Avant de mettre à niveau vCenter Server Appliance, vous devez télécharger le fichier ISO du programme d'installation de vCenter Server et le monter sur la machine virtuelle ou le serveur physique de réseau sur lequel vous voulez effectuer la mise à niveau.

L'ordinateur à partir duquel vous mettez à niveau le dispositif doit s'exécuter sur un système d'exploitation Windows, Linux ou Mac conforme à la configuration système requise. Reportez-vous à la section Configuration système requise pour le programme d'installation de vCenter Server.

Avant de mettre à niveau une instance de vCenter Server Appliance, vous devez préparer les hôtes ESXi dans l'inventaire.

Si vCenter Server Appliance utilise une base de données Oracle externe, vous devez déterminer la taille de la base de données existante.

Si vCenter Server Appliance utilise une instance externe de Update Manager, vous devez exécuter l'assistant de migration sur la machine exécutant Update Manager.

Configuration système requise pour le programme d'installation de vCenter Server

Vous pouvez exécuter le programme d'installation de l'interface graphique ou de la ligne de commande de vCenter Server depuis une machine client réseau utilisant une version prise en charge du système d'exploitation Windows, Linux ou Mac.

Afin d'assurer des performances optimales des programmes d'installation de l'interface graphique ou de la ligne de commande, utilisez une machine client disposant de la configuration matérielle minimale requise.

Tableau 1. Configuration système requise pour les programmes d'installation de l'interface graphique ou de la ligne de commande
Système d'exploitation Versions prises en charge Configuration matérielle minimale requise pour des performances optimales
Windows
  • Windows 10, 11
  • Windows 2016 x64 bits
  • Windows 2019 x64 bits
  • Windows 2022 x64 bits
4 Go de RAM, 2 CPU de 4 cœurs cadencés à 2,3 GHz, disque dur de 32 Go, 1 carte réseau
Linux
  • SUSE 15
  • Ubuntu 18.04, 20.04, 21.10
4 Go de RAM, 1 CPU de 2 cœurs cadencés à 2,3 GHz, disque dur de 16 Go, 1 carte réseau
Note : Le programme d'installation par ligne de commande nécessite un système d'exploitation de 64 bits.
Mac
  • macOS 10.15, 11, 12
  • macOS Catalina, Big Sur, Monterey
8 Go de RAM, 1 CPU de 4 cœurs cadencés à 2,4 GHz, disque dur de 150 Go, 1 carte réseau
Note : Pour les machines clientes qui s'exécutent sous Mac 10.15 ou version ultérieure, les déploiements simultanés à l'aide d'interfaces graphiques de dispositifs multiples ne sont pas pris en charge. Vous devez déployer les dispositifs l'un après l'autre.
Note : Les bibliothèques redistribuables Visual C++ doivent être installées pour exécuter le programme d'installation de la ligne de commande sur les versions de Windows antérieures à Windows 10. Les programmes d'installation de Microsoft pour ces bibliothèques sont situés dans le répertoire vcsa-cli-installer/win32/vcredist.
Note : Le déploiement du dispositif vCenter Server Appliance avec l'interface utilisateur graphique requiert une résolution minimale de 1024x768 pour s'afficher correctement. Les résolutions inférieures peuvent tronquer des éléments de l'interface utilisateur.

Télécharger et monter le programme d'installation de vCenter Server

VMware publie l'image ISO de l'instance de vCenter Server Appliance qui contient les programmes d'installation de l'interface utilisateur graphique et de la CLI pour l'instance de vCenter Server Appliance.

Grâce aux fichiers exécutables de l'interface utilisateur graphique et de l'interface de ligne de commande inclus dans le programme d'installation de vCenter Server, vous pouvez :
  • Déployer l'instance de vCenter Server Appliance.
  • Mettre à niveau l'instance de vCenter Server Appliance.
  • Converger les anciennes versions de vCenter Server avec une instance externe de Platform Services Controller vers la version actuelle de vCenter Server.
  • Restaurer une instance de vCenter Server Appliance à partir d'une sauvegarde sur fichier.

