VMware Site Recovery | 28 juillet 2023

VMware Site Recovery Manager 8.7 | 18 avril 2023 | Build 21590800

VMware vSphere Replication 8.7.0.1 | 6 juin 2023 | Build 21850256

Mware vSphere Replication 8.7 | 18 avril 2023 | Build 21591677

VMware Aria Operations Management Pack for VMware Site Recovery Manager 8.7 | 18 avril 2023 | Build 21589505

VMware Aria Operations Management Pack for vSphere Replication 8.7 | 18 avril 2023 | Build 21518131

Vérifiez les compléments et les mises à jour de ces notes de mise à jour.

Nouveautés du 28 juillet 2023

  • Extension de la disponibilité régionale :

    VMware Site Recovery peut désormais être activé sur les SDDC provisionnés dans la zone Europe (Zurich) et Asie-Pacifique (Melbourne) de VMware Cloud on AWS.

Nouveautés du 02 mai 2023

  • VMware Site Recovery avec capacité de réplication améliorée

    Ces fonctionnalités améliorent considérablement les performances, l'évolutivité et le fonctionnement pour répondre aux besoins stratégiques de nos clients d'entreprise. Les améliorations clés sont les suivantes :

    • RPO de 1 minute : Avec une refonte de l'architecture de réplication, VMware Site Recovery prend désormais en charge les objectifs de point de récupération (RPO) jusqu'à 1 minute, au lieu de 5 minutes. Disposer d'un RPO de 1 minute est important pour les applications stratégiques qui exigent des RPO plus élevés.

    • Mise à l'échelle automatique et équilibrage de charge : VMware Site Recovery prend désormais en charge l'équilibrage de charge automatisé, qui répartit les machines virtuelles répliquées entre les ressources pour atteindre des performances optimales. En outre, VMware Site Recovery prend en charge la montée en charge automatisée qui utilise des hôtes provisionnés ESXi et les ajoute automatiquement pour une capacité de réplication supplémentaire.

    Remarque : ces fonctionnalités de réplication améliorée nécessite Site Recovery Manager et vSphere Replication versions 8.7 et versions ultérieures sur les sites source et cible, et un SDDC (Software-Defined Data Center) VMware Cloud on AWS version 1.22 ou version ultérieure.

Nouveautés du 27 avril 2023

  • Instances de REST API supplémentaires pour VMware Site Recovery :

    Les clients pourront utiliser des API RESTful publiques pour surveiller les opérations de récupération d'urgence, configurer la protection et récupérer les charges de travail à l'aide de VMware Site Recovery. Avec un ensemble complet d'API à leur disposition, les clients pourront créer une automatisation de bout en bout pour configurer et gérer la récupération d'urgence à grande échelle. Pour plus d'informations, consultez l'article de blog.

Nouveautés du 14 février 2023

  • VMware Site Recovery prend désormais en charge la récupération d'urgence Cloud-to-Cloud sur VMware Cloud on GovCloud

    Avec la nouvelle récupération d'urgence Cloud-to-Cloud sur VMware Cloud on GovCloud, vous pouvez effectuer des opérations de récupération d'urgence entre régions en tirant parti des capacités de VMware Site Recovery Manager exécuté sur VMware Cloud pour les régions Est et Ouest GovCloud en tant que cible de basculement ou site source. Voici quelques-uns des principaux avantages de cette fonctionnalité de récupération d'urgence entre clouds :

    • Amélioration de la fiabilité : avec la configuration active-active entre le site source et le site cible, vous obtenez un RPO/RTO global faible pour les charges de travail protégées.

    • Réduction de la complexité opérationnelle : les opérations de récupération d'urgence entre clouds au sein d'une même organisation éliminent le risque et la complexité de la récupération d'urgence.

    • Meilleure résilience : La récupération d'urgence Cloud-to-Cloud minimise le risque de pannes de l'infrastructure.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à la section VMware Site Recovery sur VMware Cloud on AWS GovCloud (US).

Nouveautés du 15 décembre 2022

  • VMware Site Recovery sur VMware Cloud on AWS Outposts disponible

    VMware Site Recovery sur VMware Cloud on AWS Outposts permet aux clients de protéger leurs charges de travail contre les sinistres. VMware Site Recovery sur VMware Cloud on AWS Outposts est un service entièrement géré, basé sur un abonnement. Pour plus d'informations sur les limites de fonctionnement de VMware Site Recovery sur VMware Cloud on AWS Outposts, reportez-vous à la section Limites de fonctionnement de VMware Site Recovery.

    VMware Cloud on AWS Outposts est la solution en tant que service sur site conçue conjointement par VMware et AWS qui intègre le logiciel de classe d'entreprise de VMware SDDC (Software-Defined Data Center) pour le calcul (vSphere), le stockage (vSAN) et la mise en réseau (NSX) avec la gestion de vCenter. Elle s'exécute sur des instances de nouvelle génération, bare-metal, basées sur Amazon Nitro EC2, dédiées et provisionnées dans AWS Outposts. En tant que service entièrement géré, VMware Cloud on AWS Outposts allège les équipes informatiques de la charge de gestion de l'infrastructure et leur permet de se concentrer sur l'innovation métier en fournissant un modèle d'exploitation cloud sur site. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Présentation de VMware Cloud on AWS Outposts.

Nouveautés du 31 octobre 2022

  • Améliorations de l'expérience utilisateur avec Site Recovery Manager 8.6 et vSphere Replication 8.6 :

    • Rapport de contrôle de santé :

    • protection de récupération d'urgence pour un maximum de 4 000 machines virtuelles par instance de vCenter Server avec vSphere 8.0 (et versions ultérieures) et un SDDC VMware Cloud on AWS version 1.20 (et versions ultérieures).

    • Commentaires à l'intérieur du produit : l'interface utilisateur de VMware Site Recovery introduit une option de commentaires à l'intérieur du produit pour vous permettre de fournir des évaluations et des commentaires en temps réel sur les fonctionnalités et les workflows clés.

    • Prise en charge des REST API :

    • prise en charge de l'instance d'i4i en plus d'i3i et i3en

Nouveautés du 31 août 2022

  • Disponible maintenant : Récupération d'urgence entre VMware Cloud on AWS et Azure VMware Solution

    Les clients peuvent effectuer des opérations de récupération d'urgence entre clouds en tirant parti des capacités de VMware Site Recovery Manager (version 8.5 et ultérieures) s'exécutant sur Azure VMware Solution et VMware Site Recovery s'exécutant sur VMware Cloud on AWS en tant que site source ou cible de basculement.

