Le commutateur virtuel sélectionne une liaison montante pour une machine virtuelle en fonction de l'adresse MAC de la machine virtuelle. Pour calculer une liaison montante pour une machine virtuelle, le commutateur virtuel utilise l'adresse MAC de la machine virtuelle et le nombre de liaisons montantes figurant dans l'association de cartes réseau.

Tableau 1. Remarques concernant l'utilisation d'une route basée sur le hachage MAC source

Considérations

Description

Avantages

  • Distribution plus homogène du trafic, par rapport à une route basée sur le port virtuel d'origine, car le commutateur virtuel calcule une liaison montante pour chaque paquet.

  • Les machines virtuelles utilisent la même liaison montante, car l'adresse MAC est statique. La liaison montante utilisée par une machine virtuelle ne change pas lorsque celle-ci est mise sous tension ou hors tension.

  • Aucune modification n'est requise sur le commutateur physique.

Inconvénients

  • La bande passante disponible pour une machine virtuelle est limitée à la vitesse de la liaison montante associée à l'ID de port pertinent, sauf si la machine virtuelle utilise plusieurs adresses MAC source.

  • Plus grande consommation de ressources, par rapport à une route basée sur le port virtuel d'origine, car le commutateur virtuel calcule une liaison montante pour chaque paquet.

  • Le commutateur virtuel n'a pas connaissance de la charge des liaisons montantes, donc les liaisons montantes peuvent finir par être surchargées.