La mise à niveau du dispositif consiste à faire migrer l'ancienne version vers la nouvelle, ce qui inclut le déploiement d'un nouveau dispositif de version 7.0. Vous pouvez déployer la nouvelle instance de vCenter Server sur un hôte ESXi 6.7 ou version ultérieure, ou sur une instance de vCenter Server 6.7 ou version ultérieure. Votre système doit également disposer de la configuration logicielle et matérielle requise.

Lorsque vous utilisez des noms de domaine complet, vérifiez que la machine client à partir de laquelle vous déployez le dispositif et le réseau sur lequel vous déployez les dispositifs utilisent le même serveur DNS.

Avant de déployer le nouveau dispositif, synchronisez les horloges du serveur cible et de toutes les instances vCenter Server sur le réseau vSphere. Des horloges non synchronisées peuvent causer des problèmes d'authentification, et faire échouer l'installation ou empêcher le démarrage des services du dispositif. Reportez-vous à la section Synchronisation des horloges sur le réseau vSphere.

Configuration matérielle requise pour le dispositif vCenter Server

Lorsque vous déployez le dispositif vCenter Server, vous pouvez choisir de déployer un dispositif adapté à la taille de votre environnement vSphere. L'option que vous sélectionnez détermine le nombre de CPU et la quantité de mémoire pour le dispositif.

La configuration matérielle requise pour un dispositif vCenter Server dépend de la taille de votre inventaire vSphere.

Nombre de CPU virtuels Mémoire
Très petit environnement (jusqu'à 10 hôtes ou 100 machines virtuelles) 2 14 Go
Petit environnement (jusqu'à 100 hôtes ou 1 000 machines virtuelles) 4 21 Go
Environnement moyen (jusqu'à 400 hôtes ou 4 000 machines virtuelles) 8 30 Go
Grand environnement (jusqu'à 1 000 hôtes ou 10 000 machines virtuelles) 16 39 Go
Très grand environnement (jusqu'à 2 000 hôtes ou 35 000 machines virtuelles) 24 58 Go
Note : Si vous voulez ajouter un hôte ESXi avec plus de 512 LUN et 2 048 chemins à l'inventaire de vCenter Server, vous devez déployer un dispositif vCenter Server pour un grand ou très grand environnement.

Configuration de stockage requise pour le dispositif vCenter Server

Lorsque vous déployez le dispositif vCenter Server, l'hôte ESXi ou le cluster DRS sur lequel vous déployez le dispositif doit respecter la configuration de stockage minimale requise. Le stockage requis varie en fonction de la taille de l'environnement vSphere et de la taille de stockage, mais également en fonction du mode de provisionnement de disque.

Les configurations de stockage diffèrent en fonction de la taille de chaque environnement vSphere et dépendent de la taille requise de votre base de données.

Taille de stockage par défaut Taille de stockage grande Taille de stockage extra-grande
Très petit environnement (jusqu'à 10 hôtes ou 100 machines virtuelles) 579 Go 1 992 Go 4 279 Go
Petit environnement (jusqu'à 100 hôtes ou 1 000 machines virtuelles) 694 Go 2 046 Go 4 304 Go
Environnement moyen (jusqu'à 400 hôtes ou 4 000 machines virtuelles) 908 Go 2 140 Go 4 468 Go
Grand environnement (jusqu'à 1 000 hôtes ou 10 000 machines virtuelles) 1 358 Go 1 958 Go 4 518 Go
Très grand environnement (jusqu'à 2 000 hôtes ou 35 000 machines virtuelles) 2 283 Go 2 383 Go 4 620 Go
Note : La configuration de stockage requise inclut la configuration requise pour l'exécution de vSphere Lifecycle Manager en tant que service dans le dispositif vCenter Server Appliance.

Configuration logicielle requise pour vCenter Server Appliance

Le dispositif VMware vCenter Server peut être déployé sur des hôtes ESXi 6.7 ou version ultérieure, ou sur des instances de vCenter Server 6.7 ou version ultérieure.

Vous pouvez déployer vCenter Server Appliance à l'aide du programme d'installation de l'interface utilisateur graphique ou de la CLI. Vous exécutez le programme d'installation depuis une machine client réseau utilisée pour établir la connexion au serveur cible et pour déployer le dispositif sur le serveur. Vous pouvez vous connecter directement à un hôte ESXi 6.7 sur lequel déployer le dispositif. Vous pouvez également vous connecter à une instance de vCenter Server 6.7 pour déployer le dispositif sur un hôte ESXi ou un cluster DRS situé dans l'inventaire de vCenter Server.

Pour plus d'informations sur la configuration requise de la machine client réseau, reportez-vous à Configuration système requise pour le programme d'installation de vCenter Server.