    Voici quelques-uns des principaux avantages de cette fonctionnalité de récupération d'urgence entre clouds :

    1. Amélioration de la fiabilité : avec la configuration active-active entre le site source et le site cible, les clients obtiennent un RPO/RTO global faible pour les charges de travail protégées.

    2. Réduction de la complexité opérationnelle : les opérations de récupération d'urgence entre clouds au sein d'une même organisation éliminent le risque et la complexité de la récupération d'urgence.

    3. Meilleure résilience : avec une couverture régionale éparse fournie par différents fournisseurs de cloud, la récupération d'urgence entre clouds minimise le risque de pannes potentielles de l'infrastructure.

    4. Amélioration de la souveraineté et de la conformité des données : pour des raisons de souveraineté et de conformité des données, si les clients ne souhaitent pas déplacer les données vers un site de récupération d'urgence dans un autre emplacement géographique et si le fournisseur de cloud ne dispose que d'une région dans cette zone géographique, les clients peuvent utiliser la récupération d'urgence entre clouds pour conserver les réplications de récupération d'urgence dans un site de récupération d'urgence (dans la même zone géographique) fourni par un autre fournisseur de cloud.

    Remarque : le site source et le site cible sont configurés dans une configuration active-active dans laquelle les deux sites peuvent héberger les charges de travail et protéger les charges de travail entre les deux sites.

Nouveautés du 12 avril 2022

  • VMware Site Recovery sur VMware Cloud on Dell EMC disponible

    VMware Site Recovery sur VMware Cloud on Dell EMC permet aux clients de protéger leurs charges de travail contre les sinistres. VMware Site Recovery sur VMware Cloud on Dell EMC est un service entièrement géré, basé sur un abonnement, fournissant un service cloud local dans le centre de données sur site des clients, les emplacements de colocalisation et Edge préférés. Pour en savoir plus sur la procédure de déploiement et de gestion, consultez la documentation Installation et configuration de VMware Site Recovery sur VMware Cloud on Dell EMC.

Nouveautés du 22 novembre 2021

  • Certification PCI DSS pour VMware Site Recovery

    VMware Site Recovery a reçu le niveau de certification PCI le plus élevé (état du fournisseur de niveau 1 PCI DSS). Étant certifié comme fournisseur de services de niveau 1 conforme à PCI DSS, le service VMware Site Recovery fonctionne selon les mesures et les contrôles de sécurité conformes à PCI DSS, ce qui répond potentiellement aux besoins d'un large éventail de clients et de charges de travail qui doivent stocker, traiter ou transmettre des données d'authentification sensibles ou d'un détenteur de carte. La conformité PCI sera activée dans les régions AWS qui prennent en charge VMware Cloud on AWS où les SDDC sont configurés pour le renforcement de la conformité pour PCI. Pour plus d'informations, consultez Régions AWS disponibles.

Nouveautés du 18 novembre 2021

  • Améliorations de l'expérience utilisateur :

    • Prise en charge de la modification de la stratégie de stockage des disques de réplica

    • Signaler l'état de mise au repos des machines virtuelles dans l'interface utilisateur

    • Afficher le nom du site cible de réplication sur la page de validation de la configuration de la réplication

    • L'interface utilisateur de Site Recovery, l'interface utilisateur de configuration et le plug-in vSphere Client de Site Recovery prennent désormais en charge Clarity 5.1

    • Refonte de la grille de données de l'interface utilisateur pour prendre en charge l'affichage de plus de détails avec des clusters comprenant plusieurs banques de données

  • Protection de récupération d'urgence pour un maximum de 3 000 machines virtuelles par SDDC

    VMware Site Recovery™ prend désormais en charge la réplication de jusqu'à 3 000 machines virtuelles vers un SDDC (Software Defined Data Center) cible unique VMware Cloud™ on AWS, ce qui vous permet de protéger de plus grands environnements. Pour protéger jusqu'à 3 000 machines virtuelles, Site Recovery Manager et vSphere Replication doivent être de version 8.4 ou ultérieure. Pour plus de détails, reportez-vous à la section Limites de fonctionnement de Site Recovery Manager de la documentation de VMware Site Recovery.

Nouveautés du 28 octobre 2021

  • Nouvelle région : Asie-Pacifique (Osaka)

    VMware Site Recovery™ peut désormais être activé sur les SDDC provisionnés dans la zone Asie-Pacifique (Osaka) de VMware Cloud™ on AWS.

Nouveautés du 14 octobre 2021

  • VMware Transit Connect

    VMware Site Recovery™ prend désormais en charge l'utilisation de VMware Transit Connect pour obtenir des connexions haut débit et résilientes entre SDDC VMware Cloud on AWS dans différentes régions AWS pour le trafic de réplication de récupération d'urgence.

Nouveautés du 4 août 2021

  • Nouvelle région : Europe (Milan)

    VMware Site Recovery™ peut désormais être activé sur les SDDC provisionnés dans la zone Europe (Milan) de VMware Cloud™ on AWS. 

Nouveautés du 14 avril 2021

  • Re-protection plus rapide

    Re-protégez de nouveau vos machines virtuelles beaucoup plus rapidement après une récupération planifiée. L'opération de reprotection est particulièrement rapide lorsqu'elle s'exécute peu après la récupération planifiée de sorte que le delta entre les données sur les sites source et de récupération n'est pas important. VMware Site Recovery démarre désormais automatiquement le suivi des modifications sur la machine virtuelle récupérée après le basculement. Seules ces modifications sont ensuite répliquées sur le site protégé d'origine lorsque la re-protection est exécutée et que des comparaisons de totaux de contrôle peuvent être complètement évitées. Cette capacité nécessite au moins vSphere 7.0 Update 2 et vSphere Replication 8.4 sur les deux sites.

  • Amélioration des performances de réplication

    Les performances de réplication ont été optimisées de sorte que le débit de réplication soit jusqu'à 3 fois supérieur lors de l'utilisation d'une bande passante élevée et d'une connectivité à faible latence entre le site protégé et le site de récupération. Cette capacité nécessite au moins vSphere 7.0 Update 2 et vSphere Replication 8.4 sur le site de récupération.

