Synchroniser les horloges ESXi avec un serveur de temps réseau

Avant d'installer vCenter Server, assurez-vous que les horloges de toutes les machines sur votre réseau vSphere sont synchronisées.

Cette tâche explique comment configurer NTP depuis VMware Host Client.

Procédure

  1. Démarrez VMware Host Client et connectez-vous à l'hôte ESXi.
  2. Cliquez sur Gérer.
  3. Sous Système, cliquez sur Heure et date, puis sur Modifier les paramètres.
  4. Sélectionnez Utiliser le protocole de temps du réseau (activer le client NTP).
  5. Dans la zone de texte Serveurs NTP, saisissez l'adresse IP ou le nom de domaine complet d'un ou de plusieurs serveurs NTP avec lequel effectuer la synchronisation.
  6. Dans le menu déroulant Stratégie de démarrage du service NTP, sélectionnez Démarrer et arrêter avec hôte.
  7. Cliquez sur Enregistrer.
    L'hôte se synchronise avec le serveur NTP.

Préparation des bases de données vCenter Server pour la migration

L'instance de vCenter Server Appliance nécessite une base de données pour stocker et organiser les données de serveur. Vérifiez que votre base de données vCenter Server source est préparée pour la migration vers l'instance cible de vCenter Server Appliance.

Chaque instance de vCenter Server Appliance doit disposer de sa propre base de données. La base de données PostgreSQL incluse dans l'instance de vCenter Server Appliance prend en charge jusqu'à 2 500 hôtes et 30 000 machines virtuelles.

Pour vérifier que votre base de données est préparée pour la migration :

  • Vérifiez que les mots de passe sont à jour et qu'ils ne sont pas sur le point d'expirer.
  • (Facultatif) Réduisez la taille de la base de données. Pour plus d'informations, consultez l'article KB 2110031 de la base de connaissances.
  • Vérifiez que vous avez sauvegardé votre base de données. Consultez la documentation de la base de données.
  • Vérifiez que vCenter Server peut communiquer avec la base de données locale.

Pendant la migration de vCenter Server vers l'instance de vCenter Server, le programme d'installation :

  1. Exporte la base de données vCenter Server.
  2. Déploie l'instance cible de vCenter Server dans un état non configuré.
  3. Copie les données exportées vers l'instance cible de vCenter Server.
  4. Démarre le service PostgreSQL pour importer les données de la base de données source.
  5. Met à niveau le schéma de base de données pour qu'il soit compatible avec l'instance cible de vCenter Server.
  6. Démarre les services de l'instance cible de vCenter Server.

Lorsque vous configurez l'instance cible de vCenter Server, vous initialisez et configurez la base de données importée avec l'ancien schéma. Vous pouvez choisir des options de migration :

  1. Tables d'inventaire
  2. Tables d'inventaire avec événements et tâches
  3. Toutes les données de base de données

Préparer une base de données Oracle pour la migration

Vérifiez que vous disposez des informations d'identification nécessaires et que vous avez effectué le nettoyage nécessaire et autres tâches de préparation avant de migrer la base de données Oracle de Windows vers un dispositif de base de données PostgreSQL intégré.

Conditions préalables

Vérifiez que vous avez confirmé l'interopérabilité de base avant de préparer votre base de données Oracle pour la migration.

Vérifiez que vous avez sauvegardé votre base de données. Pour en savoir plus sur la sauvegarde de la base de données vCenter Server, reportez-vous à la documentation Oracle.