Conditions préalables

Procédure

  1. Connectez-vous à VMware Customer Connect.
  2. Accédez à Produits et comptes > Tous les produits.
  3. Recherchez VMware vSphere, puis cliquez sur Afficher les composants de téléchargement.
  4. Sélectionnez une version de VMware vSphere dans la liste déroulante Sélectionner une version.
  5. Sélectionnez une version de VMware vCenter Server, puis cliquez sur ACCÉDER AUX TÉLÉCHARGEMENTS.
  6. Téléchargez l'image ISO de vCenter Server Appliance.
  7. Vérifiez que md5sum est correct à l'aide d'un outil de total de contrôle MD5.
  8. Montez l'image ISO sur la machine cliente à partir de laquelle vous voulez déployer, mettre à niveau, migrer ou restaurer le dispositif.
    Note : Un logiciel de montage ISO ne permettant pas plus de huit niveaux de répertoire (par exemple, MagicISO Maker sous Windows) n'est pas pris en charge.

    Archive Manager n'est pas pris en charge pour les systèmes d'exploitation Linux et Mac.

    Pour un système d'exploitation Mac, vous pouvez utiliser DiskImageMounter.
    Pour Ubuntu 14.04, vous pouvez utiliser Disk Image Mounter.
    Pour les systèmes d'exploitation SUSE 12, vous pouvez utiliser le terminal.
    $ sudo mkdir mount_dir
    $ sudo mount -o loop VMware-vCSA-all-version_number-build_number.iso mount_dir
    
    Important : En raison d'un changement de sécurité dans MacOS Catalina, vous devez modifier les paramètres de sécurité sur votre ordinateur jusqu'à ce que le déploiement de vCenter Server soit terminé. Si vous tentez d'exécuter le programme d'installation sous MacOS Catalina sans modifier les paramètres de sécurité, le programme d'installation de vCenter Server signale l'erreur : ovftool cannot be opened because the developer cannot be verified. Pour plus d'informations, consultez KB 79416.

Que faire ensuite

Ouvrez le fichier readme.txt et passez en revue les informations relatives aux autres fichiers et répertoires dans l'image ISO de vCenter Server Appliance.

Synchronisation des horloges sur le réseau vSphere

Assurez-vous que les horloges de tous les composants sur le réseau vSphere sont synchronisées. Si les horloges des machines physiques de votre réseau vSphere ne sont pas synchronisées, les certificats SSL et les jetons SAML, qui sont sensibles au temps, risquent de ne pas être reconnus comme étant valides dans les communications entre les machines réseau.

Des horloges non synchronisées peuvent entraîner des problèmes d'authentification, ce qui peut causer l'échec de l'installation ou empêcher le démarrage du service vmware-vpxd de vCenter Server.

Des incohérences de temps dans vSphere peuvent entraîner l'échec du premier démarrage d'un composant de votre environnement sur différents services, selon l'heure de l'environnement et la synchronisation actuelle de l'heure. Des problèmes se produisent généralement lorsque l'hôte ESXi cible pour vCenter Server de destination n'est pas synchronisé avec les serveurs NTP ou PTP. De même, des problèmes peuvent survenir si le vCenter Server de destination migre vers un hôte ESXi paramétré avec une heure différente en raison du DRS entièrement automatisé.

Pour éviter les problèmes de synchronisation, assurez-vous que les éléments suivants soient corrects avant l'installation, la migration ou la mise à niveau d'une instance de vCenter Server.

  • L'hôte ESXi cible sur lequel l'instance de destination de vCenter Server doit être déployée est synchronisé avec les serveurs NTP ou PTP.

  • L'hôte ESXi qui exécute vCenter Server source est synchronisé avec les serveurs NTP ou PTP.