  • Améliorations de l'expérience utilisateur :

    • Amélioration de l'exportation : Exportez maintenant toutes les données de configuration de récupération d'urgence associées aux plans de récupération, avec les groupes de protection, les machines virtuelles et les banques de données 

    • Configuration simplifiée : Utilisez l'assistant de protection et de mappages combinés pour obtenir une protection plus rapide de vos machines virtuelles

    • Surveillance de la réplication simplifiée : L'état de réplication et les problèmes de réplication sont désormais inclus dans le plan de récupération pour une surveillance simplifiée

    • Historique du plan de récupération amélioré : L'historique récent d'un plan de récupération affiche désormais plus de détails sur les erreurs

    • Notification de re-protection : Après l'exécution d'une migration ou d'une récupération planifiée, il est recommandé de les protéger à nouveau par le biais d'une nouvelle notification

    • Amélioration des mappages de dossiers : Voir le chemin d'accès complet et la hiérarchie des dossiers pendant les mappages de dossiers

    • Sélection automatique d'une banque de données d'espaces réservés : La banque de données d'espaces réservés est automatiquement sélectionnée si vous n'en configurez pas explicitement une

    • Rééquilibrage de réplication simplifié : Sélectionnez maintenant plusieurs machines virtuelles pour reconfigurer ou déplacer plus facilement des réplications entre les serveurs vSphere Replication

    • Améliorations de l'accessibilité

  • Amélioration de l'API publique :

    De nouvelles méthodes ont été introduites pour les opérations suivantes :

    • Créer des groupes de protection vides

    • Création/modification de dossiers et déplacement de plans de récupération et de groupes de protection

    • Mappage manuel de protection/inventaire par VM

    • Ajout/suppression/obtention d'une ou de plusieurs banques de données d'espaces réservés

    • Coupler/Reconfigurer/Interrompre les services Site Recovery Manager

    • Ajout des dépendances de VM

    Pour plus d'informations sur les API de Site Recovery Manager, consultez le Guide du développeur de l'API de Site Recovery Manager.

Nouveautés du 8 janvier 2021

  • VMware Site Recovery désormais disponible sur VMware Cloud on AWS GovCloud (US)

    VMware Site Recovery est désormais disponible dans la région VMware Cloud on AWS GovCloud (US). VMware Site Recovery pour VMware Cloud on AWS GovCloud (US) permet aux agences du secteur public américain de protéger et de migrer leurs charges de travail vers la région AWS GovCloud conforme à FedRAMP aux États-Unis. Reportez-vous à la documentation technique de VMware Cloud on AWS GovCloud (US) pour apprendre à déployer et à gérer un SDDC sur VMware Cloud on AWS GovCloud (US).

Nouveautés du 11 décembre 2020

  • Réduction du temps nécessaire pour la reprotection

    Le délai nécessaire pour la reprotection des machines virtuelles après une récupération planifiée avec VMware Site Recovery a été considérablement réduit. La réduction du délai de reprotection des machines virtuelles est la plus importante lorsque le delta entre les données sur le site source et le site de récupération est faible. Cette fonctionnalité est uniquement opérationnelle avec la topologie DR cloud vers cloud. Le SDDC VMware Cloud on AWS doit être mis à niveau vers la version 1.12v3 et vSphere Replication sur votre SDDC doit être de version 8.3.2 ou ultérieure. Pour en savoir plus sur la reprotection des machines virtuelles après une récupération, consultez la documentation de VMware Site Recovery.

Nouveautés du 4 décembre 2020

  • Réduire les risques de sécurité en activant le chiffrement réseau

    Vous pouvez activer le chiffrement réseau des données de trafic de réplication pour les réplications nouvelles et existantes afin d'améliorer la sécurité du transfert de données. Lorsque le chiffrement réseau est activé pour une réplication, un agent sur la source chiffre les données de réplication sur l'hôte ESXi source et les envoie au dispositif vSphere Replication sur le site cible. Le serveur vSphere Replication déchiffre les données et les envoie à la banque de données cible. Pour plus d'informations sur le chiffrement réseau, reportez-vous à la section Chiffrement réseau du trafic de réplication.

Nouveautés du 18 septembre 2020

  • Conservation des balises vSphere et des catégories de machines virtuelles lors du basculement et de la récupération avec Site Recovery Manager

  • Ajout automatique de nouveaux disques à la réplication, sans interruption de la réplication en cours

Nouveautés du 25 juin 2020

  • Récupération de plusieurs instantanés

    Cette fonctionnalité permet à l'administrateur de vSphere Replication de configurer la conservation des réplicas de plusieurs instantanés. Après une récupération, vSphere Replication présente les instances conservées en tant que snapshots de machines virtuelles ordinaires. Chaque réplique représente alors un moment spécifique dans le temps auquel vous pouvez restaurer la machine virtuelle. Vous pouvez récupérer des machines virtuelles selon différents instantanés, tels que le dernier état cohérent connu, par exemple. Vous pouvez configurer le nombre d'instances à conserver dans la page Paramètres de récupération des assistants de configuration de réplication. Vous pouvez afficher les détails sur les instances conservées dans le panneau des détails d'une réplication spécifique dans les vues entrantes et sortantes de vSphere Replication.

Nouveautés du 24 avril 2020

  • Redimensionnement transparent du disque

    Vous pouvez augmenter la taille des disques virtuels des machines virtuelles configurées pour la réplication, sans que la réplication en cours ne soit interrompue. Le disque virtuel du site cible sera automatiquement redimensionné. Pour plus d'informations sur cette fonctionnalité, reportez-vous à la section Augmentation de la taille des disques virtuels répliqués.

Nouveautés du 14 janvier 2020

  • Outil d'importation/exportation de la configuration de vSphere Replication

    VMware Site Recovery™ propose désormais l'outil d'importation/exportation de vSphere Replication, qui peut être utilisé pour exporter et importer les données de configuration des réplications créées dans vSphere Replication. Si vous prévoyez de migrer la configuration de vSphere Replication vers un autre SDDC, vous pouvez utiliser l'outil pour exporter les paramètres de réplication et les objets associés dans un fichier XML. Vous pouvez ensuite importer les données de configuration à partir du fichier précédemment exporté. Pour plus d'informations sur l'outil, reportez-vous à la section Exportation et importation des données de configuration de la réplication dans la documentation de VMware Site Recovery.