Procédure

  1. Vérifiez que les mots de passe sont à jour et qu'ils ne sont pas sur le point d'expirer.
  2. Assurez-vous que vous disposez des informations d'identification requises pour vous connecter, du nom de la base de données et du nom du serveur de base de données que devra utiliser la base de données vCenter Server.
    Consultez le système ODBC pour obtenir le nom de connexion correspondant au DSN de la base de données vCenter Server.
  3. Utilisez Oracle SERVICE_NAME au lieu du SID pour vérifier que l'instance de votre base de données Oracle est disponible.
    • Connectez-vous au serveur de base de données pour lire le journal d'alerte : $ORACLE_BASE/diag/rdbms/$instance_name/$INSTANCE_NAME/trace/alert_$ INSTANCE_NAME.log.
    • Connectez-vous au serveur de base de données pour lire le statut du programme d'écoute Oracle.
    • Si le client SQL*Plus est installé, vous pouvez utiliser tnsping pour l'instance de base de données vCenter. Si la première exécution de la commande tnsping n'aboutit pas, patientez quelques minutes et effectuez une nouvelle tentative. Si le problème persiste, redémarrez l'instance de base de données vCenter sur le serveur Oracle et exécutez une nouvelle fois tnsping pour vérifier sa disponibilité.
  4. Vérifiez que le fichier du pilote JDBC est compris dans la variable CLASSPATH.
  5. Vérifiez que les autorisations sont correctement définies.
  6. Attribuez le rôle DBA à l'utilisateur ou accordez-lui les autorisations requises.
  7. Effectuez une sauvegarde complète de la base de données vCenter Server.

Résultats

Votre base de données est maintenant préparée pour la migration de vCenter Server vers vCenter Server Appliance.

Préparer une base de données Microsoft SQL Server pour la migration

Vérifiez que vous disposez des informations d'identification nécessaires et que vous avez effectué le nettoyage nécessaire et autres tâches de préparation avant de migrer la base de données Microsoft SQL Server sous Windows vers un dispositif de base de données PostgreSQL intégré.

Important : Vous ne pouvez pas utiliser la fonction d'intégration de Windows pour votre méthode d'authentification si le service vCenter Server est exécuté sur un compte de système intégré Microsoft Windows.

Conditions préalables

Vérifiez que vous avez sauvegardé votre base de données. Pour plus d'informations sur la sauvegarde de la base de données vCenter Server, consultez la documentation relative à Microsoft SQL Server.

Procédure

  1. Vérifiez que les mots de passe sont à jour et qu'ils ne sont pas sur le point d'expirer.
  2. Vérifiez que JDK 1.6 ou une version ultérieure est installée sur la machine vCenter Server.
  3. Vérifiez que le fichier sqljdbc4.jar est ajouté à la variable CLASSPATH sur la machine où vCenter Server Appliance doit être migré.
    Si le fichier sqljdbc4.jar n'est pas installé sur votre système, le programme d'installation de vCenter Server Appliance l'installe.
  4. Assurez-vous que le nom de source de base de données de votre système utilise le pilote Microsoft SQL Server Native Client version 10 ou 11.
  5. Effectuez une sauvegarde complète de la base de données vCenter Server.

Résultats

Votre base de données est maintenant préparée pour la migration de vCenter Server vers vCenter Server Appliance.

Préparer la base de données PostgreSQL avant de migrer vCenter Server vers un dispositif

Vérifiez que vous disposez des informations d'identification nécessaires et que vous avez effectué le nettoyage nécessaire et autres tâches de préparation avant de migrer votre installation de base de données PostgreSQL sous Windows vers un dispositif.

Pour plus d'informations sur la sauvegarde de la base de données vCenter Server, reportez-vous à la documentation de PostgreSQL.

Conditions préalables

Vérifiez l'interopérabilité de base de la migration avant de préparer la base de données PostgreSQL pour la migration de vCenter Server.

Procédure

  1. Vérifiez que les mots de passe sont à jour et qu'ils ne sont pas sur le point d'expirer.
  2. Pour vCenter Server, recherchez le script cleanup_orphaned_data_PostgresSQL.sql dans l'image ISO et copiez-le sur votre serveur PostgreSQL.
  3. Connectez-vous à vCenter Server Appliance en tant qu'utilisateur racine.
  4. Exécutez le script de nettoyage.
    /opt/vmware/vpostgres/9.4/bin/psql -U postgres -d VCDB -f path cleanup_orphaned_data_Postgres.sql

    Le script de nettoyage nettoie et purge les données inutiles ou orphelines de votre base de données vCenter Server qui ne sont utilisées par aucun composant vCenter Server.