  • Lors de la mise à niveau ou la migration de vSphere 6.7 vers vSphere 8.0, si le dispositif vCenter Server Appliance est connecté à une instance externe de Platform Services Controller, assurez-vous que l'hôte ESXi qui exécute l'instance externe de Platform Services Controller est synchronisé avec les serveurs NTP ou PTP.

  • Si vous effectuez la mise à niveau ou la migration de vSphere 6.7 vers vSphere 8.0, vérifiez que le dispositif vCenter Server ou vCenter Server source et l'instance externe de Platform Services Controller sont configurés avec l'heure correcte.

Assurez-vous que toute machine hôte Windows sur laquelle vCenter Server s'exécute est synchronisée avec le serveur NTP (Network Time Server). Consultez l'article de la base de connaissances VMware accessible à l'adresse https://kb.vmware.com/s/article/1318.

Pour synchroniser les horloges ESXi avec un serveur NTP ou PTP, vous pouvez utiliser VMware Host Client. Pour plus d'informations sur la modification de la configuration de l'heure d'un hôte ESXi, reportez-vous à la rubrique Modifier la configuration de l'heure d'un hôte ESXi dans VMware Host Client dans la documentation Gestion des hôtes uniques vSphere - VMware Host Client.

Pour savoir comment modifier les paramètres de synchronisation de l'heure pour vCenter Server, reportez-vous à la rubrique Configurer les paramètres du fuseau horaire et de synchronisation de l'heure du système dans la documentation Configuration de vCenter Server.

Pour découvrir comment modifier la configuration de l'heure pour un hôte en utilisant vSphere Client, reportez-vous à la rubrique Modification des paramètres de configuration de l'heure d'un hôte dans la documentation Gestion de vCenter Server et des hôtes.

Transfert des données à partir d'une instance de vCenter Server Appliance existante

Vous pouvez transférer des données d'une base de données externe existante d'une instance de vCenter Server Appliance vers la base de données PostgreSQL intégrée utilisée par vCenter Server 8.0.

La procédure de mise à niveau de vCenter Server basé sur Windows et la procédure de migration de vCenter Server Appliance vous permettent de copier la quantité minimale de données nécessaires à un système opérationnel, réduisant ainsi les interruptions de service. Vous pouvez ensuite copier les données restantes de la base de données externe vers la base de données PostgreSQL intégrée en arrière-plan, afin de préserver les données d'historique et de performance de votre déploiement.