Nouveautés du 3 novembre 2019

  • Abonnements à VMware Site Recovery de 1 an et 3 ans

    Bénéficiez de coûts réduits par rapport à la consommation à la demande avec les abonnements à VMware Site Recovery de 1 an et 3 ans. Outre le modèle à la demande qui vous permet d'effectuer un paiement à l'utilisation de VMware Site Recovery, vous pouvez désormais vous engager et payer directement la protection et la sécurisation des machines virtuelles afin d'obtenir des remises liées aux termes d'un ou trois ans. L'engagement est établi pour un nombre de machines virtuelles et une région spécifique. Après la création d'un abonnement, l'utilisation horaire d'une région déterminée jusqu'au nombre cumulé de machines virtuelles engagées sur l'ensemble des abonnements actifs pour cette région n'entraîne aucun frais pour VMware Site Recovery à la demande. Un dépassement de l'utilisation du nombre cumulé de machines virtuelles engagées dans une région déterminée entraînera des frais à la demande en fonction des tarifs à la demande publiés sur la page https://cloud.vmware.com/vmc-aws/pricing. Pour plus d'informations, reportez-vous à la page FAQ de VMware Site Recovery et pour obtenir des instructions sur la création d'un abonnement VMware Site Recovery, consultez la section Démarrage de la documentation de VMware Site Recovery.

Nouveautés du 21 octobre 2019

  • Protection de récupération d'urgence pour un maximum de 1 500 machines virtuelles par SDDC

    VMware Site Recovery™ prend désormais en charge la réplication de jusqu'à 1 500 machines virtuelles vers un SDDC (Software Defined Data Center) cible unique VMware Cloud™ on AWS, ce qui vous permet de protéger de plus grands environnements. Pour plus de détails, reportez-vous à la section Limites de fonctionnement de Site Recovery Manager de la documentation de VMware Site Recovery.

Nouveautés du 13 juin 2019

  • Site Recovery Manager disponible en tant que dispositif pour le déploiement sur site

    Pour les clients appliquant une protection entre le centre de données sur site et le SDDC VMware Cloud on AWS, les couches de complexité associées à Windows Server ont été réduites grâce à un système d'exploitation Linux, Photon OS, spécialement conçu pour les fonctions de récupération d'urgence. Simplifiez le déploiement sur site en installant le dispositif virtuel Site Recovery Manager directement depuis l'instance de vCenter Server.

  • Améliorations apportées à l'interface utilisateur de Site Recovery

    Inclut un thème sombre et permet d'importer/exporter la configuration, d'afficher des informations sur la capacité dans l'onglet Banques de données de groupes de protection et de surveiller les banques de données cibles dans le volet de détails de la réplication.

Nouveautés du samedi 19 avril 2019

  • Protection DR des centres de données basés sur NSX-T sur site

    VMware Site Recovery prend désormais en charge la protection DR des centres de données basés sur NSX-T sur site pour VMware Cloud on AWS à l'aide de VMware Site Recovery. Pour plus d'informations, reportez-vous aux Notes de mise à jour de VMware Site Recovery Manager 8.1.2.

Nouveautés du 12 février 2019

  • Outil de vérification de la connectivité de Site Recovery dans l'onglet Dépannage

    Accélérez votre déploiement de VMware Site Recovery™ à l'aide de tests à effectuer d'un simple clic dans l'onglet Dépannage du SDDC dans la console VMware Cloud on AWS. Ces tests peuvent vous aider à identifier des problèmes de connectivité réseau qui affectent VMware Site Recovery™. Les tests vérifient la connectivité du SDDC actuel vers le site distant, qui peut lui-même être un site local ou un autre SDDC VMware Cloud on AWS. L'option « Site Recovery » s'affiche dans le menu déroulant Cas d'utilisation de l'onglet Dépannage lorsque le module complémentaire Site Recovery est actif pour le SDDC. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Valider la connectivité réseau pour VMware Site Recovery dans la documentation de VMware Site Recovery.

  • Prise en charge du fan-in et d'autres topologies multisites

    VMware Site Recovery™ prend désormais en charge le fan-in et d'autres topologies multisites, ce qui vous permet de connecter un SDDC VMware Cloud™ on AWS unique basé sur NSX-T à plusieurs sites locaux et/ou à d'autres SDDC VMware Cloud on AWS à des fins de récupération d'urgence. Vous pouvez coupler jusqu'à dix sites distants à un SDDC unique. Vous pouvez récupérer des machines virtuelles à partir de plusieurs sites protégés sur le même SDDC VMware Cloud on AWS ou récupérer différents ensembles de machines virtuelles à partir d'un SDDC VMware Cloud on AWS unique sur plusieurs sites de récupération. Désormais, d'autres topologies multisites complexes sont également possibles si vous pouvez établir la connectivité réseau entre les sites distants et le SDDC VMware Cloud on AWS partagé. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section VMware Site Recovery dans une topologie multisite dans la documentation de VMware Site Recovery.

Nouveautés du 18 décembre 2018

Les nouvelles fonctionnalités et modifications suivantes sont disponibles ou proposées en avant-première pour cette version :

Définitions

Disponible : fonctionnalité prête à être utilisée par les clients applicables. Peut ne pas être disponible dans toutes les régions AWS

*En avant-première : fonctionnalité publiée en version d'évaluation pour recueillir les commentaires. Peut ne pas être disponible pour tous les clients applicables ou dans toutes les régions AWS*

*Nous ne pouvons pas garantir que les fonctionnalités portant la mention « En avant-première » deviendront disponibles dans un calendrier donné, ou pas du tout. Prenez vos décisions d'achat en tenant compte uniquement des fonctionnalités disponibles

Les fonctionnalités répertoriées ci-dessous sont Disponibles, sauf si elles sont indiquées comme étant *En avant-première.

  • Prise en charge du fan-in et d'autres topologies multisites (*En avant-première)

    VMware Site Recovery™ prend désormais en charge le fan-in et d'autres topologies multisites, ce qui vous permet de connecter un SDDC VMware Cloud™ on AWS unique basé sur NSX-T à plusieurs sites locaux et/ou à d'autres SDDC VMware Cloud on AWS à des fins de récupération d'urgence. Vous pouvez coupler jusqu'à quatre sites distants à un SDDC unique. Vous pouvez récupérer des machines virtuelles à partir de plusieurs sites protégés sur le même SDDC VMware Cloud on AWS ou récupérer différents ensembles de machines virtuelles à partir d'un SDDC VMware Cloud on AWS unique sur plusieurs sites de récupération. Désormais, d'autres topologies multisites complexes sont également possibles. Pour plus d'informations sur les topologies multisites, reportez-vous à la documentation de VMware Site Recovery.