  5. Effectuez une sauvegarde complète de la base de données vCenter Server.

Résultats

Votre base de données est maintenant préparée pour la migration de vCenter Server vers vCenter Server Appliance.

Préparer des hôtes ESXi pour la migration

Vous devez préparer les hôtes ESXi qui sont gérés par votre installation vCenter Server avant de les migrer de Windows vers vCenter Server 8.0.

Conditions préalables

Pour migrer vCenter Server ou une instance externe de Platform Services Controller pour Windows vers vCenter Server 8.0, vos hôtes ESXi source et cible doivent répondre aux conditions requises de migration.

  • Les hôtes ESXi doivent être à la version 6.7 ou une version ultérieure. Pour plus d'informations sur la compatibilité ESXi, consultez le Guide de compatibilité de VMware.
  • Les hôtes ESXi ne doivent pas être en mode de verrouillage ou de maintenance.

Procédure

  1. Pour conserver vos certificats SSL actuels, sauvegardez les certificats SSL qui se trouvent sur le système vCenter Server avant la mise à niveau vers vCenter Server 8.0.
    L'emplacement par défaut des certificats SSL est %allusersprofile%\VMware\VMware VirtualCenter.
  2. Si vous disposez de certificats personnalisés ou d'empreinte numérique, reportez-vous à Mises à niveau d'hôtes et certificats ESXi pour déterminer les opérations préalables.
  3. Si vous disposez de clusters vSphere HA, le contrôle de certificat SSL doit être activé.
    Si vous disposez de clusters vSphere HA, le contrôle de certificat SSL doit être activé.
    1. Sélectionnez l'instance de vCenter Server dans l'arborescence de l'inventaire vSphere Client.
    2. Sélectionnez l'onglet Gérer, puis le sous-onglet Général.
    3. Vérifiez que l'option vCenter Server exige des certificats SSL d'hôtes vérifiés est sélectionnée.

Résultats

Vos hôtes ESXi sont prêts pour la migration vers vCenter Server Appliance.

Préparation des certificats vCenter Server pour la migration

Vous devez vérifier que vos certificats vCenter Server source sont préparés avant de démarrer le processus de migration.

Dans vSphere 6.0 et versions ultérieures, les certificats sont stockés dans VMware Endpoint Certificate Store. Le processus de migration se poursuit normalement et préserve vos certificats. Pour plus d'informations sur l'emplacement des certificats vCenter Server, consultez l'article KB 2111411 de la base de connaissances.

Emplacement des fichiers de certificats

Les fichiers de certificats vCenter Server se trouvent dans %ProgramData%\VMware\VMware VirtualCenter\SSL

Types de certificats pris en charge

Si votre environnement utilise l'un des types de certificats pris en charge, vous pouvez poursuivre la migration. Le processus de migration se poursuit normalement et préserve vos certificats.

  • Votre fichier rui.crt contient toute la chaîne notamment le certificat feuille. Vous pouvez créer ce type de certificat en déployant et en utilisant l'outil d'automatisation des certificats SSL VMware, consultez l'article KB 2057340 de la base de connaissances.
  • Votre fichier rui.crt contient le certificat leaf, tandis que le fichier cacert.pem correspondant est disponible dans %ProgramData%\VMware\VMware VirtualCenter\SSL pour valider le fichier rui.crt.

Types de certificats non pris en charge

Si votre environnement utilise l'un des types de certificats non pris en charge, vous devez préparer vos certificats avant de pouvoir poursuivre le processus de migration.

  • Votre fichier rui.crt contient uniquement le certificat feuille, le fichier cacert.pem est absent ou non valide, et cacert.pem n'est pas ajouté au magasin d'approbations Windows.

    Obtenez le certificat de l'autorité de certification, notamment tous les certificats intermédiaires, puis créez un fichier cacert.pem ou remplacez les certificats vCenter Server par l'un des formats pris en charge.

  • Votre fichier rui.crt contient uniquement le certificat feuille et le fichier cacert.pem est absent ou non valide, mais cacert.pem est ajouté au magasin d'approbations Windows.

