Vous pouvez utiliser des lignes de base vSphere Lifecycle Manager pour les opérations de mise à niveau dans des environnements avec NSX 3.0. À partir de vSphere 7.0 Update 1 et NSX 3.1, vous pouvez également utiliser des images vSphere Lifecycle Manager pour gérer les clusters sur lesquels NSX est activé.

Utilisation de lignes de base vSphere Lifecycle Manager pour mettre à niveau des hôtes ESXi dans un environnement avec VMware NSX® 3.0

Vous pouvez utiliser vSphere Lifecycle Manager pour mettre à niveau les hôtes ESXi dans un environnement dans lequel NSX est activé.

Configuration requise

  • Vérifiez que les hôtes ESXi à mettre à niveau sont de version 6.7 ou ultérieure.
  • vCenter Server Version 6.7 ou antérieure
  • NSX 3.0
  • Vérifiez que les cartes vmknic sur l'hôte ESXi sont correctement configurées et que le serveur DHCP fonctionne correctement.

Workflow

  1. Mettez à niveau vCenter Server vers la version 7.0.

    Pour plus d'informations sur la mise à niveau de vCenter Server, reportez-vous à la documentation Mise à niveau vSphere.

  2. Importez une image ISO d'ESXi 7.0 dans le dépôt vSphere Lifecycle Manager.

    Pour plus d'informations, consultez Importation d'une image ISO dans le dépôt vSphere Lifecycle Manager.

  3. Téléchargez le module de noyau NSX NSX 3.0.0 pour VMware ESXi 7.0 à partir de http://my.customerconnect.vmware.com.
  4. Importez le module de noyau dans le dépôt vSphere Lifecycle Manager.

    Pour plus d'informations, consultez Importation des mises à jour dans le dépôt de vSphere Lifecycle Manager.

  5. Créez une ligne de base de mise à niveau avec l'image ISO d'ESXi 7.0 importée.

    Pour plus d'informations, consultez Créer une ligne de base de mise à niveau d'hôte.

  6. Créez une ligne de base d'extensions avec le module de noyau NSX téléchargé.

    Pour plus d'informations, consultez Création d'une ligne de base d'extensions d'hôte.

  7. Créez un groupe de lignes de base contenant les lignes de base de mise à niveau et d'extension venant d'être créées.

    Pour plus d'informations, consultez Créer un groupe de lignes de base d'hôte.

  8. Attachez le groupe de lignes de base à un cluster.

    Pour plus d'informations, consultez Attachement de lignes de base et de groupes de lignes de base à des objets.

  9. Corriger le cluster par rapport au groupe de lignes de base attaché.

    Pour plus d'informations, consultez Corriger les hôtes ESXi par rapport à une ou plusieurs lignes de base.

Utilisation d'images vSphere Lifecycle Manager dans un environnement avec NSX 3.1

Vous pouvez utiliser NSX sur un cluster que vous gérez avec une seule image de vSphere Lifecycle Manager. Par conséquent, vous pouvez utiliser NSX Manager pour installer, mettre à niveau ou supprimer des composants NSX sur les hôtes ESXi d'un cluster que vous gérez avec une seule image.

Configuration requise

  • Vérifiez que tous les hôtes ESXi du cluster sont de version 7.0 Update 1 ou ultérieure.
  • Vérifiez que la version de vCenter Server est 7.0 Update 1 ou version ultérieure.
  • Vérifiez que la version de NSX est 3.1 ou une version ultérieure.
  • Vérifiez qu'un commutateur vSphere Distributed Switch (VDS) est configuré pour gérer le trafic NSX.

Workflows pris en charge

Les workflows suivants sont pris en charge pour les clusters activés pour les images de vSphere Lifecycle Manager et de NSX.
  • Vous pouvez activer NSX sur un cluster que vous gérez avec une seule image de vSphere Lifecycle Manager.

    Pour effectuer cette opération, configurez un profil de nœud de transport (TNP) pour le cluster dans NSX Manager. Dans NSX Manager, vous pouvez ajouter manuellement un TNP au cluster ou en générer un automatiquement dans l'assistant Démarrage. Vous pouvez continuer à utiliser des configurations de nœuds de transport individuelles, mais vous devez toujours utiliser un TNP pour les clusters que vous gérez avec une seule image de vSphere Lifecycle Manager. Vous ne pouvez pas activer NSX sur un cluster qui utilise une seule image de vSphere Lifecycle Manager si vous choisissez d'utiliser uniquement des configurations de nœud de transport individuelles pour les hôtes du cluster.

  • Vous pouvez ajouter des hôtes à un cluster que vous gérez avec une seule image de vSphere Lifecycle Manager et qui est activée avec NSX. Vous pouvez aussi supprimer les hôtes d'un cluster.