Vous pouvez migrer les types de données suivants de la base de données externe vers la base de données PostgreSQL intégrée utilisée par la version  8.0 de vCenter Server Appliance.
Données de configuration
Le type minimal de données que vous devez transférer depuis la base de données externe existante de votre instance de vCenter Server Appliance lors de la mise à niveau ou de la migration vers une instance de vCenter Server Appliance opérationnelle. Ces données peuvent être transférées en peu de temps, réduisant ainsi les interruptions de service pendant la mise à niveau vers vCenter Server  8.0.
Données de configuration et d'historique
Outre les données de configuration, vous pouvez choisir de transférer les données d'historique, telles que les statistiques d'utilisation, les événements et les tâches. Le programme d'installation de vCenter Server vous offre la possibilité de copier les données de configuration et d'historique en une fois, ou de copier uniquement les données de configuration pendant le processus de mise à niveau. Vous pouvez ensuite choisir de copier les données d'historique en arrière-plan après le démarrage de la nouvelle instance de vCenter Server.
Attention : Si vous choisissez de copier toutes les données en même temps, vous ne pouvez pas démarrer vCenter Server tant que toutes les données n'ont pas été transférées vers la base de données PostgreSQL intégrée dans vCenter Server  8.0.
Données de configuration, d'historique et de mesures de performance
La plus grande quantité de données que vous pouvez choisir de transférer vers vCenter Server. Vous pouvez copier uniquement les données de configuration pendant le processus de mise à niveau, puis copier les données d'historique et de performance en arrière-plan une fois la mise à niveau ou la migration vers vCenter Server  8.0 terminée.
Vous pouvez transférer des données d'historique après la mise à niveau ou la migration depuis les versions de vCenter Server utilisant les bases de données externes suivantes vers la base de données PostgreSQL intégrée dans vCenter Server Appliance.
Note : Vous pouvez uniquement transférer des données de bases de données externes vers la base de données PostgreSQL intégrée en arrière-plan après la mise à niveau ou la migration. Le transfert de données d'une base de données PostgreSQL intégrée vers une autre base de données PostgreSQL intégrée après la mise à niveau ou la migration n'est pas pris en charge.
Tableau 2. Prise en charge du transfert des données par la base de données vCenter Server après une mise à niveau ou une migration
Versions de vCenter Server Bases de données Prise en charge de vCenter Server Appliance 8.0 pour le transfert de données
vCenter Server Appliance 6.7 Base de données PostgreSQL intégrée Non pris en charge
vCenter Server 6.7 pour Windows Base de données Oracle ou MS SQL externe Pris en charge
Base de données PostgreSQL intégrée Non pris en charge
vCenter Server Appliance 7.0 Base de données PostgreSQL intégrée Non pris en charge
vCenter Server 7.0 pour Windows Base de données Oracle ou MS SQL externe Pris en charge
Base de données PostgreSQL intégrée Non pris en charge

Surveiller et gérer la migration des données d'historique

Vous pouvez surveiller et gérer la migration en arrière-plan des données d'historique à l'aide de l'interface de gestion de vCenter Server. Vous pouvez effectuer les tâches de gestion de données suivantes :
  • Surveiller la progression de la migration des données.
  • Suspendre l'importation des données.
  • Annuler l'importation des données.
    Important : Si vous annulez l'importation des données, les données d'historique ne sont pas importées vers la base de données PostgreSQL intégrée. Si vous annulez l'opération d'importation de données, vous ne pouvez pas récupérer les données. Si vous annulez l'importation des données et que vous souhaitez importer les données d'historique ultérieurement, vous devez redémarrer le processus de mise à niveau ou de migration à partir de l'étape 1 du programme d'installation de l'interface utilisateur graphique.

Reportez-vous à la section Surveiller et gérer la migration des données d'historique.

Préparer les hôtes ESXi pour la mise à niveau de vCenter Server Appliance

Avant la mise à niveau vers vCenter Server 8.0, vous devez préparer vos hôtes ESXi.

Conditions préalables

Pour mettre à niveau vCenter Server Appliance, vos hôtes ESXi doivent réunir les conditions requises pour la mise à niveau.

  • Les hôtes ESXi doivent être à la version 6.7 ou ultérieure. Pour plus d'informations sur la compatibilité ESXi, consultez le Guide de compatibilité de VMware.
  • Les hôtes source et cible ESXi ne doivent pas être en mode verrouillé ou de maintenance, et ne doivent pas faire partie de clusters DRS entièrement automatisés.
  • Vérifiez les certificats SSL signés par une autorité de certification (CA) dans votre environnement. Pour en savoir plus la vérification manuelle des certificats SSL signés par une autorité de certification dans un environnement vSphere, consultez l'article KB 2111411 de la base de connaissances.

Procédure

  1. Si vous disposez de certificats personnalisés ou d'empreinte numérique, reportez-vous à Mises à niveau d'hôtes et certificats ESXi pour déterminer les opérations préalables.
  2. Si vous disposez de clusters vSphere HA, le contrôle de certificat SSL doit être activé.
    S'il n'est pas activé lors de la mise à niveau des hôtes ESXi, vSphere HA ne parvient pas à le configurer sur les hôtes.
    1. Sélectionnez l'instance de vCenter Server Appliance dans l'arborescence d'inventaire de vSphere Client.
    2. Sélectionnez l'onglet Configurer, puis, sous Paramètres, sélectionnez Général.
    3. Cliquez sur Modifier.
    4. Sélectionnez Paramètres SSL.
      Vérifiez que l'option vCenter Server exige des certificats SSL d'hôtes vérifiés est sélectionnée.