    Obtenez le certificat de l'autorité de certification, notamment tous les certificats intermédiaires depuis le magasin d'approbations Windows et créez le fichier cacert.pem. Utilisez OpenSSL pour vérifier le certificat en exécutant la commande verify -CAfile cacert.pem rui.crt

Pour plus d'informations sur les certificats de sécurité vSphere, reportez-vous à la documentation Sécurité de vSphere.

Configuration système requise pour le programme d'installation de vCenter Server

Vous pouvez exécuter le programme d'installation de l'interface graphique ou de la ligne de commande de vCenter Server depuis une machine client réseau utilisant une version prise en charge du système d'exploitation Windows, Linux ou Mac.

Afin d'assurer des performances optimales des programmes d'installation de l'interface graphique ou de la ligne de commande, utilisez une machine client disposant de la configuration matérielle minimale requise.

Tableau 1. Configuration système requise pour les programmes d'installation de l'interface graphique ou de la ligne de commande
Système d'exploitation Versions prises en charge Configuration matérielle minimale requise pour des performances optimales
Windows
  • Windows 10, 11
  • Windows 2016 x64 bits
  • Windows 2019 x64 bits
  • Windows 2022 x64 bits
4 Go de RAM, 2 CPU de 4 cœurs cadencés à 2,3 GHz, disque dur de 32 Go, 1 carte réseau
Linux
  • SUSE 15
  • Ubuntu 18.04, 20.04, 21.10
4 Go de RAM, 1 CPU de 2 cœurs cadencés à 2,3 GHz, disque dur de 16 Go, 1 carte réseau
Note : Le programme d'installation par ligne de commande nécessite un système d'exploitation de 64 bits.
Mac
  • macOS 10.15, 11, 12
  • macOS Catalina, Big Sur, Monterey
8 Go de RAM, 1 CPU de 4 cœurs cadencés à 2,4 GHz, disque dur de 150 Go, 1 carte réseau
Note : Pour les machines clientes qui s'exécutent sous Mac 10.15 ou version ultérieure, les déploiements simultanés à l'aide d'interfaces graphiques de dispositifs multiples ne sont pas pris en charge. Vous devez déployer les dispositifs l'un après l'autre.
Note : Les bibliothèques redistribuables Visual C++ doivent être installées pour exécuter le programme d'installation de la ligne de commande sur les versions de Windows antérieures à Windows 10. Les programmes d'installation de Microsoft pour ces bibliothèques sont situés dans le répertoire vcsa-cli-installer/win32/vcredist.
Note : Le déploiement du dispositif vCenter Server Appliance avec l'interface utilisateur graphique requiert une résolution minimale de 1024x768 pour s'afficher correctement. Les résolutions inférieures peuvent tronquer des éléments de l'interface utilisateur.

Déterminer la taille de la base de données Oracle et celle du stockage pour le nouveau dispositif

Avant de procéder à une mise à niveau d'une instance de vCenter Server Appliance ou à une migration de vCenter Server sous Windows utilisant une base de données Oracle externe, vous devez déterminer la taille de la base de données existante. En fonction de la taille de la base de données existante, vous pouvez calculer la taille de stockage minimale pour la nouvelle base de données de l’instance de vCenter Server Appliance à l'aide d'une base de données PostgreSQL intégrée.

Vous devez exécuter des scripts pour déterminer la taille de la table mémoire Oracle, la taille de la table des événements et des tâches, et la taille de la table de statistiques. La table mémoire Oracle correspond à la partition de base de données (/storage/db) de la base de données PostgreSQL. Les tables d'événements et de tâches, et de statistiques, Oracle correspondent aux statistiques, événements, alarmes et tâches (/storage/seat) de la partition de la base de données PostgreSQL.

Pendant la mise à niveau du dispositif, vous devez sélectionner, pour le nouveau dispositif, une taille de stockage au moins deux fois supérieure à la taille des tables Oracle.