    Effectuez les opérations d'ajout et de suppression d'hôtes dans vSphere Client. Lorsque vous ajoutez un hôte au cluster, vSphere Lifecycle Manager installe automatiquement le composant NSX sur l'hôte récemment ajouté. Pour ajouter un hôte à un cluster que vous gérez avec une seule image vSphere Lifecycle Manager, l'hôte doit être ajouté au VDS associé au TNP. Dans le cas contraire, l'hôte n'est pas entièrement opérationnel avec NSX.

    Lorsque vous transférez un hôte d'un cluster qui utilise une seule image de vSphere Lifecycle Manager vers un autre cluster, vSphere Lifecycle Manager applique l'image du cluster cible avec le composant NSX cible à l'hôte récemment ajouté. Si un hôte est supprimé de l'inventaire vCenter Server, le composant NSX est désinstallé de l'hôte.

    Pour plus d'informations sur l'ajout et la suppression d'hôtes dans un cluster, reportez-vous à la documentation de Gestion de vCenter Server et des hôtes.

  • Vous pouvez mettre à niveau NSX 3.1 vers une version ultérieure dans un cluster que vous gérez avec une seule image de vSphere Lifecycle Manager.

    Effectuez l'opération depuis NSX Manager.

  • Vous pouvez mettre à niveau NSX et ESXi dans une seule tâche de correction vSphere Lifecycle Manager. Le workflow n'est pris en charge que si vous effectuez une mise à niveau à partir de NSX version 3.1.

    Dans NSX Manager, vous transférer la mise à niveau de NSX dans le cadre de l'image que le cluster utilise. Dans l'interface utilisateur de vSphere Lifecycle Manager dans vSphere Client, vous pouvez modifier l'image et lancer la correction du cluster. Lors de la correction, vSphere Lifecycle Manager applique les mises à niveau de NSX et d'ESXi aux hôtes du cluster. Pour plus d'informations, consultez la documentation de mise à niveau de NSX.

  • Vous pouvez passer de l'utilisation de vSphere Lifecycle Manager à l'utilisation d'une image vSphere Lifecycle Manager pour un cluster activé avec NSX.
  • Vous pouvez désinstaller NSX d'un hôte ou d'un cluster que vous gérez avec une seule image de vSphere Lifecycle Manager.
  • Vous pouvez vérifier la conformité, générer un rapport de vérification préalable à la correction et corriger un cluster que vous gérez avec une seule image de vSphere Lifecycle Manager et qui est activé avec NSX.

    Effectuez la vérification de la conformité, générez une vérification préalable à la correction et effectuez des opérations de correction dans vSphere Client. Chaque fois que vous modifiez la configuration de NSX dans NSX Manager, l'état de conformité du cluster qui s'affiche dans l'onglet Mises à jour du cluster dans vSphere Client devient non conforme. Vous pouvez corriger les hôtes et les clusters non conformes dans vSphere Client ou résoudre les problèmes qui entraînent une non-conformité dans NSX Manager.

  • Vous pouvez sauvegarder et restaurer NSX.
  • Vous pouvez exporter l'image de vSphere Lifecycle Manager d'un cluster qui est activé avec NSX et importer cette image dans un autre cluster pour lequel des images de vSphere Lifecycle Manager et NSX sont activées.

Pour obtenir des informations détaillées sur tous les workflows que vous effectuez dans NSX Manager, reportez-vous à la documentation d'administration de NSX.

Mise à niveau des composants NSX dans un cluster vSAN

Pour mettre à niveau les composants NSX installés sur les hôtes d'un cluster, vous devez corriger le cluster par rapport à une image de vSphere Lifecycle Manager qui contient la dernière version de ces composants NSX.

Dans un cluster vSAN avec des domaines de pannes configurés, vSphere Lifecycle Manager reconnaît les domaines de pannes configurés pour le cluster et effectue la mise à niveau de la solution conformément à la configuration du domaine de pannes. Si le cluster vSAN est un cluster étendu, vous devez mettre à niveau l'hôte témoin séparément une fois que vSphere Lifecycle Manager a terminé la correction de tous les domaines de pannes. Pour plus d'informations sur la correction des clusters étendus vSAN et des clusters vSAN configurés avec des domaines de pannes, consultez Utilisation d'images de vSphere Lifecycle Manager pour corriger des clusters vSAN avec des domaines de pannes configurés. Pour plus d'informations sur les clusters étendus, reportez-vous à la documentation Planification et déploiement de vSAN.

Évolutivité

Pour plus d'informations sur l'évolutivité prise en charge par vSphere Lifecycle Manager, consultez la matrice des valeurs maximales de configuration VMware à l'adresse https://configmax.vmware.com/.