Résultats

Vos hôtes ESXi sont prêts pour la mise à niveau de vCenter Server Appliance.

Mises à niveau d'hôtes et certificats ESXi

Si vous mettez à niveau un hôte ESXi vers ESXi 6.7 ou version ultérieure, le processus de mise à niveau remplace les certificats auto-signés (empreinte) par des certificats signés par VMCA. Si l'hôte ESXi utilise des certificats personnalisés, le processus de mise à niveau conserve ces certificats même s'ils sont expirés ou non valides.

Le workflow de mise à niveau recommandé dépend des certificats actuels.

Hôte provisionné avec des certificats d'empreinte

Si votre hôte utilise actuellement des certificats d'empreinte, des certificats VMCA lui sont automatiquement attribués dans le cadre du processus de mise à niveau.

Note : Vous ne pouvez pas provisionner des hôtes hérités avec des certificats VMCA. Vous devez mettre à niveau ces hôtes vers ESXi  6.7 ou version ultérieure.

Hôte provisionné avec des certificats personnalisés

Si votre hôte est provisionné avec des certificats personnalisés, généralement des certificats signés par une autorité de certification tierce, ces certificats restent en place pendant la mise à niveau. Optez pour le mode de certificat Personnalisé pour garantir que les certificats ne sont pas remplacés accidentellement lors d'une actualisation de certificats ultérieure.

Note : Si votre environnement est en mode VMCA et que vous actualisez les certificats dans vSphere Client, tous les certificats existants sont remplacés par des certificats signés par VMCA.

Par la suite, vCenter Server surveille les certificats et affiche des informations, notamment sur l'expiration des certificats, dans vSphere Client.

Hôtes provisionnés avec Auto Deploy

Les hôtes qui sont provisionnés par Auto Deploy obtiennent toujours de nouveaux certificats lors de leur premier démarrage avec le logiciel ESXi 6.7 ou version ultérieure. Lorsque vous mettez à niveau un hôte qui est provisionné par Auto Deploy, le serveur Auto Deploy génère une demande de signature de certificat (CSR) pour l'hôte et la soumet à VMCA. VMCA stocke le certificat signé pour l'hôte. Lorsque le serveur Auto Deploy provisionne l'hôte, il récupère le certificat de VMCA et l'inclut dans le cadre du processus de provisionnement.

Vous pouvez utiliser Auto Deploy avec des certificats personnalisés.

Changer le mode de certificat d'ESXi

Utilisez VMware Certificate Authority (VMCA) pour provisionner les hôtes ESXi dans votre environnement, sauf si votre stratégie d'entreprise exige que vous utilisiez des certificats personnalisés. Pour utiliser des certificats personnalisés avec une autorité de certification racine différente, modifiez le paramètre avancé de vCenter Server, vpxd.certmgmt.mode. Après la modification, les hôtes ne sont plus provisionnés automatiquement avec des certificats VMCA lorsque vous actualisez les certificats. Vous êtes responsable de la gestion des certificats dans votre environnement.

Vous pouvez utiliser les paramètres avancés de vCenter Server pour passer au mode d'empreinte ou d'autorité de certification personnalisée. N'utilisez le mode d'empreinte que comme option de secours.