Nouveautés du 7 décembre 2018

  • Protection de récupération d'urgence pour un maximum de 1 000 machines virtuelles par SDDC

    VMware Site Recovery™ prend désormais en charge la réplication de jusqu'à 1 000 machines virtuelles vers un SDDC (Software Defined Data Center) cible unique VMware Cloud™ on AWS, ce qui vous permet de protéger de plus grands environnements. Pour plus de détails, reportez-vous à la section Limites de fonctionnement de Site Recovery Manager de la documentation de VMware Site Recovery.

Nouveautés du 2 novembre 2018

  • Prise en charge de NSX-T

    VMware Site Recovery™ prend désormais en charge la protection vers ou depuis les SDDC VMware Cloud™ on AWS basés sur NSX-T, en offrant aux utilisateurs plus de flexibilité et de contrôle sur leur configuration de mise en réseau afin de répondre à leurs besoins de récupération d'urgence.

Nouveautés du 22 octobre 2018

  • Améliorations de la topologie de distribution - Activer la récupération d'urgence avec un ID d'extension Site Recovery Manager personnalisé

    VMware Site Recovery peut désormais être activé sur un SDDC VMware Cloud on AWS avec un ID d'extension personnalisé qui vous permet de coupler cette instance avec une installation de Site Recovery Manager sur site à l'aide d'un identifiant de plug-in personnalisé ou une instance de VMware Site Recovery sur un autre SDDC VMware Cloud on AWS déployée avec le même ID d'extension personnalisé. Cela facilite l'implémentation incrémentielle des topologies de récupération d'urgence de distribution. Par exemple, si vous disposez déjà d'une installation de Site Recovery Manager sur site déployée avec l'identifiant de plug-in par défaut et couplée avec une autre instance de Site Recovery Manager sur site ou avec un autre SDDC VMware Cloud, vous pouvez désormais installer une deuxième instance de Site Recovery Manager sur site dans la même instance de vCenter Server avec un identifiant de plug-in autre que celui par défaut et la coupler à une instance de VMware Site Recovery récemment déployée et activée avec le même ID d'extension personnalisé.

Nouveautés du 6 septembre 2018

  • Nouvelle région : Asie-Pacifique (Sydney)

    VMware Site Recovery™ peut désormais être activé sur les SDDC provisionnés dans la zone Asie-Pacifique (Sydney) de VMware Cloud™ on AWS.

  • Optimisez la gestion des ressources de votre cluster de récupération d'urgence après le basculement, en automatisant la mise à l'échelle du cluster avec Elastic DRS

    Vous pouvez désormais automatiser la mise à l'échelle du cluster avec Elastic Distributed Resource Scheduler (DRS). Elastic DRS ajuste automatiquement le nombre d'hôtes dans un cluster de SDDC selon l'utilisation du CPU, de la mémoire et du stockage.

Nouveautés du 17 mai 2018

  • Nouvelle région : UE (Francfort)

    VMware Site Recovery™ peut désormais être activé sur les centres de données définis par logiciel (SDDC) provisionnés dans la zone UE (Francfort) de VMware Cloud™ on AWS.

  • Prise en charge de la topologie de récupération d'urgence multisite : déploiement sur site

    Étendez votre stratégie existante de récupération d'urgence sur site vers le cloud en protégeant certaines charges de travail sur site de VMware Cloud™ on AWS à l'aide de VMware Site Recovery™, tout en protégeant simultanément les autres charges de travail gérées par la même instance de vCenter Server sur site d'un site de récupération d'urgence sur site secondaire. Plusieurs instances de Site Recovery Manager 8.1 peuvent être déployées sur site, l'une couplée à VMware Cloud™ on AWS pour la récupération d'urgence en tant que service (DRaaS) et les autres couplées à des centres de données secondaires.

  • Amorçage de la réplication

    Accélérez le temps de protection en utilisant les disques de base précédemment répliqués de machines virtuelles en tant que valeurs initiales de la nouvelle réplication. La réplication de machines virtuelles qui ont déjà été protégées dans le passé permet d'utiliser des disques de base précédemment répliqués en tant que valeurs initiales, au lieu de demander une synchronisation complète initiale. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Réplication de machines virtuelles à l'aide des valeurs initiales de la réplication dans le Guide d'administration de vSphere Replication 8.1.

  • Compatibilité descendante avec les anciennes versions de vCenter Server

    Simplifiez la protection de récupération d'urgence en couplant VMware Site Recovery™ aux sites exécutant des versions antérieures de vCenter Server. Basé sur les versions précédentes, VMware Site Recovery™ est compatible avec plusieurs versions de vCenter Server, ce qui vous permet de protéger les sites exécutant vCenter Server 6.7, 6.5 et 6.0U3.

Nouveautés du 7 mars 2018

  • Nouvelle région : UE (Londres)

    VMware Site Recovery™ peut désormais être activé sur les centres de données définis par logiciel (SDDC) provisionnés dans la zone UE (Londres) de VMware Cloud™ on AWS.

  • Site Recovery Firewall Rules Accelerator

    VMware Site Recovery™ fournit désormais l'interface utilisateur Firewall Rules Accelerator dans la console VMware Cloud™ on AWS afin de simplifier le processus de création de règles de pare-feu entre votre centre de données sur site et la passerelle de gestion à des fins de récupération d'urgence. Actuellement, vous devez créer ces règles de pare-feu manuellement dans l'onglet Réseau du SDDC pour autoriser le trafic de réplication des données dans les deux sens, la communication avec les composants de gestion Site Recovery Manager et vSphere Replication, et pour accéder à l'interface utilisateur de VMware Site Recovery. Vous pouvez toujours effectuer cette procédure manuelle afin de créer des règles, mais vous pouvez également utiliser Firewall Rules Accelerator pour générer automatiquement les règles requises pour le réseau distant que vous spécifiez. Les règles créées via Firewall Rules Accelerator peuvent être affichées, modifiées et supprimées sous l'onglet Réseau du SDDC.

Nouveautés du 28 novembre 2017

  • La récupération d'urgence en tant que service VMware Site Recovery est désormais généralement disponible

À propos de VMware Site Recovery

Le service VMware Site Recovery™ développe et simplifie les opérations traditionnelles de récupération d'urgence en assurant une protection du site à la demande dans un environnement d'exploitation commun, basé sur vSphere, du site local au cloud. Le service protège les charges de travail entre les centres de données sur site et VMware Cloud™ on AWS, ainsi qu'entre différentes instances de VMware Cloud™ on AWS. S'appuyant sur l'automatisation du plan de récupération de niveau entreprise de VMware Site Recovery Manager et sur les capacités de réplication natives basées sur hyperviseur de vSphere Replication, le service met en œuvre une solution de récupération d'urgence de bout en bout qui réduit le besoin d'un site de récupération d'urgence secondaire, accélère la mise en protection et simplifie les opérations de récupération d'urgence.