Pendant la mise à niveau du dispositif, vous pouvez sélectionner les types de données à transférer vers le nouveau dispositif. Afin de réduire autant que possible la durée de la mise à niveau et la quantité de stockage nécessaire pour le nouveau dispositif, vous pouvez choisir de transférer uniquement les données de configuration.

Conditions préalables

Vous devez disposer des informations d'identification de connexion à la base de données vCenter Server.

Procédure

  1. Ouvrez une session SQL*Plus avec l'utilisateur de base de données vCenter Server.
  2. Déterminez la taille de la table mémoire en exécutant le script suivant.
    SELECT ROUND(SUM(s.bytes)/(1024*1024)) SIZE_MB
      FROM   user_segments s
      WHERE  (s.segment_name,s.segment_type)
                    IN (SELECT seg_name, seg_type FROM
                             (SELECT t.table_name seg_name, t.table_name tname,
                               'TABLE' seg_type
                               FROM   user_tables t
                              UNION
                              SELECT i.index_name, i.table_name,
                              'INDEX'
                               FROM   user_indexes i
                             ) ti
                        WHERE  (ti.tname LIKE 'VPX_%'
                                OR ti.tname LIKE 'CL_%'
                                OR ti.tname LIKE 'VDC_%')
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_SAMPLE_TIME%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_HIST_STAT%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_TOPN%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_SDRS_STATS_VM%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_SDRS_STATS_DATASTORE%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_TASK%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_EVENT%'
                            AND ti.tname NOT LIKE 'VPX_PROPERTY_BULLETIN%');
    Le script renvoie la taille de stockage de la base de données en Mo.
  3. Déterminez la taille de la table des événements et des tâches en exécutant le script suivant.
    SELECT ROUND(SUM(s.bytes)/(1024*1024)) SIZE_MB
    FROM   user_segments s
    WHERE  (s.segment_name,s.segment_type)
                 IN (SELECT seg_name, seg_type FROM
                          (SELECT t.table_name seg_name, t.table_name tname,
                            'TABLE' seg_type
                            FROM   user_tables t
                           UNION
                           SELECT i.index_name, i.table_name,
                           'INDEX'
                            FROM   user_indexes i
                          ) ti
                     WHERE
                        ti.tname LIKE 'VPX_TASK%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_EVENT%');
    Le script renvoie la taille de stockage des événements et des tâches en Mo.
  4. Déterminez la taille de la table des statistiques en exécutant le script suivant.
    SELECT ROUND(SUM(s.bytes)/(1024*1024)) SIZE_MB
    FROM   user_segments s
    WHERE  (s.segment_name,s.segment_type)
                 IN (SELECT seg_name, seg_type FROM
                          (SELECT t.table_name seg_name, t.table_name tname,
                            'TABLE' seg_type
                            FROM   user_tables t
                           UNION
                           SELECT i.index_name, i.table_name,
                           'INDEX'
                            FROM   user_indexes i
                          ) ti
                     WHERE
                        ti.tname LIKE 'VPX_SAMPLE_TIME%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_TOPN%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_TASK%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_EVENT%'
                     OR ti.tname LIKE 'VPX_HIST_STAT%');
    Le script renvoie la taille de stockage des statistiques en Mo.
  5. Calculez la taille de stockage minimale du nouveau dispositif que vous allez déployer pendant la mise à niveau.
    1. La taille de la partition de base de données (/storage/db) de la base de données intégrée PostgreSQL doit être au moins deux fois supérieure à celle de la taille mémoire Oracle renvoyée dans Étape 2.
    2. La taille de la partition pour statistiques, événements, alarmes et tâches (/storage/seat) de la base de données intégrée PostgreSQL doit être au moins deux fois supérieure à la somme des tailles des tables d'événements et tâches, et de statistiques, Oracle renvoyées dans Étape 3 et Étape 4.
    Par exemple, si la table mémoire Oracle a une taille de 100 Mo, celle des événements et tâches une taille de 1 000 Mo, et celle des statistiques une taille de 2 000 Mo, alors la partition Postgres /storage/db doit avoir une taille d'au moins 200 Mo et la partition /storage/seat doit avoir une taille d'au moins 6 000 Mo.