Ports requis pour vCenter Server

Le système vCenter Server doit pouvoir envoyer des données à chaque hôte géré et recevoir des données de vSphere Client. Pour autoriser les activités de migration et de provisionnement entre les hôtes gérés, les hôtes source et de destination doivent pouvoir recevoir des données l'un de l'autre par le biais de ports TCP et UDP prédéterminés.

vCenter Server est accessible par le biais de ports TCP et UDP prédéterminés. Si vous gérez des composants réseau à partir de l'extérieur d'un pare-feu, vous pouvez être invité à reconfigurer le pare-feu pour autoriser l'accès sur les ports appropriés. Pour obtenir la liste de tous les ports et protocoles pris en charge dans vSphere, reportez-vous à la section Outil Ports et protocoles de VMware™ à l'adresse https://ports.vmware.com.

Lors de l'installation, si un port est en cours d'utilisation ou est bloqué à l'aide d'une liste d'exclusion, le programme d'installation de vCenter Server affiche un message d'erreur. Vous devez utiliser un autre numéro de port pour poursuivre l'installation. Des ports internes sont utilisés uniquement pour la communication entre processus.

VMware utilise des ports désignés pour la communication. En outre, les hôtes gérés surveillent des ports désignés pour détecter l'arrivée de données en provenance de vCenter Server. Si un pare-feu intégré existe entre ces éléments, le programme d'installation ouvre les ports pendant le processus d'installation ou de mise à niveau. Pour les pare-feu personnalisés, vous devez ouvrir les ports requis. Si vous avez un pare-feu entre deux hôtes gérés et que vous désirez effectuer des activités source ou cible, comme une migration ou un clonage, vous devez configurer un moyen pour que les hôtes gérés puissent recevoir des données.

Pour configurer le système vCenter Server de manière à utiliser un autre port pour recevoir les données de vSphere Client, reportez-vous à la documentation Gestion de vCenter Server et des hôtes.

Configuration de DNS requise pour vCenter Server Appliance

Lorsque vous déployez la nouvelle instance de vCenter Server Appliance dans les paramètres réseau temporaires, vous pouvez attribuer une adresse IP statique et un nom de domaine complet pouvant être résolu par un serveur DNS. Après la mise à niveau, le dispositif libère cette adresse IP statique et utilise les paramètres réseau de l'ancien dispositif.

Lorsque vous déployez vCenter Server Appliance avec une adresse IP statique, vous vous assurez qu'en cas de redémarrage du système, l'adresse IP du dispositif demeurera la même.

Avant de déployer vCenter Server Appliance avec une adresse IP statique, vous devez vous assurer que celle-ci est enregistrée correctement dans le système de noms de domaine (DNS) interne.

Lorsque vous déployez vCenter Server Appliance, l'installation du composant du serveur Web qui prend en charge vSphere Client échoue si le programme d'installation ne peut pas rechercher le nom de domaine complet (FQDN) du dispositif à partir de son adresse IP. La recherche inversée est implémentée en utilisant les enregistrements PTR.

Si vous prévoyez d'utiliser un nom de domaine complet en tant que nom du système du dispositif, vous devez vous assurer que le nom de domaine complet peut être résolu par un serveur DNS, en ajoutant des enregistrements A DNS directs et inverses.

Vous pouvez utiliser la commande nslookup pour vous assurer que le service de recherche inversée DNS renvoie le nom de domaine complet lorsqu'il est interrogé avec l'adresse IP, et pour vérifier que le nom de domaine complet peut être résolu.
nslookup -nosearch -nodefname FQDN_ou_adresse_IP

Si vous utilisez le DHCP plutôt qu'une adresse IP statique pour vCenter Server Appliance, assurez-vous que le nom du dispositif est mis à jour dans le service de noms de domaine (DNS). Si vous arrivez à faire un ping du nom du dispositif, ce nom est mis à jour dans le DNS.

Assurez-vous que l'interface de gestion des hôtes ESXipossède une résolution DNS valide depuis vCenter Server et toutes les instances de vSphere Client. Assurez-vous que l'instance de vCenter Server possède une résolution DNS valide depuis tous les hôtes ESXi et vSphere Client.

Configuration logicielle requise pour vSphere Client

L'utilisation de vSphere Client nécessite un navigateur Web pris en charge.

VMware a testé et prend en charge les systèmes d'exploitation invités et versions de navigateur suivants pour vSphere Client.
Système d'exploitation invité pris en charge
  • Windows 32 bits et 64 bits
  • Mac OS
Versions de navigateur prises en charge
  • Google Chrome 89 ou version ultérieure
  • Mozilla Firefox 80 ou version ultérieure
  • Microsoft Edge 90 ou version ultérieure
Note : Les versions ultérieures de ces navigateurs sont susceptibles de fonctionner, mais n'ont pas été testées.