  • Fonctionnalités principales

    • Intégré en mode natif à VMware Cloud™ on AWS

    • Fonctionnalités éprouvées d'orchestration et d'automatisation de Site Recovery Manager

    • Fonctionnalités RTO performantes mises en œuvre par l'orchestration du plan de récupération

    • Tests sans perturbation des plans de récupération d'urgence

    • Réplication orientée machine virtuelle pour un contrôle précis

    • Prise en charge de la migration en masse des charges de travail vers VMware Cloud on AWS

    • Interface utilisateur HTML 5 simplifiée

    • Prise en charge de plusieurs versions de vSphere sur site

Localisation

  • Anglais

  • Français

  • Allemand

  • Japonais

  • Coréen

  • Chinois simplifié

  • Chinois traditionnel

  • Espagnol

  • Italien

Versions antérieures des composants VMware Site Recovery

VMware Site Recovery Manager

Les fonctionnalités, les problèmes connus et les problèmes résolus de Site Recovery Manager sont décrits dans les notes de mise à jour de chaque version. Notes de mise à jour des versions antérieures de VMware Site Recovery Manager :

vSphere Replication

Les fonctionnalités, problèmes connus et problèmes résolus de vSphere Replication sont décrits dans les notes de mise à jour de chaque version. Notes de mise à jour des versions antérieures de vSphere Replication :

Mises en garde et limites

VMware Site Recovery

  • Nouveau - VMware Site Recovery pour VMware Cloud on AWS Outposts nécessite que les sites source et cible utilisent le même ID d'organisation.

  • Nouveau - VMware Site Recovery avec une capacité de réplication améliorée nécessite Site Recovery Manager et vSphere Replication versions 8.7 et ultérieures sur les sites source et cible, et un SDDC (Software-Defined Data Center) VMC on AWS version 1.22 ou version ultérieure.

  • Nouveau - VMware Site Recovery ne prend pas en charge VMware Virtual Volumes avec une réplication améliorée avec un RPO cible de 1 minute.

  • Pour VMware Cloud on AWS GovCloud, le module complémentaire VMware Site Recovery est uniquement pris en charge sur les SDDC version 1.10 ou version ultérieure.

  • Pour les SDDC VMware Cloud on AWS GovCloud créés après le 8 janvier 2021, le groupe d'utilisateurs AD qui exploite VMware Site Recovery doit être ajouté au groupe vCenter « CloudAdminGroup » dans le SDDC. Pour obtenir des instructions, consultez l'article 56489 de la base de connaissances. Pour les SDDC VMware Cloud on AWS GovCloud créés avant le 8 janvier 2021, contactez le support pour déterminer si VMware Site Recovery peut être activé pour votre SDDC VMware Cloud on AWS GovCloud.

  • VMware Site Recovery avec Site Recovery Manager de version antérieure à la version 8.6 ne prend pas en charge la protection des machines virtuelles déjà protégées par VMware ou des solutions tierces basées sur des snapshots à haute fréquence. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Snapshots à haute fréquence de Site Recovery Manager et de VMware Cloud Disaster Recovery dans la documentation de Site Recovery Manager 8.5. Avec Site Recovery Manager 8.6 ou version ultérieure, ces cas sont pris en charge avec certaines limitations. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Snapshots à haute fréquence de Site Recovery Manager et de VMware Cloud Disaster Recovery dans la documentation de Site Recovery Manager 8.6.

  • Les scripts d'appel du serveur Site Recovery Manager et les étapes précédant la mise sous tension sur le serveur Site Recovery Manager de récupération sur VMware Cloud on AWS ne sont pas pris en charge.

  • VMware Site Recovery prend en charge la protection d'un SDDC VMware Cloud on AWS unique sur un maximum de dix sites de récupération différents.

  • VMware Site Recovery prend en charge la protection d'un maximum de dix sites protégés sur un site de récupération partagé SDDC VMware Cloud on AWS unique.

  • VMware Site Recovery ne prend pas en charge les machines virtuelles chiffrées et les machines virtuelles avec un vTPM (Virtual Trusted Platform Module).

  • Vous ne pouvez pas utiliser l'intégration de Site Recovery Manager avec VMware HCX lorsque vous utilisez VMware Site Recovery.

  • La réplication basée sur la baie n'est pas prise en charge avec VMware Cloud on AWS.

  • VMware Site Recovery ne prend actuellement pas en charge l'utilisation de vSphere Replication avec des baies de stockage externes comme cible de réplication.

  • VMware Site Recovery ne prend actuellement pas en charge le stockage AWS FSx for NetApp ONTAP NFS en tant que source ou cible pour une réplication.

  • La réplication des vApp n'est pas prise en charge avec VMware Cloud on AWS.

  • L'autoréplication de vSphere Replication n'est pas prise en charge.

  • Le dispositif vCenter Cloud Gateway n'est pas pris en charge.

  • La réplication vers un cloud basé sur vCloud Director n'est pas prise en charge.

  • Si l'onglet Alarmes n'est pas sélectionné, aucune notification ne s'affiche pour les nouvelles alarmes de Site Recovery Manager ou de vSphere Replication.

  • L'interface utilisateur autonome de VMware Site Recovery n'affiche pas les tâches, les événements et les alarmes du serveur vSphere Replication. Pour vérifier les tâches, les événements et les alarmes du serveur vSphere Replication, accédez à vSphere Client.

  • L'utilisateur Admin de cloud ne peut pas définir, accuser réception ou réinitialiser des alarmes dans Site Recovery Manager et sur l'instance de vCenter Server du site cloud.

  • Les paramètres avancés suivants sont disponibles dans l'interface utilisateur de VMware Site Recovery, mais ne sont pas pris en charge dans VMware Site Recovery.

    • Fournisseur de stockage

    • Stratégie de stockage ABR

    • Stockage

  • vSphere Flash Read Cache est désactivé sur les machines virtuelles après la récupération et la réservation est définie sur zéro. Avant d'effectuer une récupération sur une machine virtuelle configurée pour utiliser vSphere Flash Read Cache, prenez note de la réservation de cache de la machine virtuelle à partir de vSphere Web Client. Vous pouvez reconfigurer vSphere Flash Read Cache sur la machine virtuelle après la récupération.