Déterminer la taille de la base de données Microsoft SQL Server et celle du stockage pour la nouvelle instance de vCenter Server Appliance

Avant de procéder à une mise à niveau d'une instance de vCenter Server Appliance ou à une migration de vCenter Server sous Windows utilisant une base de données Microsoft SQL Server externe, vous devez déterminer la taille de la base de données existante. En fonction de la taille de la base de données existante, vous pouvez calculer la taille de stockage minimale pour la nouvelle instance de vCenter Server Appliance. Cette taille de stockage permet à la base de données PostgreSQL intégrée de supposer les données de l'ancienne base de données avec suffisamment d'espace disque libre après la mise à niveau.

Vous devez exécuter des scripts pour déterminer la taille de la table mémoire Microsoft SQL Server, la taille de la table des événements et des tâches, et la taille de la table de statistiques. La table mémoire Microsoft SQL Server correspond à la partition de base de données (/storage/db) de la base de données PostgreSQL. La table d'événements et de tâches, et la table de statistiques Microsoft SQL Server correspondent aux statistiques, événements, alarmes et tâches (/storage/seat) de la partition de la base de données PostgreSQL.

Pendant la mise à niveau du dispositif, vous devez sélectionner, pour le nouveau dispositif, une taille de stockage au moins deux fois supérieure à la taille des tables Microsoft SQL Server.

Conditions préalables

Vous devez disposer des informations d'identification de connexion à la base de données vCenter Server.

Procédure

  1. Ouvrez une session SQL Management Studio avec l'utilisateur de base de données vCenter Server.
  2. Déterminez la taille de la table mémoire en exécutant le script suivant.
    SELECT SUM(p.used_page_count * 8)/1024 AS disk_size
      FROM sys.dm_db_partition_stats p
      JOIN sys.objects o
        ON o.object_id = p.object_id
     WHERE o.type_desc = 'USER_TABLE'
       AND o.is_ms_shipped = 0 AND UPPER(o.name) NOT LIKE 'VPX_HIST_STAT%'
       AND UPPER(o.name) NOT LIKE 'VPX_SAMPLE_TIME%'
       AND UPPER(o.name) NOT LIKE 'VPX_TOPN%'
       AND UPPER(o.name) NOT LIKE 'VPX_TASK%'
       AND UPPER(o.name) NOT LIKE 'VPX_EVENT%'
       AND UPPER(o.name) NOT LIKE 'VPX_SDRS_STATS_VM%'
       AND UPPER(o.name) NOT LIKE 'VPX_SDRS_STATS_DATASTORE%'
       AND UPPER(o.name) NOT LIKE 'VPX_PROPERTY_BULLETIN%';
    Le script renvoie la taille de stockage de la base de données en Mo.
  3. Déterminez la taille de la table des événements et des tâches en exécutant le script suivant.
    SELECT SUM(p.used_page_count * 8)/1024 AS disk_size
      FROM sys.dm_db_partition_stats p
      JOIN sys.objects o
        ON o.object_id = p.object_id
     WHERE o.type_desc = 'USER_TABLE'
       AND o.is_ms_shipped = 0 AND ( UPPER(o.name) LIKE 'VPX_TASK%'
        OR UPPER(o.name) LIKE 'VPX_EVENT%');
    Le script renvoie la taille de stockage des événements et des tâches en Mo.
  4. Déterminez la taille de la table des statistiques en exécutant le script suivant.
    SELECT SUM(p.used_page_count * 8)/1024 AS disk_size
      FROM sys.dm_db_partition_stats p
      JOIN sys.objects o
        ON o.object_id = p.object_id
     WHERE o.type_desc = 'USER_TABLE'
       AND o.is_ms_shipped = 0
       AND (     UPPER(o.name) LIKE 'VPX_HIST_STAT%'
             OR UPPER(o.name) LIKE 'VPX_SAMPLE_TIME%'
             OR UPPER(o.name) LIKE 'VPX_TOPN%');
    Le script renvoie la taille de stockage des statistiques en Mo.
  5. Calculez la taille de stockage minimale du nouveau dispositif que vous allez déployer pendant la mise à niveau.
    1. La taille de la partition de base de données (/storage/db) de la base de données intégrée PostgreSQL doit être au moins deux fois supérieure à celle de la table mémoire Microsoft SQL Server renvoyée dans Étape 2.
    2. La taille de la partition pour statistiques, événements, alarmes et tâches (/storage/seat) de la base de données intégrée PostgreSQL doit être au moins deux fois supérieure à la somme des tailles de la table d'événements et tâches, et de la table de statistiques Microsoft SQL Server renvoyées dans Étape 3 et Étape 4.
    Par exemple, si la taille de la table mémoire Microsoft SQL est de 100 Mo, que la taille de la table des événements et tâches est de 1 000 Mo, et que celle de la table des statistiques est de 2 000 Mo, alors la partition Postgres /storage/db doit avoir une taille d'au moins 200 Mo et la partition /storage/seat doit avoir une taille d'au moins 6 000 Mo.

