L'utilisation d'images de vSphere Lifecycle Manager fournit un workflow simplifié et unifié pour l'application de correctifs et la mise à niveau des hôtes ESXi. Vous pouvez également utiliser des images vSphere Lifecycle Manager à des fins de démarrage et pour des mises à jour du microprogramme.

Une image définit la pile logicielle exacte à exécuter sur tous les hôtes ESXi d'un cluster.

Workflow général

L'utilisation d'images pour appliquer des mises à jour logicielles et de microprogramme aux hôtes ESXi est un processus en plusieurs étapes.

  1. Les mises à jour logicielles doivent être disponibles dans le dépôt vSphere Lifecycle Manager.

    Pour configurer et utiliser une image, utilisez les mises à jour logicielles disponibles dans le dépôt vSphere Lifecycle Manager. Le dépôt contient des images de base, des modules complémentaires fournisseur et des composants supplémentaires.

    Les mises à jour sont apportées dans le dépôt local vSphere Lifecycle Manager via la synchronisation avec des sources de téléchargement configurables. Par défaut, vSphere Lifecycle Manager est configuré pour se synchroniser avec le dépôt VMware officiel. Vous pouvez également importer manuellement les mises à jour dans le dépôt.

    Vous pouvez voir le contenu du dépôt vSphere Lifecycle Manager dans la vue d'accueil de vSphere Lifecycle Manager.

    Pour plus d'informations, consultez Le dépôt de vSphere Lifecycle Manager.

  2. Commencez à utiliser des images de vSphere Lifecycle Manager.

    vSphere Lifecycle Manager vous permet de commencer à utiliser des images dès la création d'un cluster. Si vous ne configurez pas d'image lors de la création d'un cluster, vous pourrez choisir de basculer ultérieurement de l'utilisation de lignes de base vSphere Lifecycle Manager à l'utilisation d'images vSphere Lifecycle Manager.

    Même lorsque vous enregistrez l'image, aucun logiciel n'est installé sur les hôtes ESXi lors de la configuration de l'image.

    Pour plus d'informations, reportez-vous à Création et gestion de clusters vSphere Lifecycle Manager et Convertir un cluster qui utilise des lignes de base en cluster qui utilise des images vSphere Lifecycle Manager.

  3. Vérifiez la conformité des hôtes ESXi dans le cluster par rapport à la spécification d'image.

    La vérification de conformité compare l'image actuelle sur les hôtes ESXi du cluster par rapport à l'image souhaitée spécifiée lors du processus de configuration, et définit l'état de compatibilité des hôtes.

    Pour plus d'informations, consultez Vérifier la conformité d'un cluster par rapport à une image vSphere Lifecycle Manager.

  4. Vérifiez les états de conformité des hôtes du cluster.
  5. Vous pouvez exécuter une vérification préalable de la correction sur un hôte ESXi pour garantir la compatibilité logicielle et matérielle avec l'image.

    L'exécution d'une vérification préalable à la correction est facultative. La vérification préalable à la correction garantit que toutes les conditions requises pour la bonne correction sont réunies. Pour plus d'informations, consultez Exécuter une vérification préalable à la correction pour un cluster ou un hôte dans un cluster.

  6. Corrigez les hôtes ESXi non conformes dans le cluster.

    La correction est le processus par lequel la spécification logicielle définie par l'image vSphere Lifecycle Manager que vous utilisez pour un cluster est appliquée aux hôtes du cluster.

    Pour plus d'informations sur la correction des hôtes par rapport à une image, consultez Correction d'un cluster par rapport à une seule image.

Limitations

  • Lorsque vous configurez et enregistrez une image pour un cluster, l'image n'est pas appliquée aux hôtes du cluster, sauf si vous corrigez les hôtes. La simple modification de la méthode de gestion ne modifie pas les hôtes du cluster.
  • Après avoir configuré une image pour le cluster et corrigé les hôtes du cluster par rapport à l'image, les VIB autonomes sont supprimés des hôtes.
  • Après avoir configuré une image pour le cluster et corrigé les hôtes du cluster par rapport à l'image, les agents de solution non intégrés sont supprimés des hôtes.