Procédure

  1. Dans vSphere Client, sélectionnez le système vCenter Server qui gère les hôtes.
  2. Cliquez sur Configurer, puis sous Paramètres, cliquez sur Paramètres avancés.
  3. Cliquez sur Modifier les paramètres.
  4. Cliquez sur l'icône Filtre dans la colonne Nom, et dans la zone Filtre entrez vpxd.certmgmt pour afficher uniquement les paramètres de gestion de certificat.
  5. Définissez la valeur de vpxd.certmgmt.mode sur Personnalisé si vous souhaitez gérer vos propres certificats ou sur Empreinte si vous préférez utiliser temporairement le mode d'empreinte, puis cliquez sur Enregistrer.
  6. Redémarrez le service vCenter Server.
    Pour plus d'informations sur le redémarrage des services, consultez la documentation Configuration de vCenter Server.

Déterminer la taille de la base de données Oracle et celle du stockage pour le nouveau dispositif

Avant de procéder à une mise à niveau d'une instance de vCenter Server Appliance ou à une migration de vCenter Server sous Windows utilisant une base de données Oracle externe, vous devez déterminer la taille de la base de données existante. En fonction de la taille de la base de données existante, vous pouvez calculer la taille de stockage minimale pour la nouvelle base de données de l’instance de vCenter Server Appliance à l'aide d'une base de données PostgreSQL intégrée.

Vous devez exécuter des scripts pour déterminer la taille de la table mémoire Oracle, la taille de la table des événements et des tâches, et la taille de la table de statistiques. La table mémoire Oracle correspond à la partition de base de données (/storage/db) de la base de données PostgreSQL. Les tables d'événements et de tâches, et de statistiques, Oracle correspondent aux statistiques, événements, alarmes et tâches (/storage/seat) de la partition de la base de données PostgreSQL.

Pendant la mise à niveau du dispositif, vous devez sélectionner, pour le nouveau dispositif, une taille de stockage au moins deux fois supérieure à la taille des tables Oracle.

Pendant la mise à niveau du dispositif, vous pouvez sélectionner les types de données à transférer vers le nouveau dispositif. Afin de réduire autant que possible la durée de la mise à niveau et la quantité de stockage nécessaire pour le nouveau dispositif, vous pouvez choisir de transférer uniquement les données de configuration.

Conditions préalables

Vous devez disposer des informations d'identification de connexion à la base de données vCenter Server.

