Web expirera après le paramètre d'heure configuré dans la page des paramètres généraux de la console. La valeur par défaut est de 30 minutes. Si vous disposez d'au moins un espace connecté au cloud, vous pouvez remplacer la valeur par défaut par une valeur comprise entre 30 et 180 minutes. Dans la plupart des cas, lorsque l'heure configurée est écoulée, le système vous déconnecte explicitement automatiquement et affiche un message indiquant que vous devez vous reconnecter. Cependant, le système met parfois fin à votre session authentifiée et ne vous déconnecte pas explicitement. Lorsque cela se produit et que vous effectuez certaines tâches dans la console, des messages d'erreur qui ne reflètent pas l'état actuel peuvent s'afficher. Par exemple, l'assistant de déploiement de nœuds ne parvient pas à valider les entrées d'abonnement, les valeurs ne s'affichent pas dans les listes déroulantes, la page Batteries de serveurs peut indiquer qu'aucun nœud n'est disponible pour créer une batterie de serveurs et des messages d'erreur s'affichent et indiquent « Aucune service_sessions de type identity_node n'a été fournie ». Si vous notez ce comportement et que vous avez utilisé la console pendant au moins 30 minutes, déconnectez-vous manuellement, puis reconnectez-vous.
  • La capacité de redirection USB n'est pas prise en charge lors de l'utilisation de VMware Horizon Client pour Android afin d'accéder aux applications distantes et aux postes de travail virtuels pris en charge par votre environnement Horizon Cloud.
  • Pour les images standard compatibles avec le GPU basées sur des systèmes d'exploitation de type serveur, il est recommandé d'utiliser Microsoft Windows Server versions 2016 et 2019 afin de ne pas limiter le nombre de sessions des utilisateurs finaux. en raison d'une limitation du pilote NVIDIA sur Windows Server 2012 R2, le nombre maximal de sessions pour chaque serveur de postes de travail RDS est de 20.
  • Dans cette version, les capacités de NSX Cloud ne sont pas prises en charge pour Microsoft Windows Server 2019.
  • Si vous disposez d'une image qui utilise Microsoft Windows 10 1709 (RS3) et que vous voulez la mettre à jour vers Windows 10 1803 (RS4) ou Windows 10 1809 (RS5), mettez d'abord à niveau Windows 10 1709 vers la dernière version d'Horizon Agent 19.4 avant de passer à la mise à niveau du système d'exploitation Windows.
  • Par défaut, lorsque vous utilisez l'assistant automatisé Importer la VM à partir du Marketplace pour créer une image à l'aide d'un système d'exploitation Windows Server 2012, la fonctionnalité Expérience de poste de travail n'est pas activée dans l'image obtenue. Si vous voulez affecter la fonctionnalité Expérience de poste de travail à l'image obtenue, vous devez l'activer.
  • Lorsque vous déployez un espace Horizon Cloud dans Microsoft Azure après avoir déjà configuré l'authentification unique réelle pour des espaces déployés précédemment, le système ne couple pas automatiquement le nouvel espace avec les serveurs d'inscription. Vous devez répéter manuellement les étapes pour exporter le bundle de couplage et l'importer dans les serveurs d'inscription. Pour connaître les étapes, reportez-vous à la rubrique Configurer l'authentification unique réelle pour l'utiliser avec votre environnement Horizon Cloud et ses sous-rubriques.
  • Dans une personnalisation de redirection d'URL, les modèles d'URL sont traités comme étant sensibles à la casse lorsqu'ils sont interceptés par Horizon Client. Par exemple, la redirection d'URL n'est pas effectuée pour les modèles d'URL indiqués par *GOOGLE.com et *Google.com, même si le modèle *google.com est redirigé. Les utilisateurs finaux ne sont pas redirigés si le modèle spécifié ne correspond pas à la casse de caractère réelle utilisée dans les systèmes de fichiers cibles.
  • Le système récupère les données des rapports Utilisation, Simultanéité, Historique de session et Principales applications une fois par jour, à une heure UTC spécifique. Les données des rapports Utilisation et Simultanéité sont récupérées à 2 h UTC, celles du rapport Historique de session à 2 h 10 UTC et celles du rapport Principales applications à 2 h 30 UTC. En conséquence, les informations qui s'affichent dans la console d'administration peuvent ne pas refléter les données collectées entre la dernière heure de récupération et l'heure à laquelle vous affichez les rapports dans la console. Par exemple, étant donné que la logique des données Utilisateurs et Simultanéité maximale du rapport Simultanéité est calculée sur une base quotidienne de récupération des données, les données d'activité de l'utilisateur du 23 avril sont calculées à 2 h UTC le 24 avril (le jour suivant). Une fois que le système récupère les données collectées à la fin de ce délai, les données du 23 avril s'affichent dans le rapport. Si l'un des utilisateurs finaux démarre une session après 2 h UTC le 23 avril, les données de session de cet utilisateur n'apparaîtront dans le rapport à l'écran qu'après 2 h UTC le 24 avril.
  • Dans les workflows qui entraînent la création de machines virtuelles par le système, tels que la création de batteries de serveurs, d'images et d'attributions, si vous tentez d'entrer un nom plus long que celui de l'élément à créer pris en charge par le système, le système vous empêche de taper plus de caractères que le nombre de caractères pris en charge. Le nombre de caractères pris en charge dans le nom d'un élément varie selon le workflow.
  • Dans un environnement à plusieurs espaces Microsoft Azure, vous ne pouvez pas réutiliser les noms utilisés dans un espace unique lors de la création d'éléments dans un autre espace. La raison de cette limitation est que les espaces de l'environnement à plusieurs espaces partagent le même domaine Active Directory et le même VNet. Si des noms sont ainsi partagés à l'intérieur de tels environnements à plusieurs espaces, cela peut entraîner un comportement inattendu. Cette limitation s'applique à des noms d'images, de batteries de serveurs et d'attributions de poste de travail VDI. Veillez à ce que des noms uniques soient utilisés pour vos images, batteries de serveurs et attributions de poste de travail VDI.
  • Lorsque vous saisissez des caractères dans la console, suivez ces règles :
    • Utilisez uniquement des caractères ASCII standard dans les mots de passe et noms d'utilisateur, et dans le mot de passe si vous téléchargez le fichier de démarrage SSL DaaS. Si vous utilisez des caractères non-ASCII pour ces éléments, des résultats inattendus peuvent se produire.
    • Lorsque vous entrez des noms pour les images importées, les batteries de serveurs, les attributions et autres ressources entraînant la création d'une machine virtuelle dans Microsoft Azure, n'entrez pas plus de 12 caractères pour le nom.
    • N'utilisez pas de virgule dans les mots de passe d'utilisateur.
    • Lorsque vous utilisez l'assistant Importer la VM pour créer une VM d'image de base depuis Microsoft Azure Marketplace :
      • Entrez un nom d'utilisateur et un mot de passe qui respectent les exigences de Microsoft Azure en matière de noms d'utilisateur et d'administration de machines virtuelles et de mots de passe. Pour plus d'informations, consultez la page de questions fréquentes sur Microsoft Azure.
      • N'entrez pas un nom pour l'image qui se termine par un trait d'union (-).
      • N'incluez pas de caractère de soulignement (_) dans le nom de l'image.
  • Si vous lancez la conversion d'un poste de travail en image, mais que vous annulez avant la fin de la tâche, une seconde tentative de conversion du poste de travail en image peut échouer. Pour éviter ce problème, vous devez mettre hors tension le poste de travail et le remettre sous tension avant de tenter de le convertir en image une seconde fois.