  • Afin d'utiliser l'authentification à deux facteurs avec l'authentification RSA SecureID ou par carte à puce (Common Access Card), votre environnement doit respecter les conditions suivantes :

    1. Utilisez les informations d'identification de l'administrateur de Platform Services Controller pour installer Site Recovery Manager et coupler vos sites Site Recovery Manager.

    2. Les instances de vCenter Server des deux sites Site Recovery Manager doivent fonctionner en mode Enhanced Linked Mode. Afin d'éviter les pannes lors de la mise à niveau de Site Recovery Manager vers une version plus récente, les instances de vCenter Server des deux sites doivent être partenaires de réplication directs.

vSphere Replication

  • Pour utiliser la fonctionnalité de redimensionnement transparent du disque, vous devez utiliser vSphere 7.0 sur le site source et vSphere 6.5 (ou version ultérieure) sur le site cible.

  • Vous ne pouvez pas configurer le dispositif vSphere Replication lorsque Platform Services Controller est installé avec un port personnalisé.

  • vSphere Replication ne prend pas en charge la mise au repos de VSS sur Virtual Volumes.

  • vSphere Replication ne peut pas répliquer des machines virtuelles qui partagent des fichiers vmdk.

  • vSphere Replication ne prend pas en charge les API vSphere pour le filtrage des E/S à la fois sur le site source et le site cible. Vous ne pouvez pas répliquer une machine virtuelle à laquelle une stratégie de stockage contenant des filtres d'E/S est attribuée, ni attribuer une telle stratégie à la machine virtuelle cible de réplication. Avant de configurer une machine virtuelle pour la réplication, vérifiez que la stratégie de stockage qui lui est attribuée ne contient pas de filtres d'E/S. N'attribuez pas de stratégies de stockage avec des filtres d'E/S à des machines virtuelles qui sont déjà configurées pour la réplication.

  • Le déploiement de plusieurs dispositifs vSphere Replication entraîne l'apparition d'un message d'avertissement sur l'écran de démarrage. Ce message invite l'utilisateur à indiquer s'il souhaite continuer et configurer de nouveau toutes les réplications ou arrêter le nouveau dispositif de sorte qu'il n'interfère pas avec l'ancien. Ce problème ne se produit pas lorsque vous déployez plusieurs serveurs vSphere Replication.

  • vSphere Replication prend en charge une taille de disque maximale de 62 To. Si vous tentez d'activer la réplication sur une machine virtuelle disposant d'un disque d'une taille supérieure à 62 To, la machine virtuelle n'effectuera aucune opération de réplication et ne se mettra pas sous tension.

  • vSphere Replication effectue le suivi des blocs plus volumineux sur des disques d'une capacité supérieure à 2 To. Les performances de réplication sur un disque d'une capacité supérieure à 2 To peuvent être différentes de celles sur un disque d'une capacité inférieure à 2 To pour la même charge de travail, en fonction de la part du disque qui transite par le réseau pour un ensemble particulier de blocs modifiés.

  • vSphere Replication ne prend plus en charge IBM DB2 comme base de données vSphere Replication, conformément à la fin de la prise en charge de DB2 en tant que base de données de vCenter Server 5.5. Si vous utilisez DB2 comme base de données externe de vSphere Replication, contactez l'assistance de VMware pour obtenir des instructions sur la migration de vos données vers une base de données prise en charge.

  • vSphere Replication ne prend pas en charge la mise à niveau du module VMware Tools dans le dispositif vSphere Replication.

  • vSphere Replication prend en charge la réplication des disques RDM en mode de compatibilité virtuelle. Les disques RDM en mode de compatibilité physique ne peuvent pas être configurés pour la réplication.

  • vSphere Replication ne réplique pas la hiérarchie des snapshots de machine virtuelle au niveau du site cible.

  • Vous pouvez configurer des machines virtuelles hors tension pour la réplication. Cependant, la réplication débute uniquement lorsque les machines virtuelles sont mises sous tension.

  • Lorsque vous utilisez Storage DRS sur un site de réplication, veillez à ce que la connectivité de l'hôte et de la banque de données soit homogène afin d'empêcher tout déplacement des disques de réplication entre hôtes (qui implique une modification simultanée de l'hôte et de la banque de données) par Storage DRS, car ce processus est consommateur de ressources.

  • Le RPO de 5 minutes exige que l'hôte source soit ESXi 6.0U3 ou une version ultérieure pour vSAN, et ESXi 6.5 pour les autres banques de données prises en charge.

  • vSphere Replication 8.2 ne prend pas en charge la capacité vNVMe (virtual NVMe) dans VMware vSphere.

  • Le RPO de 5 minutes est limité à un maximum de 50 machines virtuelles sur une banque de données VMware Virtual Volumes provisoire.

Problèmes résolus

  • Synchronisation initiale lente lorsque CBT (Change Block Tracking) est activé sur la machine virtuelle

    La réplication de synchronisation initiale est très lente lorsque CBT (Change Block Tracking) est activé sur la machine virtuelle protégée.

    Ce problème est résolu dans vSphere 7.0 Update 2. Vous devez disposer de cette version de vSphere sur le site protégé pour bénéficier du correctif.

  • Site Recovery Manager ne peut pas appliquer des règles de sous-réseau IP lors du retour arrière d'une machine virtuelle vers un site protégé si la machine virtuelle a été récupérée sur un réseau opaque sur le site de récupération

    Lorsque Site Recovery Manager récupère un vNIC vers un réseau opaque NSX-T sur un site de récupération, après avoir effectué la reprotection et le retour arrière vers le site protégé d'origine, Site Recovery Manager ne peut pas appliquer des règles de sous-réseau IP pour ce vNIC.

    Ce problème est résolu dans Site Recovery Manager 8.3.1.

  • L'interface utilisateur de Site Recovery affiche une erreur de connexion expirée pour l'adresse de Platform Services Controller, ce qui n'est pas pertinent pour les couplages connus

    L'interface utilisateur de Site Recovery peut, par erreur, tenter de se connecter à une instance de Platform Services Controller qui est connue de manière transitive par un site couplé, mais qui peut ne pas être pertinente ou accessible à Site Recovery Manager ou vSphere Replication sur le site actuel.

    Ce problème est résolu dans Site Recovery Manager 8.3.