Procédure

  1. Ouvrez une session SQL*Plus avec l'utilisateur de base de données vCenter Server.
  2. Déterminez la taille de la table mémoire en exécutant le script suivant.
    SELECT ROUND(SUM(s.bytes)/(1024*1024)) SIZE_MB
      FROM   user_segments s
      WHERE  (s.segment_name,s.segment_type)
                    IN (SELECT seg_name, seg_type FROM
                             (SELECT t.table_name seg_name, t.table_name tname,
                               'TABLE' seg_type
                               FROM   user_tables t
                              UNION
                              SELECT i.index_name, i.table_name,
                              'INDEX'
                               FROM   user_indexes i
                             ) ti
                        WHERE  (ti.tname LIKE 'VPX_%'
                                OR ti.tname LIKE 'CL_%'
                                OR ti.tname LIKE 'VDC_%')
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_SAMPLE_TIME%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_HIST_STAT%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_TOPN%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_SDRS_STATS_VM%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_SDRS_STATS_DATASTORE%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_TASK%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_EVENT%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_PROPERTY_BULLETIN%');
    Le script renvoie la taille de stockage de la base de données en Mo.
  3. Déterminez la taille de la table des événements et des tâches en exécutant le script suivant.
    SELECT ROUND(SUM(s.bytes)/(1024*1024)) SIZE_MB
    FROM   user_segments s
    WHERE  (s.segment_name,s.segment_type)
                 IN (SELECT seg_name, seg_type FROM
                          (SELECT t.table_name seg_name, t.table_name tname,
                            'TABLE' seg_type
                            FROM   user_tables t
                           UNION
                           SELECT i.index_name, i.table_name,
                           'INDEX'
                            FROM   user_indexes i
                          ) ti
                     WHERE
                        ti.tname LIKE 'VPX_TASK%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_EVENT%');
    Le script renvoie la taille de stockage des événements et des tâches en Mo.
  4. Déterminez la taille de la table des statistiques en exécutant le script suivant.
    SELECT ROUND(SUM(s.bytes)/(1024*1024)) SIZE_MB
    FROM   user_segments s
    WHERE  (s.segment_name,s.segment_type)
                 IN (SELECT seg_name, seg_type FROM
                          (SELECT t.table_name seg_name, t.table_name tname,
                            'TABLE' seg_type
                            FROM   user_tables t
                           UNION
                           SELECT i.index_name, i.table_name,
                           'INDEX'
                            FROM   user_indexes i
                          ) ti
                     WHERE
                        ti.tname LIKE 'VPX_SAMPLE_TIME%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_TOPN%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_TASK%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_EVENT%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_HIST_STAT%');
    Le script renvoie la taille de stockage des statistiques en Mo.
  5. Calculez la taille de stockage minimale du nouveau dispositif que vous allez déployer pendant la mise à niveau.
    1. La taille de la partition de base de données (/storage/db) de la base de données intégrée PostgreSQL doit être au moins deux fois supérieure à celle de la taille mémoire Oracle renvoyée dans Étape 2.
    2. La taille de la partition pour statistiques, événements, alarmes et tâches (/storage/seat) de la base de données intégrée PostgreSQL doit être au moins deux fois supérieure à la somme des tailles des tables d'événements et tâches, et de statistiques, Oracle renvoyées dans Étape 3 et Étape 4.
    Par exemple, si la table mémoire Oracle a une taille de 100 Mo, celle des événements et tâches une taille de 1 000 Mo, et celle des statistiques une taille de 2 000 Mo, alors la partition Postgres /storage/db doit avoir une taille d'au moins 200 Mo et la partition /storage/seat doit avoir une taille d'au moins 6 000 Mo.

Télécharger et exécuter VMware Migration Assistant sur la machine Update Manager source

Pendant la mise à niveau d'une instance de vCenter Server Appliance qui utilise une instance externe d'Update Manager, Migration Assistant doit s'exécuter sur la machine Update Manager source. Cette procédure décrit comment télécharger et exécuter manuellement l'instance de Migration Assistant avant la mise à niveau.

Migration Assistant facilite la migration du serveur et de la base de données Update Manager vers la nouvelle instance de vCenter Server mise à niveau. Le dispositif Migration Assistant utilise le port 9123 par défaut. Si le port 9123 est utilisé par un autre service sur votre machine Update Manager, l'instance de Migration Assistant trouve automatiquement un autre port à utiliser.

Si vous prévoyez de mettre à niveau l'instance de vCenter Server Appliance à l'aide du programme d'installation de l'interface de ligne de commande, vous pouvez également ajouter la section source.vum section et la sous-section run.migration.assistant à votre modèle JSON. Pour plus d'informations sur les paramètres de configuration de la mise à niveau de l'interface de ligne de commande, reportez-vous à la section Paramètres de configuration de la mise à niveau pour la mise à niveau via l'interface de ligne de commande de vCenter Server Appliance.

Conditions préalables

Procédure

  1. Dans le module du programme d'installation de vCenter Server Appliance, copiez le répertoire migration-assistant vers la machine Update Manager source.
  2. Dans le répertoire migration-assistant, double-cliquez sur VMware-Migration-Assistant.exe et indiquez le mot de passe de l'administrateur vCenter Single Sign-On.
  3. Laissez la fenêtre de l'assistant de migration ouverte jusqu'à ce que la mise à niveau de l'instance de vCenter Server Appliance soit terminée.

Résultats

Lorsque les pré-vérifications sont terminées et que les éventuelles erreurs sont corrigées, votre système Update Manager source est prêt pour la mise à niveau.

Attention : La fermeture de la fenêtre de l'assistant de migration entraîne l'arrêt du processus de migration.