Télécharger et exécuter l'VMware Migration Assistant sur la machine Windows source

Vous devez télécharger et exécuter VMware Migration Assistant sur votre instance source de vCenter Server ou de Platform Services Controller pour la préparer pour la migration de Windows vers une instance de vCenter Server Appliance. Si votre déploiement de vCenter Server dispose d'une instance externe de Update Manager qui s'exécute sous Windows, téléchargez et exécutez VMware Migration Assistant sur la machine Windows source.Update Manager prépare le serveur Update Manager et la base de données pour la migration de Windows vers l'instance de vCenter Server Appliance.

L'VMware Migration Assistant effectue les tâches suivantes sur la machine Windows source sur laquelle vous l'exécutez :

  1. Découvre le type de déploiement source.
  2. Exécute des pré-vérifications sur la source.
  3. Signale des erreurs devant être corrigées avant de démarrer la migration.
  4. Fournit des informations pour les étapes suivantes du processus de migration.
Assurez-vous que la fenêtre de l' VMware Migration Assistant reste ouverte pendant le processus de migration. La fermeture de l' VMware Migration Assistant entraîne l'arrêt du processus de migration.

Conditions préalables

Procédure

  1. Dans le module du programme d'installation de l'instance de vCenter Server Appliance, recherchez le répertoire contenant VMware Migration Assistant.
  2. Copiez le dossier VMware Migration Assistant sur la machine Windows source sur laquelle l'un des composants suivants est exécuté :
    • Update Manager
    • Platform Services Controller
    • vCenter Server
    Attention : Si Update Manager s'exécute sur une autre machine Windows que l'un des autres composants de vCenter Server que vous migrez actuellement, commencez par exécuter VMware Migration Assistant sur la machine source de Update Manager. Si vous ne commencez pas par exécuter l' VMware Migration Assistant sur la machine source d' Update Manager, l' VMware Migration Assistant sur vCenter Server risque d'échouer.
  3. Exécutez l'VMware Migration Assistant sur la machine Windows.
    • Pour l'interface utilisateur graphique, double-cliquez sur VMware-Migration-Assistant.exe
    • Pour l'interface de ligne de commande, entrez : VMware-Migration-Assistant.exe -p <password of Administrator@vmdir.domain>

      Pour répertorier tous les paramètres d'entrée disponibles, entrez : VMware-Migration-Assistant.exe --help.

    Important : Maintenez la fenêtre de l'assistant de migration ouverte jusqu'à la fin de la mise à niveau ou de la migration de votre déploiement de vCenter Server.
    L' VMware Migration Assistant exécute des vérifications de pré-mise à niveau et vous invite à résoudre les éventuelles erreurs qu'il détecte avant de poursuivre la migration.

Résultats

Lorsque les pré-vérifications sont terminées et que les éventuelles erreurs sont corrigées, votre système source est prêt pour la migration.

Que faire ensuite

Pour commencer le processus de migration, suivez les instructions de VMware Migration Assistant.

Pour consulter les étapes détaillées de migration, reportez-vous à l'un des documents suivants.