  • Vous pouvez voir un lien vers Configurer un dispositif vSphere Replication dans un environnement VMware Cloud on AWS

    Vous pouvez voir un lien vers Configurer un dispositif vSphere Replication dans un environnement VMware Cloud on AWS. Lorsque vous cliquez sur le lien, rien ne se passe, car vous n'avez pas accès à l'interface utilisateur de gestion du dispositif virtuel.

    Ce problème est résolu dans Site Recovery Manager 8.3.

  • Vous ne pouvez pas configurer la réplication pour une machine virtuelle contenant des fichiers VMDK portant le même nom

    Une machine virtuelle peut comprendre des fichiers VMDK (disques durs) portant le même nom. Cela peut se produire lorsque vous ajoutez un nouveau disque dur à une machine virtuelle après la création de celle-ci et que le nouveau disque se trouve sur une autre banque de données que celle des disques durs existants. Cette machine virtuelle ne peut pas être configurée pour la réplication.

    Ce problème est résolu dans vSphere Replication 8.1.

  • Si vous ouvrez l'onglet Historique d'un plan de récupération que vous n'avez pas encore exécuté, vous pouvez voir une erreur Échec de l'opération

    Lorsque vous ouvrez l'onglet Historique d'un plan de récupération que vous n'avez pas encore exécuté, vous pouvez voir le message d'erreur suivant :

    Error: Operation Failed

    The recovery plan history identified by '-2300' was not found.

    Ce problème est résolu.

  • Si vous utilisez un navigateur Firefox, vous ne pouvez pas configurer la réplication de plusieurs machines virtuelles.

    Si vous utilisez un navigateur Firefox, vous recevez une erreur lorsque vous tentez de configurer la réplication de plusieurs machines virtuelles.

    Ce problème est résolu.

  • Si vous utilisez un compte d'utilisateur Active Directory pour les opérations VMware Site Recovery, vous recevez le message d'erreur : L'autorisation d'effectuer cette opération a été rejetée.

    Lorsque vous utilisez le mode Linked Mode hybride, le compte d'utilisateur Active Directory qui est utilisé pour accéder aux inventaires sur le cloud et sur le site n'est pas autorisé sur VMware Site Recovery. Si vous essayez de coupler les sites de récupération de site ou de répliquer des machines virtuelles, vous recevez le message d'erreur : Permission to perform this operation was denied. Vous devez vous connecter avec l'utilisateur cloudadmin@vmc.local pour les opérations VMware Site Recovery sur le site VMware Cloud on AWS.

    Ce problème est résolu.

  • Avec les navigateurs Internet Explorer 11 ou Edge, vous pouvez remarquer un ralentissement des performances de rendu lors des interactions avec l'interface utilisateur de VMware Site Recovery

    Vous notez un ralentissement des performances de rendu de l'interface utilisateur de VMware Site Recovery dans les navigateurs Internet Explorer 11 et Edge.

    Ce problème est résolu.

  • Des erreurs de version non prise en charge s'affichent à chaque opération d'actualisation dans l'interface utilisateur de Site Recovery Manager 6.5

    Si Site Recovery Manager 6.5 et Site Recovery Manager 8.x sont enregistrés sous la même instance de Platform Services Controller ou sous des contrôleurs PSC fédérés, vous obtenez des erreurs unsupported version à chaque opération d'actualisation de l'interface utilisateur de Site Recovery Manager 6.5.

    Ce problème est résolu dans Site Recovery Manager 6.5.1.1.

Problèmes connus

  • Nouveau - Lors de la conversion automatique, lorsque les hôtes sont en mode de maintenance, certaines opérations de workflow de récupération d'urgence peuvent échouer pour quelques machines virtuelles

    Dans le cadre du processus de conversion automatique d'i3 en i4i, les nœuds sont marqués en mode de maintenance avant le début de la conversion. Pendant ce processus, certains workflows de récupération d'urgence peuvent échouer pour quelques machines virtuelles avec l'erreur suivante :

    "VR synchronization failed for VRM group. Synchronization monitoring has stopped. Please verify replication traffic connectivity between the source host and the target vSphere Replication Server. Synchronization monitoring will resume when connectivity issues are resolved."

    Solution : recommencez le workflow une fois que l'hôte est sorti du mode de maintenance.

  • Pendant l'opération de reprotection, l'état de réplication de toutes les machines virtuelles en cours de réplication via le même serveur de réplication cible est « Inactif »

    Le serveur de gestion vSphere Replication obtient un jeton non vérifié auprès du serveur de réplication et, par conséquent, toute réplication via le serveur de réplication cible échoue et il signale que son état est 'Not-Active'.

    Solution : redémarrez le service hbrsrv sur le dispositif vSphere Replication cible.

    1. Connectez-vous via SSH au dispositif vSphere Replication cible en tant qu'administrateur.

    2. Exécutez la commande suivante. sudo service hbrsrv restart

  • Lorsque vous tentez de reconfigurer une machine virtuelle avec la mise au repos activée, la reconfiguration échoue avec une erreur

    Lorsque vous activez la mise au repos d'une machine virtuelle, cela initie la création de snapshots pour cette machine virtuelle. Lors d'un workflow de reconfiguration, les appels d'API à vim.HbrManager peuvent entraîner une condition de concurrence si la création de snapshot initiée par la mise au repos chevauche l'appel d'API. Par conséquent, la reconfiguration échoue avec une erreur et le journal affiche l'vim.fault.TaskInProgress exception.

    Solution : essayez à nouveau d'effectuer la reconfiguration de la réplication de la machine virtuelle. Cela permet d'effectuer l'appel d'API sans interférence de la création de snapshot initiée par la mise au repos.

  • L'état de réplication des machines virtuelles indique « Erreur »

    Lorsque le site source est inactif, puis mis à nouveau en service, l'interface utilisateur peut signaler une erreur de réplication de manière incorrecte.

    Solution : conservez tous les paramètres de réplication identiques et reconfigurez la réplication. 

  • Échec de l'opération de reprotection lors d'une récupération d'urgence

    L'opération de reprotection lors d'une récupération d'urgence échoue avec l'erreur suivante : "A replication error occurred at the vSphere Replication Server for replication VM Name. Details: 'No connection to VR Server for virtual machine on host in cluster in Datacenter: Unknown'

    Solution : reconfigurez les réplications des machines virtuelles ayant échoué et réexécutez l'opération de reprotection.

check-circle-line exclamation-circle-line close-line
Scroll to top icon